[DPP++] Les retouches locales débarquent sur DPP !

jan 13, 2012 1 Commentaire

Lorsque nous vous l’avions présenté, DPP++ se nommait encore DPP Magic Rule et il venait combler une lacune dont souffrait alors le dématriceur de fichier Raw de Canon : le redressement des horizons. Depuis, Canon a ajouté cette option à DPP. Magic Rule n’avait plus trop de raison d’être… C’était sans compter sur l’esprit fourmillant d’idées de son auteur. C’est à ce moment que Magic Rule est devenu DPP++ et a intégré quelques nouveautés qui font de lui un parfait outil d’appoint à Digital Photo Professional.

DPP++

DPP++ est en fait un petit fichier exécutable qui vient se greffer par-dessus DPP et s’intégrer parfaitement à son interface. Les nouveaux boutons semblent parfois un peu flotter, mais cela n’a rien de gênant. Coté emploi, l’ouverture de DPP++ lance automatiquement DPP.

Crédit photos : http://digitol.free.fr

DPP++, c’est en fait, 2 solutions : 1 gratuite et une payante. La version payante supprime certaines limitations et rien que la possibilité de pouvoir appeler un nombre illimité de préglages (Recettes) vaut bien ses 10 € !

DPP++ et les retouches locales

Actuellement en test, après avoir révolutionné l’utilisation de DPP, l’auteur s’apprête à réitérer sa révolution en dotant DPP de retouches locales. Avec la concurrence de Lightroom, Aperture et Capture One, le convertisseur de fichiers Raw Canon est on ne peut plus à la traine… Mais grâce à DPP++ V10 (à voir si le nom ne changera pas…), DPP risque de ne plus avoir à rougir face à ses confrères. Dans tous les cas, les vidéos laissées sur You Tube sont bluffantes. Attention, il faudra encore patienter quelques semaines pour pouvoir jouer avec… Nous vous informerons dès que DPP++ V10 sera disponible. Par ailleurs, l’auteur nous signale qu’AfterDPP sera inclura par défaut AfterDPP.

AfterDPP

AfterDPP est un autre plug-in pour DPP permettant de créer des ombres portées, des encadrements personnalisés, un filigrane, une légende et ajouter une couche de netteté à l’exportation des fichiers TIFF et JPEG un peu comme sait le faire le logiciel BorderMaker. Son intégration se fait tout comme DPP++ via le lancement d’un petit exécutable qui va attendre le bon moment pour vous offrir les options adéquates.

Crédit photos : http://digitol.free.fr

A savoir

  • DPP++ n’est compatible qu’avec Windows, et il y a peu de chance qu’une version Mac voit le jour, pour ne pas dire aucune chance… Heureusement, il reste aux adeptes d’ordinateurs à la pomme, l’émulation Windows au travers de Parallels ou Fusion.
  • DPP++ est compatible avec les versions 3.9 et au-delà de Canon Digital Photo Professional.
  • DPP++ et AfterDPP sont disponibles sur le site http://digitol.free.fr.
  • Utiliser DPP++ dans sa version 9, est gratuit et une version plus élaborée peut être téléchargée pour 10€.
  • Les vidéos de la nouvelle version de DPP++ sont accessibles à l’adresse suivante : http://www.youtube.com/user/DPPPlusPlus.
  • AfterDPP est disponible ici au tarif de 5€.

Autres articles intéressants

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible

Un commentaire pour le post “[DPP++] Les retouches locales débarquent sur DPP !”

  1. thierry jurain says:

    pour info DPP 3.11.26 paru le 10 avril intègre des outils d’assemblage et HDR :

    Modifications apportées au programme de mise à jour Digital Photo Professional 3.11.26 Updater pour Mac OS X ;

    - Prend désormais en charge les nouveaux objectifs suivants.
    EF24mm F2,8 IS USM, EF28mm F2,8 IS USM, EF24-70mm F2,8L II USM, EF500mm F4L IS II USM, EF600mm F4L IS II USM
    - Prend en charge les images prises avec un appareil photo EOS 5D Mark III, EOS-1D X.
    - Mac OS X 10.5 n’est plus compatible.
    - La fonction optimiseur d’objectif numérique a été ajoutée.
    - La composition d’images multiples et les outils HDR ont été ajoutés.
    - Correction du phénomène qui survenait lors du traitement des images RAW et où les caractéristiques de l’image originale n’ étaient pas rendues.
    – Corrige un dysfonctionnement se produisant lors de l’utilisation de l’outil de vérification rapide pour contrôler un grand nombre d’images.

    good luck !
    Thierry

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.