[Aperture 3] Flux, astuces et raccourcis

oct 20, 2011 Pas de commentaire

Le point fort d’Aperture, et souvent des logiciels tournant sous MAC OS c’est l’opulence des raccourcis clavier. Mais il y en a parfois tellement que l’on a du mal à s’y retrouver et à identifier ceux qui sont indispensables et ceux qui le sont moins. Cela dépend aussi de ses habitudes, et c’est pour cela que je vais vous livrer mes raccourcis clavier préférés avec en bonus un ou deux plutôt méconnus.

Naviguer

Les touches les plus utilisées doivent normalement être [V] et [W]. La première pour basculer alternativement en mode Navigateur, Scinder la vue ou Visualiseur, et la seconde pour naviguer au sein des 3 onglets de l’inspecteur : Photothèque, Métadonnées et Ajustements.

Pour gagner un peu plus de place au sein de l’interface, je masque l’Inspecteur « fixe » avec la touche [i] et j’appelle la palette flottante avec le raccourci [H]. Quand on en est là, l’idéal et de travailler en plein écran [F]. Si vous ne voulez pas travailler dans ce mode, je vous conseille de masquer tout de même la barre d’outils [Shift/Maj]+[T] pour libérer un peu d’espace.

Rien qu’avec ces 5 touches, vous pouvez gagner un temps précieux et surtout un confort appréciable. Un peu dans le même genre, la touche [Z] zoomera l’image à 100%, avec pour centre de l’agrandissement, les pixels se trouvant sous le curseur de la souris au moment du zoom.

Empiler

Prémisse d’une première sélection, l’utilisation des piles est trop souvent mésestimée. Pourtant qui n’a pas réalisé plusieurs clichés d’une même scène, sans pour autant au final, vouloir se séparer de chacune d’elle ? Les Piles (ou Stack en anglais) sont là pour simplifier le catalogage et surtout alléger la visionneuse.

Le principe des piles consiste à regrouper une série d’images de manière fictive. Une fois que la pile sera refermée, une seule photo sera visible dans le navigateur d’Aperture. Le seul élément qui fait savoir que l’on a à faire à empilement, c’est le petit chiffre en haut à gauche de la vignette.

En 1, un ensemble de clichés (et copies virtuelles) associé dans à une Pile. Elle est ici ouverte. En 2, le même ensemble, mais cette fois la pile est fermée.

Le manuel d’Aperture vous explique très didactiquement comment les employer. Les seules recommandations que nous allons faire ici sont :

  • vérifier que dans l’onglet Général des Préférences que la case « Empiler automatiquement les nouvelles… » est cochée,
  • configurer l’empilement automatique, via le menu Piles>Empiler Automatiquement

Déplacez le curseur pour empiler automatiquement les images en fonction de leur heure de prise de vue. Le chiffre à droite représente les secondes…

Enfin, sélectionnez toutes les images qui présentent la même scène, puis empilez-les avec le raccourci clavier [Cmd] + [k]. Pour promouvoir la meilleure d’entre elles, déplacez là avec la souris en tête de liste.
Si vous en voyez pas tout de suite un tel intérêt, pratiquez de la sorte et faites nous confiance.

Cataloguer, chercher

Lors du tri des photos, une première étape consiste à rejeter celles qui présentent des défauts de mise au point, de cadrage, de trop forts sous ou surexposition et autres critères que vous pouvez juger discriminants. La touche [9] rejette la photo active et les touches du pavé numérique 1 à 5 attribuent une notation sous forme d’étoile. [0] annule toute notation. Vérifier pour commencer que toutes les piles sont ouvertes : menu Piles>Ouvrir toutes les Piles.

Signalée à Apple, mais sans correction, malgré les mises à jour qui se sont depuis enchaînées, la touche [/] est censée marquer d’un drapeau la photo sélectionnée. Malheureusement, il y a comme un bogue, car en fait en pratiquant ainsi on rejette l’image ! L’astuce consiste à appeler l’éditeur de raccourcis (Aperture>Commande>Personnaliser) et de redéfinir cette touche comme elle devrait l’être. Pour ce faire, dans le champ de recherche en haut, à droite de la fenêtre de dialogue, tapez « drapeau », puis appuyez sur la touche [/]. Acceptez la nouvelle attribution puis enregistrez les changements sous un nouveau nom.

Une fois cette première sélection effectuée, vient le temps d’affecter les mots clefs. Rien de plus simple : Appelez la palette de mots-clefs [Shift/Maj]+[H] et glissez sur vos photos les mots-clefs adaptés.

Si le champ de recherche est facilement disponible, je préfère passer par la palette flottante Filtre, qui offre pléthore d’options. Prenez vous aussi l’habitude de l’employer [Option]+[F].

Retoucher

Lorsque je travaille mes photos, il m’arrive d’appeler les retouches locales (pinceau) en ayant effectué un zoom. Si j’ai besoin de me déplacer au sein de l’agrandissement, je maintiens la touche [Espace] enfoncée et j’utilise la main pour faire glisser l’image. Je relâche alors la barre d’espace pour voir réapparaitre mon pinceau avec ses réglages. Notez qu’avec le pinceau, appuyer sur la touche [Alt] permet d’activer la gomme…

Pour vous aider à optimiser vos ajustements avec les panneaux Exposition, Courbe et Niveaux maintenez la touche [Cmd] en même temps que vous déplacez les curseurs. [Alt]+[Shift/Maj]+[H] vous alertera sur les zones écrêtées (sombres et claires).

Clou du clou, l’emploi de certains ajustements demande à pouvoir voir l’image au mieux à l’écran sans être parasité par cette fichue palette de l’Inspecteur… Et bien, c’est possible, si vous maintenez la touche [Shift/Maj] enfoncée pendant que vous déplacez un des curseurs des panneaux de réglage. A ce moment, l’Inspecteur s’estompera, ne laissant entrevoir au-dessus de l’image que le curseur actif (CF ci-dessous) !

Un peu dans le même style, en maintenant [Ctrl] enfoncée pendant que l’on clique sur un curseur, une fenêtre de dialogue propose de réinitialiser le réglage.

Classiquement (valable avec la plupart des logiciels aussi bien sous MAC Os que Windows), pensez à utiliser [Cmd]+[Z] pour revenir au paramètre précédent.

Enfin, [M] compare la version initiale du fichier avec celle traitée.

Exporter

Pour exporter la copie de travail, pratiquer tout comme avec Lightroom via l’association des touches [Cmd]+[Maj]+[E].

Mot de la fin

Vous avez avec ce petit article le déroulé d’un flux de production simpliste avec Aperture 3, mais qui présente l’avantage de mettre en avant les raccourcis clavier qui me semblent être les plus utiles à connaitre. Pour une liste presque exhaustive de ces derniers, n’hésitez pas à parcourir l’aide qui se trouve dans le menu d’Aperture 3 sans omettre que vous pouvez déclarer vos propres raccourcis au travers du Menu Aperture>Commandes,

Autres articles intéressants

,

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible
Pas de commentaire pour le post “[Aperture 3] Flux, astuces et raccourcis”

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.