Je suis un piéton rien de plus

«L’exposition suit une route, celle empruntée d’abord par Arthur Rimbaudau crépuscule du XIXe siècle, puis réempruntée par Éric Guglielmi sur les traces du poète à l’aube du XXIe. Alexandrie, Attigny, Le Caire, Calais, Charleroi, Civitavecchia, Deville, Harar, Hargnies, Les Hautes-Rivières, Laifour, Londres, Monthermé, Obock,Ostende, Renwez, Roche, Rome, Tadjoura, Voncq… Ces images d’aujourd’hui se rendent complices des métaphores d’hier. C’est aussi simple qu’une phrase musicale.»

Voilà comment débute le dossier de presse annonçant l’exposition d’Éric Guglielmi, à découvrir du 24 juin au 23 octobre 2011, au musée Arthur-Rimbaud de Charleville-Mézières.

Ouverture du musée tout les jours de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00, sauf le lundi.

Consulter le dossier de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *