Canon lance SON hybride : EOS M

juil 23, 2012 Pas de commentaire

Dernier à se lancer dans la partie, Canon annonce enfin son appareil hybride à objectif interchangeable : l’EOS M.

Gageons que le fabricant japonais aura su tirer bonne expérience de ses prédécesseurs.

Sous le capot…

Bati autour d’un capteur APS-C Cmos de 18Mpx et de 22,3 x 14,9mm, ses caractéristiques place l’EOS M juste entre les références du moment : les Sony NEX 5 et Sony NEX 7. Mais comme la taille du capteur ne fait pas tout, et comme pour prouver que ce nouveau venu n’est pas un EOS au rabais, il embarque pour le traitement un processeur DIGIC 5.

Ces premières caractéristiques ne sont pas sans rappeler l’EOS 650D… Surtout lorsque l’on précise que le pilotage de cet APN se fait principalement via un superbe écran tactile de 1,4 million de points pour une diagonale de 7,7cm. Ce constat est encore plus eloquent  quand on y ajoute une plage de sensibilités allant de 100 à 12 800 ISOS (extensible à 25 600 ISOS), une rafale de 4,3 img/s sur 17 JPEG et 6 RAW et un mode vidéo un mode vidéo HDTV 1080 à 29,97 / 25 / 23,976 vps.

Coté autofocus, la mise au point est confiée à un capteur à détection de phase de 31 points qui assure un suivi continu même en mode vidéo. La réactivité sera à juger sur pièce. C’est nul doute, sur ce point que sera attendu le nouveau venu et sans préjuger de ses capacités, on risque cette fois d’être plus proche des performances d’un compact que de celle d’un reflex.

Et ailleurs…

En marge des données purement techniques, Canon reste fidèle au Pictures Styles, avec quelques effets de filtres propres à ces appareils destinés aux amateurs (rien de péjoratif dans ces propos). S’il semble d’ailleurs apparent que Canon vise ce secteur du marché, il est dommage de ne pas voir de modèle équipé par défaut d’un flash. Pour cela, l’EOS M est bien compatible avec le sabot des flash SpeedLight et le nouveau 90EX et là pour le rappeler, mais on regrettera tout de même cette absence de flash intégré.

D’un point de vue connectique, on notera la présence d’une sortie HDMI, d’une entrée micro et d’une prise USB2. Encore un petit point d’économie lorsque l’USB3 tend à devenir de plus en plus courant. Pour autant, les formats de carte SD sont eux, à la pointe de se qui se fait de mieux actuellement avec la compatibilité avec les normes SDHC et SDXC (UHS-I). C’est bien venu pour sauvegarder les vidéos en .mov et les gros RAW 14 bits de 18Mpx.

Coté encombrement, on est dans du très raisonnable avec 108.6mm en largeur, 66.5mm de hauteur et 32.3 mm d’épaisseur, pour presque 300g. Pour rester discret vous pourrez lui adjoindre un des 2 nouveaux objectifs : un 18-55 mm f/3,5-5,6 IS et surtout un 22mm f/2 qui reporté au format 24×36 en fait un très polyvalent 35mm f/2. Maintenant, rien ne vous empêchera de monter vos objectifs EF et EF-S à l’aide d’un bague d’adaptation monture EOS-M.

Sources

L’EOS M sera commercialisé début octobre 2012 au tarif public conseillé de 899 euros TTC pour le kit comprenant un objectif 18-55mm et un flash.

Téléchargez les caractéristiques complètes de l’EOS M.

Informations Canon France

Autres articles intéressants

, , ,

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible
Pas de commentaire pour le post “Canon lance SON hybride : EOS M”

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.