Capture One 6: les secrets de la correction locale

avr 30, 2011 Pas de commentaire

Depuis le 29 avril de cette année, Capture PRO a pris de l’embonpoint. En effet, la version 6.2 ajoute quelques fonctionnalités à l’outil de correction locales du démacriceur Danois. Notez aussi en aparté, que ce jour, Carole Clément propose sur le très bon site Focus-Numérique, une vidéo de présentation de ce fameux outil de corrections locales. Mais, cela ne change rien au pas-à-pas que j’avais prévu, d’autant que je ne compte pas tout à fait aborder le sujet sous cet angle. Le didacticiel que vous allez pouvoir consulter ci-après est un très bon complément à ce que propose Carole justement rien que par le fait que je vais aborder les nouveautés de la version 6.2 et que le tutoriel sur Focus-Numérique est réalisé avec la version 6.1.

Notions de base

L’outil Corrections Locales peut être appelé de trois manière :

  • En passant par la barre d’outils (1)
  • En passant par l’onglet Réglages locaux (2)
  • En employant le raccourci clavier [b]

Maintenir le bouton gauche de la souris au-dessus du pinceau pour visualiser le menu contextuel complet

Dans tous les cas, il vous faudra ouvrir l’onglet Réglages locaux pour avoir sous la main toutes les options utilisables avec cet outil. Autant activer le pinceau de par cet onglet et utiliser par la suite les raccourcis clavier pour alterner entre le mode Gomme (e) et Pinceau (b).

Les Couches

Un fois activé, reste à peindre les zones qui demandent à être corrigées. La taille du pinceau est ajustable d’un clic droit de souris, en faisant glisser le curseur Taille de droite à gauche. Le curseur Dureté, influence quant à lui la diffusion du pinceau. À 0, le masque est diffus (1), alors qu’à l’opposé, les bordures du contours sont nettes et franches (2). Notez que le calque peut être supprimé (3) et renommé.

Pour afficher ou camoufler la présence du masque, utilisez alternativement le raccourci clavier [m]. Le menu contextuel vu au paragraphe précédent active aussi d’autre options.

En (4), Capture One permet de changer de calque sans avoir à retourner dans l’onglet Réglage Locaux. Il est aussi intéressant d’avoir cette information sous les yeux quelque soit l’onglet d’ajustement où l’on se trouve. En effet, si vous vous apercevez qu’un curseur de réglage est grisé dans un panneau d’outil particulier, il se peut que vous ne soyez pas sur le calque par défaut (Fond). Un rapide coup d’oeil sur cet élément vous permettra de vérifier si c’est le cas et éventuellement de basculer sur le bon calque.

Les améliorations

Au fil de l’eau depuis la version 6.0, la liste des réglages d’ajustement proposés avec l’outil Corrections Locales s’étoffent. Aujourd’hui, Phase One a débloqué le curseur Saturation et Clarté. Si pour le premier, on pouvez contourner la chose en s’appuyant sur l’Editeur de couleurs, pour le second, on apprécie grandement de pouvoir y accéder. Notamment pour la retouche de portraits…

Les astuces de Capture One 6.2

Bien que la fiche technique de Capture One 6.2 affiche fièrement la possibilité de copier et d’inverser un masque local, elle ne présente pas comment faire… Et je reste persuadé que bon nombre de sites vantant ces nouveautés ne savent pas comment les employer, ni, et où les trouver. Je vais donc vous livrer la marche à suivre avec un exemple concret.

Raccourcis claviers utiles
- [b] : active le pinceau
- [e] : active la gomme
- [m] : affiche ou masque le calque actif
- [Alt] maintenu : permet de passer du mode pinceau au mode Gomme tant que la touche reste enfoncée.

En premier lieu, j’ai peint l’arrière-plan enneigé avec une dureté à 50%, puis j’ai baissé le contraste, la luminosité et la saturation. Enfin, j’ai déplacé le curseur Clarté au minimum pour adoucir cet arrière-plan et faire en sorte qu’il soit moins présent. J’aurai aussi pu augmenter la luminosité au lieu de la baisser… Question de goût.

En 1, la photo après correction, et en 2, celle avant.

Cette fois, pour éclaircir un peu plus le petit garçon et sa luge, j’ai créé un nouveau calque (en 1, ci-dessous), puis j’ai cliqué sur le petit triangle à droite du panneau Couche de réglage (en 2 ci-dessous). Dans le menu, j’ai opté pour Copier le masque de>Couche 1.

Dès qu’un nouveau calque est ajouté, donnez lui un nom, ou appuyez sur [Enter]…

De là, j’ai à nouveau fait appel au menu précédent et j’ai cette fois-ci décidé d’Inverser le masque.

Avec la touche [m], je fais apparaître le masque actif. On voit bien ici que cette fois, l’arrière plan n’est pas influencé par les réglages que je vais appliquer.

Enfin, j’augmente l’exposition et la saturation, le tout avec un brin d’accentuation et de clarté pour renforcer le tout.

Ici, j’ai un peu exagéré les ajustements afin que la différence Avant/Après soit bien visible, mais dans la pratique, mieux vaut jouer sur plus de subtilité.

Autres articles intéressants

, ,

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible
Pas de commentaire pour le post “Capture One 6: les secrets de la correction locale”

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.