Lightroom 3 : Test de rendu

oct 22, 2009 15 Commentaires

Comme promis, je vais vous livrer mes essais effectués entre Lr2 et Lr3, sur la base de fichiers RAW issus de différents boitiers. Pour ces tests, j’ai exporté les fichiers avec exactement les mêmes corrections dans les 2 logiciels. Mais attention, qui dit nouveau moteur de traitement, dit aussi paramétrages différents. Il se peut que certaines images se trouvent trop piquées avec Lr3 et demande à être légèrement modifiées. Surtout si vous distribuez ou affichez vos photos par voie numérique. Côté impression papier, rien ne change, au contraire, il semblerait que ce nouveau moteur de dématriçage soit bien adapté pour cette pratique :-)

Mais, ne tardons plus, voyons les résultats en image.

Canon 10D

En comparant le rendu des 2 logiciels, j’ai été agréablement surpris : le rendu des 2 est très proche et malgré le fait que l’exposition de l’image ait dû être rehaussée de +0,5, le bruit reste discret et le piqué convenable (6Mpx). Si la version de Lr3 semble un peu plus bruitée en chrominance, ce n’est pas dérangeant, je trouve même que ça rajoute de la matière. Étonnamment, dans ce cas, Lr3 n’apporte pas un gain très significatif par rapport à Lr2.

Cliquez sur l’image pour la voir à 100 %

10D-800-05-4

Canon Eos 10D – 800Iso – Traitement d’exposition: +0,5

Canon 20D

Avec le 20D et un RAW à 1600Iso, on perçoit une nette différence. Observez la banderole « Adidas » pour vous en convaincre. Le rendu dans les noirs est plus équilibré et ne souffre pas de sortes d’aplats, d’autant que j’ai apporté une correction d’exposition de +0,9. Le piqué est légèrement meilleur, mais le bruit un petit peu plus présent avec Lr3. mais là encore, je ne trouve pas que ce soit un problème d’autant qu’il n’est pas désagréable. Par contre, j’apprécie le rendu de la pelouse qui perd de son aspect « moquette» (par rapport à Lr2), ce qui est l’un des problèmes majeurs du numérique et que l’on rencontre aussi avec le pelage de certains animaux… +1 pour Lr3.

Cliquez sur l’image pour la voir à 100%

20D-1600-09-4

Canon Eos 20D – 1600Iso – Traitement d’exposition: +0,9

Canon 5D

Justement, en parlant de pelage d’animaux, j’ai choisi une image prise en flagrant contre-jour avec mon 5D (135/2 + multiplicateur 1*4). En plus de démontrer là encore que Lr3 prend véritablement le dessus par rapport à Lr2, cet exemple met aussi en évidence un problème qui ne semble pas avoir été pris en compte (du moins cette fois-ci) : la correction des aberrations chromatiques.  J’ai pourtant tout essayé, mais le résultat que vous observez est le meilleur que j’ai pu obtenir :-(

Cliquez sur l’image pour la voir à 100%

5D-800-125-Lr2vsLr3-1-4

Canon Eos 5D – 800Iso – Traitement d’exposition: +1,25

Comment ne pas échapper à un comparatif avec DPP… Je n’ai pas résisté. Pas facile pourtant à réaliser, car il faut chercher à avoir un rendu comparable, tout en faisant en sorte que l’ensemble de la photo reste équilibré. Pour ce cas, j’ai placé le curseur de netteté de DPP à +6, la correction du bruit de chrominance à +6 également et la correction du bruit de luminance à +2. Je ne dépasse JAMAIS +3, sinon les détails sont bien trop lissés. Coté rendu, j’ai du mal à me déterminer et même les tirages papiers que j’ai faits n’ont pû me départager…sauf pour les aberrations chromatiques. Donc un léger avantage encore à DPP pour sa capacité à traiter plus efficacement les franges colorées, mais Adobe a pratiquement comblé son retard par rapport en DPP !

Cliquez sur l’image pour la voir à 100%

5D-800-Lr3vsDPP-1-4

Canon 5D – 800Iso -

Nikon D200

Comme pour les RAW Canon, j’avais pris l’habitude d’utiliser Capture Nx pour traiter les fichiers difficiles, Lr n’étant pas très à l’aise à ce petit jeu. Mais qu’en est-il avec Lr3 ? La première figure ci-dessous démontre encore une fois la supériorité de Lr3 par rapport à Lr2. Le traitement des ombres est nettement à son avantage.la petite correction d’expo de +0,33 doit aider un peu… On aperçoit même la trame du tissu du pull noir. +1 pour Lr3.

Cliquez sur l’image pour la voir à 100%

D200-800-033-Lr2vsLr3-4

Nikon D200 – 800Iso – Traitement d’exposition: +0,33

Alors, qu’en est-il fasse à Nx… Là encore, on n’est pas loin du rendu (pas en colorimétrie) de l’un par rapport à l’autre. Pour ce test, j’ai affiné Nx au mieux avec une intensité à +3, un curseur netteté réglé à +5, le tout en Haute qualité.

Cliquez sur l’image pour la voir à 100%

D200-800-033-Lr3vsNx-4

Nikon D200 – 800Iso – Traitement d’exposition: +0,33

Sony A900

Bien mal menés par Lr2, abandonnés par le soft livré avec le boitier, les possesseurs d’A900, n’avaient par d’autres recours que de se tourner vers Dxo pour obtenir la quintessence de leurs RAW (ARW). Bien dommage quand on sait les qualités du boitier. Dès qu’on y met l’oeil dans le viseur et qu’on le prend en main, on a tout de suite envie de le se l’approprier :-) Et bien, de tous les comparatifs, le résultat le plus bluffant est bien celui-ci. Lr3 mérite la mention « Sony approuved » :-) De quoi réconcilier les « sonystes » qui semblaient bien avoir étaient abandonnés par Adobe !

Particulièrement sous-exposé, l’exemple ci-dessous (à 1600 Iso) a subi une correction d’exposition de +1,63 et le résultat obtenu avec Lr3 est tout simplement inattendu !

Cliquez sur l’image pour la voir à 100%

Sony Alpha-1600-plus163-4

Sony A900 – 1600Iso – Traitement d’exposition: +0,33

Conclusion

Le nouveau moteur de Lr3 arrive à point nommé et risque de finir d’assoir Lightroom dans le rôle de leader des logiciels de post-traitement. Avec la version 2 Adobe avait frappé un grand coup dans le monde des catalogueurs avec un module Bibliothèque fortement remanié ; avec la version 3, Adobe valide véritablement un nouveau standard de logiciel destiné aux photographes. Avec l précédent moteur d’ACR, je me contentais de dire que Lr était un DAM doté de fonctions de traitement d’image. Aujourd’hui, la donne semble changer et le retard en terme de qualité par rapport aux dématriceurs « maison » (DPP, Nx…), s’est largement resserré et se trouve relativement négligeable en comparaison de la polyvalence et surtout de la possibilité d’avoir un workflow tout RAW non destructif. Seul DPP de par sa gratuité garde un léger avantage.

Reste un dernier palier à franchir avec l’ajout de modules tiers tel que par exemple Dxo qui ne se laisse pas abattre et qui garde un avantage dans le traitement des hautes sensibilités (hormis la correction des défauts des objectifs).

Astuce

Il est possible d’utiliser le moteur de conversion de Lr2 dans Lr3 et vice-versa. Ca se passe dans le  menu Settings>Process version.

- Version 1 : moteur de Lr2.

- Version 2 : moteur de Lr3.

Autres articles intéressants

,

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible

15 commentaires pour le post “Lightroom 3 : Test de rendu”

  1. stephane says:

    Eh c’est moi ou quand on clique sur les images rien ne se passe?

  2. Seb says:

    C’est long car il semble que le plug-in charge toutes les images du post qui sont en grand format… J’ai modifié la règle. Ca va aller plus vite. De plus il y avait un soucis car les images étaient redimensionnées. C’est arrangé et vous pouvez visualiser correctement les différents comparatifs.

  3. tangosierra says:

    Entre nous, je n’accorde la supériorité à DPP QUE sur les franges colorées, parce que je préfère de loin le rendu du pelage produit par LR.
    Par contre en tant que Nikoniste je pleurais aussi sur le résultat de LR2 avec des photos de spectacle notamment, là où NX2 l’écrasait sans l’ombre d’un doute. Mais comme je n’aime pas l’ergonomie de NX2 je réfutais à m’en servir. Et bien là je ne vois plus la plus petite raison de quitter LR : sur l’exemple je trouve le lissage de NX2 trop prononcé, là où LR3 produit des noirs plus profonds et préserve bien mieux le relief de la matière (voir en particulier le pli de la soie sur l’épaule droite du gamin). Décidément plus je m’en sers et plus je me félicite d’avoir adopté Lightroom. J’attends juste encore une ou deux choses : une vraie retouche locale parce qu’en LR2 elle n’est vraiment pas au niveau, et le redressement des perspectives.

  4. Utiliser Lightroom » Blog Archive » Quelques liens intéressants sur Lightroom 3.0 bêta says:

    [...] d’abord, Seb, de Fotopassion.fr, vient de publier une comparaison entre Lr3, Lr2 et quelques autres logiciels. Le verdict est sans appel : Lr 3 fait au moins aussi [...]

  5. opticverve says:

    Merci pour le test…
    Pour l’instant je reste un petit peu sur ma faim, j’ai beau m’écarquiller les yeux je ne vois pas de différence entre mes NEF exportés en Tiff 16bits…
    Selon moi la différence entre v2.5 et v3 ne se fait sentir qu’à partir de 1600iso.
    Je vais encore « jouer » avec la v3, j’ai du louper quelque chose….

  6. opticverve says:

    Merci pour le test…
    Pour l’instant je reste un petit peu sur ma faim, j’ai beau m’écarquiller les yeux je ne vois pas de différence entre mes NEF exportés en Tiff 16bits…
    Selon moi la différence entre v2.5 et v3 ne se fait sentir qu’à partir de 1600iso.
    Je vais encore jouer avec la v3, j’ai du louper quelque chose….

  7. opticverve says:

    Merci Seb, j’ai bien vu l’astuce et je continue à ne pas voir de différences en-dessous de 1600 isos….
    C’est grave docteur :)?

  8. Seb says:

    Tout dépend aussi du boitier. Lr corrige très bien le bruit de chrominance. Si les RAW n’en sont pas affublés, la différence entre la version 2 et la 3 est moins flagrante.

  9. opticverve says:

    Je comprend mieux Seb.
    Ce que je peux constater c’est effectivement une grande amélioration de l’accentuation sous Lr3 avec exactement les mêmes « settings » que pour Lr2.5; c’est beaucoup plus subtil.
    Perso jusqu’à présent je n’utilisais pas d’accentuation sous Lr2.5 mais plutôt sous Ps avec NikSharpener de préférence.

  10. Stilgar says:

    J’ai fait un test sur un RAW de G3 (je sais c’est vieux ;0) ).

    J’ai comparé LR 3B, Aperture 2.1.4 et Lightzone 3.8.1.

    Et autant je suis d’accord sur le grain, et la finesse du développement autant je suis dubitatif sur la colorimétrie.

    J’obtiens des couleurs assez éloignées de la réalité. Le meilleur du test reste Aperture sur ce point. Certes c’est une béta mais je souhaiterais savoir si d’autres ont constaté ce pb ?

    • Seb says:

      Bonjour,

      Pour le test de base, le but était de vérifier la différence entre Lr2.5 et Lr3 Beta. Concernant la colorimétrie, il est toujours difficile de se prononcer. Toutefois, il n’y a pas de changement colorimétrique entre Lr2.5 et Lr3 Beta.

      Ce qui est dommage avec Aperture c’est qu’il reste l’appannage du utilisateurs Mac Os… Mais cela reste un très bon outils.

  11. Thierry says:

    Bonsoir,

    Vous indiquez dans l’astuce que le moteur de LR2 peut être utilisé dans LR3 et vice versa.
    Cela veut dire qu’on peut utiliser le moteur de LR3 dans LR2 ? Comment fait-on ?

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.