Lightroom 2.0 – Ca va faire mal !

avr 02, 2008 Pas de commentaire

On l’attendait avec impatience depuis le mois de février…et la voici, elle est là LightRoom2 BETA. Adobe, nous avait habitué à sortir annuellement une nouvelle version de ces softs, et bien, cette fois-ci, ce n’aura pas été le cas. Deux ans après la première Bêta, le géant Américain de l’imagerie numérique réédite son expèrience avec la version 2 de Lightroom. Coup marketing, envie de bien faire… Avec cette version de test, Adobe Photoshop Lightroom, risque de ne convertir pas que des fichiers numériques…Elle risque aussi de convertir tout les irréductibles qui n’ont pas encore confié leur flux à LR.

Y sera ou y sera pas…
Déjà, pour une première version, il faut avouer que c’était réussi, mais la encore, Adobe vient de nous confirmer son savoir faire et surtout son savoir écouter :-) Tout les modules se voient affectées de modifications: Dual Screen, Smart collection (ajout automatique d’une image à une collection en fonction de critères pré-définis), ouverture de fichiers dans Photoshop (CS3) comme des objets dynamiques (sans export en Tiff), accentuation en sortie (impression, export, web), la possibilité d’effectuer des retouches locales ( :-) ) Apple n’aura pas eût à attendre longtemps pour trouver une réponse à son Aperture 2.0. On regrettera tout de même l’impossibilité de corriger des distorsions :-(
Encore une fois, Adobe propose une solution Bêta qui à le mérite d’être (provisoirement) gratuite mais dont un nombre conséquent d’utilisateur ne pourront plus se passer lorsque celle-ci sera commercialisée. Bien vu.



Les retouches locales en 2 mots
Déplacées dans un nouveau panneau (sous l’histogramme), les outils recadrage, correction des yeux rouges et des poussières, côtoient un pinceau symbolisant les retouches locales. La sélection de ce dernier déploiera le panneau laissant apparaître trois zones de paramétrages. Petit plus, vous pourrez créer plusieurs masques de réglages (new). Une astucieuse case à cocher « Auto Mask » permettra de limiter les effets du pinceau et du masque à une même zone de couleur (celle où l’on a commencé à utiliser le pinceau, représenté par une punaise…). Très astucieux et intuitif. L’espace Paint propose tout ce que l’on est en matière d’attendre de ce type de corrections: exposition, luminosité, teinte, contraste (local..). Petite ombre au tableau: où sont passés les paramètres d’accentuation et de « floutage » ?

Les 3 zones: Mask, Paint et Brush

Size pour la taille, Feather pour la zone de dégradé, et Flow pour l’opacité

Du bonheur !
Avec cette nouvelle version Lightroom s’impose comme un outil quasi incontournable. On adore!
Bon, j’y retourne et je vous laisse avec Gilles sur le site http://utiliser-lightroom.fr. Il vous a concocté une présentation aux petits oignons comme il sait si bien le faire. Notez aussi que JF Vibert et Volker Gilbert font eux aussi une présentation de ce soft qu’ils connaissent si bien…

==> Si vous voulez en savoir un peu plus sur l’avis des utilisateurs sur la retouche locale à la sauce LightRoom, suivez ce fil de discussion ;-)

Autres articles intéressants

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible
Pas de commentaire pour le post “Lightroom 2.0 – Ca va faire mal !”

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.