Après les 101 Dalmatiens, les 103 Objectifs pour D700

jan 21, 2009 1 Commentaire

Oui, elle est facile, mais toute la presse y va de son petit jeu de mots et je ne pouvais pas m’en passer. Petite blague à part, je n’ai pas fait comme certains de mes confrères en parlant de cet ebook dès la note du service de presse reçue. Comme à chaque fois, j’ai attendu de pouvoir parcourir mon exemplaire pour vous en parler. Franchement, le travail réalisé par Jean-Marie Sepulchre (auteur de DxO pour les photographes) est tout simplement TITANESQUE. Imaginez le temps qu’il a dû consacrer pour passer en revue autant d’objectifs !

Après quelques pages de présentation du principe de mesure et du D700, JMS rentre rapidement dans les détails caillou après caillou. Une note générale caractérise chaque optique (dès le sommaire) et chose qui en intéressera plus d’un, chaque fois que le couple D700-Objectif est pris en charge par DxO Optics, vous trouverez la note mise à jour avec les nouvelles mesures. Vous pourrez alors apprécier le travail accompli par DxO en post-traitement.

Un système original permet de visualiser rapidement les performances optiques d’un objectif

Vous vous rendrez compte que si le gain apporté par DxO avec des optiques fixes n’est pas flagrant, il en est tout autre avec les zooms… même les « pros » ;-) Voilà un ouvrage qui va éviter bien du travail aux magazines spécialisés… et va rendre bien des services aux futurs acquéreurs de D700 (et les heureux possesseurs !)

103 Objectifs pour le D700 (par Jean-Marie Sepulchre) est disponible sur le site www.izibook.eyrolles.com au prix de 29€

Autres articles intéressants

, , , ,

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible

Un commentaire pour le post “Après les 101 Dalmatiens, les 103 Objectifs pour D700”

  1. Michel says:

    Salut,
    Pour DXO, je ne leur dit pas merci…..d’avoir omis les boitiers pro (D7OO et +) des versions « normales » de ce logiciel que j’ai acquis depuis le début.

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.