Archives de catégorie : A voir

Galerie, Salon, Foire, Exposition photo

Entrez gratuitement au Salon de la Photo de Paris 2013

Pour ce millésime 2013, FOTOPASSION vous offre à nouveau votre entrée pour le salon de la photo de Paris qui se tiendra porte de Versaille du 7 au 11 novembre 2013.

salon de la photo de paris 2013

A savoir que vous pouvez obtenir et imprimer votre entrée gratuite jusqu’au dernier jour du salon…

Pour en bénéficier, cliquez sur le lien de notre partenaire et entrez le code FOP13.

 

Entrée gratuite Salon de la Photo de Paris 2012

Pour la cinquième année consécutive, FOTOPASSION s’associe au Salon de la photo de Paris et vous propose des entrées gratuites. Suivez le lien suivant Entrée gratuite en indiquant votre profil, puis en saisissant le code FOP12.

Pour en savoir plus sur cet évènement majeur, direction www.salon-de-la-photo.com, ou rendez-vous directement Porte Versaille du jeudi 8 au lundi 12 novembre 2012.

NB: Les auteurs des Editions Eyrolles vous donnent rendez-vous sur leur stand (B904).

Nikon fait son festival : Gagnez 5000€ et un Nikon D800 !

Nikon annonce et rappelle qu’elle à ouvert depuis le 17 septembre son troisième festival « Je suis fan ». A cette occasion ce sont pas loin de 20 000 € qui seront distribués en cadeau : 2 x 5000 € et deux kit « cinéma Nikon D800 ».

Le festival (en ligne), sera réservé jusqu’au 30 octobre, seulement aux candidatures. Passée cette date, et ce jusqu’au 14 janvier 2013, vous pourrez commencer à visionner les films en compétition et voter pour le film de votre choix.

Si les candidatures sont ouvertes jusqu’au 4 janvier 2013, inutile de d’écrire qu’il vaudra mieux ne pas trop attendre pour avoir l’espoir de se voir attribuer le prix du public… Maintenant, vous pouvez aussi viser le prix du jury qui est pour sa part un peu mieux doté, mais qui sera certainement plus exigeant.

Vidéastes de tout poil (avec et sans…), lancez-vous et transmettez vos courts métrages d’une durée comprise entre 30 et 140 secondes générique inclus et sous un format HD (Haute Définition) (Taille de l’image : 720 lignes minimum jusqu’à Full HD/1080p/1080i : 1080 lignes) avant le 4 janvier 2013 à 16h.

Le communiqué de presse

Virginie Ledoyen – Crédit photo : Carole Bellaiche / H&K – Extrait du communiqué de presse Nikon

 Sous la présidence de l’actrice et réalisatrice Virginie Ledoyen, Nikon France lance son troisième festival de très courts métrages avec le thème « Je Suis Fan ». A la clé, 20 000 euros de prix ainsi qu’une diffusion nationale dans les salles de cinéma MK2 !

 

Paris, le 24 septembre 2012 – Jamais deux sans trois ! Le festival de très court métrage Nikon revient pour la troisième année consécutive et grandit. Le thème choisi cette année, « Je suis fan », fait honneur aux passionnés de tous bords. Photographes, vidéastes, cinéastes, créatifs de l’image pourront exprimer leur talent et montrer en vidéo HD ce que ce thème leur inspire. La durée des vidéos postées doit être comprise entre 30 et 140 secondes.

Je suis fan de toi, de moi, des autres ?

Après avoir donné la parole aux héros du quotidien (« Je suis un Héros », thème du 1er festival en 2010) et aux futuristes (« Je suis l’avenir », thème du 2nd festival en 2011), c’est désormais aux « fans » de s’illustrer ! JE SUIS FAN…en moins de 140 secondes. Le champ créatif est immense : dévoilez vos passions, des plus communes aux plus extraordinaires, à travers le reportage, la fiction, l’humour ou le drame… Sous la forme du film d’animation, de la vidéo ou du film photo.

Mais qui est le « fan » ? Un être déchainé par la passion, passant du rire aux larmes, parcourant des kilomètres, suivant à la trace l’être aimé ? Un collectionneur, un imitateur, un soutient peut-être ? Jusqu’où peut aller sa folle obsession ? Aux participants du festival de répondre à toutes ces interrogations !

Vous avez 140 secondes pour être FAN

Le festival se déroule en deux phases : du 17 Septembre au 30 Octobre 2012, seul le module de candidature est accessible aux participants pour déposer leur film. A partir du 30 octobre 2012, le site du Festival, sera ouvert au public et aux visionnages. Il permettra de visionner tous les films, de les noter et de les commenter. Ce sera le moment de partager sa création via Twitter et Facebook, pour multiplier les chances de gagner en utilisant le compte @festivalnikon sur Twitter ainsi que la page Facebook dédiée.

Deux prix exceptionnels, deux chances de gagner

Cette année, Nikon double la mise avec un prix d’une valeur totale de 20.000€ :

Le prix du jury est composé d’un chèque de 5.000€, d’un D800 en kit cinéma d’une valeur de 5300€ (composé d’un Nikon D800, d’un micro stéréo Nikon ME-1, d’un objectif AF-S NIKKOR 24-85 mm f/3.5-4.5G ED VR et d’un enregistreur numérique externe Atomos Ninja 2) et d’une diffusion dans les salles de cinéma MK2. Il sera décerné par un jury prestigieux de professionnels, dont la décision tiendra compte des critères suivants : pertinence du film par rapport au thème du concours, qualité du scénario, de la photographie et de la mise en scène, qualité technique du film.

Le prix du public est récompensé d’un chèque de 5.000€ et d’un D800 en kit cinéma d’une valeur de 4600€ (composé d’un Nikon D800, d’un micro stéréo Nikon ME-1, d’un objectif AF-S NIKKOR 24-85 mm f/3.5-4.5G ED VR). Il sera attribué au film ayant récolté les meilleures notes des internautes pendant la durée du Festival. Ces notes seront attribuées sur un barème de 1 à 5.

Un jury de prestige

Pour sa troisième édition, le festival Nikon s’est doté d’un jury prestigieux de professionnels du cinéma et des médias. L’actrice et réalisatrice Virginie Ledoyen est présidente du Jury – Découvrez son interview sur :http://youtu.be/euhs7MajIBs – Actrice emblématique du cinéma français, Virginie Ledoyen est tout autant appréciée et reconnue à l’international. Elle met son talent au service de tous les genres, des films d’auteurs (Claude Chabrol, Olivier d’Assayas ou François Ozon) aux comédies (Tout ce qui brille, Mais qui a tué Pamela Rose), en passant par de plus grosses productions hollywoodiennes (La plage). En 2009 elle endosse pour la première fois, le rôle de réalisatrice avec son documentaire Au nom du père. A ses côtés, Elisha Karmitz, directeur général de MK2 Agency, Auréliano Tonet, chef adjoint du service culture au Monde, Eric Wojcik, délégué général du festival du Court-métrage de Clermont-Ferrand et Stéphanie Dugas, responsable Marketing chez Nikon France. Si vous souhaitez en savoir plus sur le jury, vous pouvez découvrir une biographie rapide de ses membres sur la page jury du festival.

Des partenaires de choix

Le festival Nikon n’aurait pu voir le jour sans le soutien de partenaires de choix. Cette année, les cinémas MK2 renouvèlent leur partenariat avec le festival Nikon en offrant une plateforme de diffusion pour le film lauréat. Vodkaster, le média social de référence des cinéphiles, assurera, comme l’an dernier la gestion de la plateforme technique du site ainsi que la modération et l’animation du festival auprès des participants. De même, Fubiz, le blog d’inspiration des créatifs renouvelle son partenariat.

A propos de NIKON France

La société NIKON France est créée en 1987 et son siège est à Champigny sur Marne. NIKON France intègre tous les services requis par une activité de distribution nationale de produits de marque. 90 % du chiffre d’affaires de NIKON France est réalisé par les produits photographiques (Division Image) et 10 % par ceux destinés à l’industrie, la recherche, la médecine et la biologie (Division Instruments).

http://www.nikon.fr

Visa d’Or 2012

LA 24ème édition du festival du photojournalisme Visa pour l’image a rendu son verdict pour les VISA d’Or qu’il attribue chaque année.

En omettant la crise économique, l’actualité marquant notre quotidien en ce moment porte essentiellement sur l’écologie et les mouvements de révolte et d’insurrection dans les pays arabes. Dans ce contexte, rien d’étonnant que ce sujet ait été mis à l’honneur.

Premier lauréat, Eric Bouvet s’est vu remettre un VISA d’or dans la catégorie News pour son reportage sur Bab al-Azizia (Libye), réalisé depuis la caserne fortifiée de Mouammar Kadhafi en août 2011. Ce photoreporter est bien connu du public et de la profession. Il est un spécialiste de ce type de sujet ; de la chute du mur de Berlin, à ce reportage, en passant par la libération de Nelson Mandela, il couvre et sait couvrir ces fait d’actualité.

Pour rester au coeur du printemps arabe, le New York Times s’est vu décerné le Visa d’or de la catégorie Presse quotidienne avec le reportage de Tomas Munita sur la Syrie (janvier 2012). Enfin, le Visa d’Or Humanitaire du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) a été remis à Mani pour son travail sur la précarité des soins, notamment d’urgence.

Dans ce tour du monde, de l’actualité, nous quittons l’Afrique du Nord pour des pays aussi éparpillés que le Yemen, l’Afghanistan ou l’Inde, pour un reportage sur « Les petites filles que l’on marie« . Un sujet choc, avec de superbe images. Ce reportage du National Geographic Magazine, on le doit à Stéphanie Sinclair. Pour l’occasion, c’est un Visa d’Or dans la catégorie Magazine qui est venu récompenser cette association.

La gente féminine reste à l’honneur avec Sarah Caron et son projet de reportage sur les femmes pachtounes au Pakistan. Elle se voit décerner le prix Canon de la femme photojournaliste.

Le couvent des minimes est un lieu magique pour ces expositions…

Parmi les prix hors Visa d’or, le Prix de la Ville de Perpignan Rémi Ochlik revient à Sebastián Liste (Getty Images) pour son travail sur les habitants d’une chocolaterie abandonnée du centre de Salvador de Bahia, au Brésil.

La Bourse Getty Images for Editorial Photography, récompense elle, Bharat Choudhary (Le silence des autres), Sebastián Liste, (Le Far Westbrésilien), Paolo Marchetti, (Le réveil du fascisme européen) et Kosuke Okahara,(Fukushima, extraits). La crise économique s’étant un peu invité au festival, la Bourse Pierre & Alexandra Boulat a été remise à Maciek Nabrdalik pour son projet sur les migrations économiques en Europe.

VISA pour l’image 2012

Coup de coeur de FOTOPASSION, le prix France24-RFI du Webdocumentaire a été décerné à « Défense d’Afficher« , un webdocumentaire sur le phénomène du street art dans huit villes du monde, réalisé par Jeanne Thibord, Sidonie Garnier et François Le Gall.

Pour conclure le palmarès, les Prix ANI/PixPalace et la Bourse Ian Parry ont consacré Misha Friedman, (Mourir de la tuberculose en ex-Union Soviétique) et à Adrian Fussel, (Mon nom est victoire). Notez que le jury a accordé une mention spéciale du jury à Marcelo Pérez del Carpio et ses félicitations à Hilde Mescis Kleven.

ATTENTION : le festival se poursuit toute cette semaine et le week-end qui vient : Voir le site et les exposition du festival VISA pour l’image.

La semaine du 17 au 21 septembre étant consacré au secteur de l’éducation.

VISA pour l’image Edition 2012 : du 1 au 16 septembre

Après la révolution numérique, le printemps arabe en 2011, les éléments naturels qui redessinent notre avenir au quotidien, la violence des mineurs, les actuels évènements en Syrie, l’actualité est riche et 2012 n’y échappe pas.

Tout cela, on le doit à des hommes et des femmes qui risquent leur vie au quotidien. C’est ce qui est arrivé à Rémi Ochlik et Marie Colvin ce 22 février 2012. Ils ont perdu tous 2 la vie à Homs en Syrie lorsqu’ils étaient en reportage. Morts dans des conditions toujours restées étranges…

Heureusement, leurs escapades ne finissent toujours pas aussi dramatiquement, mais combien ont vu leur vie de famille partir en décrépitude ?

Il n’y a donc rien de plus normal que de leur rendre hommage. C’est dans cette optique que pour la 24ème fois, la ville de Perpignan accueillera le Festival International du photojournalisme «VISA pour l’Image». Pour l’occasion, le grand prix de la ville de Perpignan a été rebaptisé Prix de la ville de Perpignan Rémi Ochlik. Un bien beau témoignage rendu à ce jeune photoreporter, qui en 2004 avait déjà exposé sont travail sur Haïti à Perpignan. Il avait alors seulement 21 ans…

Comme toujours, ce sera l’occasion de découvrir pendant prêt de 15 jours (du 1 au 16 septembre) le travail de ces photojournalistes qui écument la planète à la recherche de sujets inédits ou pour certains politiques font minent de ne pas en connaitre la nature, ni les conséquences. 15 jours d’expositions gratuites, de projections nocturnes, de remises de prix et de rendez-vous avec des passionnés de l’image.

Source

Site VISA pour l’Image

Télécharger l’application Visa pour l’Image sur l’AppleStore

Expositions – du samedi 1er au dimanche 16 septembre 2012
Semaine professionnelle – du lundi 3 au dimanche 9 septembre 2012
Soirées de projection – du lundi 3 au samedi 8 septembre 2012
Transmission pour l’image – du lundi 3 au mercredi 5 septembre 2012
Semaine scolaire – du lundi 17 au dimanche 21 septembre (sur rendez-vous)

[A voir] De magnifiques photos du Tour de France

Sportif pur et dur, en chaise longue, devant la télévision ou derrière l’écran de son PC, vous ne resterez pas insensible aux superbes clichés que propose le magasine américain The Atlantic.

Une bien belle source d’inspiration.

Pour apprécier, cliquez sur le bouton 1280, puis naviguez avec les flèches du clavier numérique.

Source : http://www.theatlantic.com -- Crédit photo : Reuters/Stephane Mahe

Source : www.theatlantic.com

[Emission TV] Photographe de la nature : 4 documentaires à découvrir

Pour faire suite à l’annonce du documentaire «Les secrets des photographes animaliers», nous mettons aujourd’hui en lumière une série du National Geographic Television :  Photographe de la nature, rediffusée par France 5.

Partez à la quête de l’ours fantôme, à la découverte des pollinisateurs, immergez-vous au coeur des récifs artificiels ou partez à la chasse des orages. Tel est le programme proposé du 31 au 17 juin 2012 sur France 5.

Sources

Ci-dessous, les informations relatives 4 prochaines émissions :

[Emission TV] Les secrets des photographes animaliers

56 minutes de documentaire où les grands noms de la photographie animalière vont tour à tour vous présenter les facettes de leur spécialité. Vincent Munier, spécialiste de la chasse photo dans une nature sauvage, Ghislain Simard avec le shooting de papillons en plein vol, Fabrice Cachez dans son approche du chat forestier.Un appel lancé à découvrir les merveilles de la nature avec en sus des interventions de Yann Arthus-Bertrand, Christophe Courteau, Daniel Magnin… Notons aussi la collaboration de notre ami Cédric Girard dans la version originale.

Pour rappel, ce documentaire a obtenu le Prix Spécial du Jury au Festival du film nature de Namur(Belgique).

Une émission à ne pas manquer !

Les secrets des photographes animaliers

Diffusée sur Ushuaia TV  aux dates suivantes :

  • 29/05/2012 de 10:46 à 11:42 — Showview 147270165
  • 03/06/2012 de 02:56 à o3:47 — Showview 173051390
  • 06/06/2012 de 15:33 à 16:28 — Showview 312834254

Documentaire animalier issu du DVD (1h30) Les secrets de la photographie animalière de Ronan Fournier-Christol (2007).

[Foire Expo] 49e Foire Internationale de la photo à Bievres

Notez bien cette date sur vos calepins (pour ceux qui en ont encore un) ou vos smartphones : 2 et 3 juin 2012. Ce week-end là, la ville de Bièvres fêtera son 49ème festival international de la photographie.

Presque un demi-siècle que cette ville accueille les photographes de tout va. Amateurs, professionnels, amoureux de beaux et anciens appareils… Il y en a pour tout les goûts, tout les yeux et toutes les oreilles. C’est au travers de débats, de conférences, et d’expositions que sera rythmé ce week-end photographique.

Crédit photo : Hanquier Dominique

Surtout, ne manquez sous aucun prétexte son marché de l’occasion et de l’antiquité. Ouvert dès le samedi il se poursuivra le dimanche avec le marché des artistes. Ce sera le moment de découvrir des techniques peu communes, comme par exemple daguerréotypes, du nom de son inventeur Louis Daguerre.

Sources

Consultez le programme complet sur le site de la manifestation www.foirephoto-bievre.com.

La foire ouvrira ses portes le samedi 2 juin à compter de 14H00 et jusqu’à 21H00, pour reprendre le lendemain de 7H00 à 18H00, place de la mairie.

Dernière précision, l’entrée est libre !

Photo for Life, la TV-réalité selon ARTE

On a eu MasterChef, on aura Photo For Life ! Du 21/11/2011 au 25/11/2011, Arte diffusera à 19h55 la Master Class d’Oliviero Toscani. A cette occasion, le célèbre photographe des campagnes de publicité provocantes de Benetton, enseignera son art de la photographie à 6 jeunes photographes sélectionnés parmi plus de 600 candidats.

Au cours de cette Master Class, Oliviero Toscani a concocté pour ses élèves 5 exercices qu’ils devront accomplir et relever avec brio pour convaincre les professionnels de la photo (presse, publicité, monde de l’art) qu’ils sont les futurs talents de demain et leur permettre d’exposer leurs photos.

Le programme de la semaine

En exclusivité et en avant première, nous vous livrons le programme de cette Master Class, jour par jour (issu du dossier de presse transmis par Arte)

Lundi 21 novembre

Oliviero Toscani Accueille ses six élèves à la maison des Métallos, à Belleville dans le XIe arrondissement de Paris. Coline, 18 ans, Matthieu, 22 ans, Caroline, 30 ans, Sima, 26 ans, Christian 29 ans et Suchart, 20 ans vont avoir à coeur de ne pas décevoir le maitre. Chacun lui fera d’abord découvrir son univers à travers son book. Puis, ensemble, ils relèveront une épreuve difficile : la photo de nu. Deux lampes, un appareil, et seulement un quart d’heure de shooting par élève : un premier test qui les poussera dans leur retranchements et leur permettra de montrer à Toscani de quoi ils sont capables.

 Du 28 juin au 17 juillet, les « e-coaches » ont proposé chaque semaines trois exercices, puis se fût au tour d’Olivier Toscani, qui pendant le tournage du 18 au 22 juillet a invité les internautes à travailler sur 5 des ses exercices photos…

Mardi 22 novembre

Oliviero Toscani initie aujourd’hui ses élèves au photo-reportage. Pour corser l’affaire, il a invité Hans-Peter Junker, le rédacteur en chef du magazine allemand View.Celui-ci envisage de publier prochainement un sujet sur les métiers typiquement parisiens. Une opportunité majeure pour l’un des talents, de se faire connaitre d’un large public… Il propose donc aux jeunes talents de réaliser un photo-reportage sur des métiers insolites de Paris : un guide touristique en 2CV, la seule femme barbière de Paris, une maquilleuse du musée Grévin, l’horloger de la mairie de Paris, un artisan chocolatier, et le boulanger du Palais de l’Elysée.

Extrait en images des proposition des Internautes aux différents challenges proposés par le e-coaches

Mercredi 23 novembre

Ce sont cinq élèves, et non plus six, qu’Oliviero Toscani accueille dans cet épisode puisque la veille l’un d’eux à décider de quitter l’aventure… Pour les cinq autres, la master class continu. A l’ordre du jour, la photo de mode. Pour en parler, Oliviero Toscani a invité le couturier Jean-Charles de Castelbajac et le photographe Peter Knapp, légendaire directeur artistique du magazine Elle dans les années 60. Le défi du jour : photographier la « Parisienne » pour des couvertures du ARTE Magazin allemand. Pour les besoind e l’épreuve, les élèves ont à leur disposition des manequins habillés par Jean-Charles de Castelbajac sur l’esplanade du Trocadéro, face à la tour Eiffel !

Jeudi 24 novembre

Cette quatrième journée est placée sous le signe de la photo publicitaire, grande spécialité d’Oliviero TOSCANI. Le commanditaire du jour est l’association Unafam (Union Nationale des Amis de Famille des malades pscychiques). Oliviero Toscani souhaite aider cette association à créer sa campagne de prévention en faveur des adolescents en difficulté. Christophe Brunnquell, photographe et directeur artistique et Oliviero Toscani vont aider nos jeunes talents à réaliser plusieurs affiches. Pour nos photographes, l’enjeu sera considérable : la meilleure photo sera affichée dans toute le France…

On trouve des clichés vraiment très originaux dans la section Coups de coeur du site de l'émission...

Vendredi 25 novembre

L’enjeu de cette dernière journée : illustrer en photos la beauté d’un quartier haut en couleur, sur le boulevard de Belleville à Paris. Son marché, ses commerces, ses personnages de vie quotidienne… autant de sources d’inspiration pour ses élèves. Une épreuve beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît… Oliviero Toscani a invité la Galerie Polka, toujours en quête de nouveaux artistes, à venir voir ses élèves à l’oeuvre. Celui ou celle d’entre eux qui réalisera la meilleure série aura le privilège d’être exposé(e) au milieu d’artistes de renom… Ce dernier épisode de « Photo For Life » sera aussi l’occasion pour Oliviero Toscani de faire à ses jeunes talents une proposition qui ne se refuse pas…

La e-Master class

En parallèle de la diffusion de l’émission et même au-delà, l’aventure poursuivra sur le site dédié à l’émission avec des bonus inédits, les portfolios des candidats et un nouveau concours en ligne ou téléspectateurs et internautes pourront participer !

Sources

Toutes les informations sur la master class d’Oliviero Toscani, en direct sur le site de l’émission :  http://photoforlife.arte.tv

** Produit en exclusivité pour ARTE par BBC Worlwide France Productions, « Photo For Life » s’inscrit dans l’expérience, lancée en 2009 en Grande Bretagne sur BBC2, de « Design For Life » avec Philippe Starck.