La FNAC n’a pas tout filtré !

polarisant1.jpg

L’article du 28 mai 2009  de Michel Bobillier sur son blog a trouvé que peu d’échos… jusqu’à se que Numérama s’y intéresse.  M. Bobillier photographe suisse et « blogger » s’est rendu compte que la FNAC utiliserait 2 de ses photos pour présenter l’effet d’un filtre HOYA  ! Presque une semaine plus tard, Numérama nous relate les faits.

Outre le viol du droit d’auteur, la société spécialisée multimédia, risque des poursuite pour publicité mensongère ! Sur les 2 clichés, l’un est pris sans filtre et l’autre avec un filtre Canon ! Bien que les caractéristiques de ce type de produit soient relativement similaire, il y a tout de même tromperie.

La FNAC se défendrait en précisant que «  l’on ne peut pas toujours connaitre la provenance de se que l’on achète…« . Pour la petite histoire Denis Oliviennes est l’ancien PDG de la FNAC  est s’est vue confié par le gouvernement une étude sur  » la lutte contre le téléchargement illicite et le développement des offres légales d’oeuvres musicales, audiovisuelles et cinématographiques « .

Les sources

Une réflexion au sujet de « La FNAC n’a pas tout filtré ! »

  1. Kagou

    “ l’on ne peut pas toujours connaitre la provenance de se que l’on achète…“. -> ah ? Ils ont des factures pour ces 2 photographies achetées ? Soit c’est oui et bien qu’ils les montrent et le méchant sera poursuivi, soit c’est non et donc c’est du foutage de gueule et une reconnaissance de vol -> ah ben non on a pas de factures, on sait pas d’où ça vient…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *