Media Pro 1: Première présentation

mai 11, 2011 Pas de commentaire

Phase One confirme ce jour ne pas avoir acquis Expression Media pour le laisser végéter tel que l’avait fait le géant Microsoft. On ne s’éternisera pas sur le pourquoi du comment, et l’on se félicitera plutôt qu’il soit passé dans les mains de la société Danoise. Un an après son rachat, après avoir été tour à tour appelé Iview Media Pro et Expression Media, voici Media Pro. Les amateur de la toute première version, reconnaitront le petit logo propre à Iview et repris par Phase One…

Du nouveau avec du vieux

À la solution tout-en-un type Lightroom, Bibble ou Aperture,  Phase One préfère séparer les tâches : Un catalogueur pour cataloguer et un dématriceur pour dématricer… D’un côté, il ne fallait pas s’attendre à ce que l’intégration  Capture One-Media Pro (si elle vient à exister),  se fasse d’un coup de baguette magique. C’est donc sans surprise, que Media Pro évolue tout doucement en commençant par revêtir le beau costume noir anthracite qui va si bien à C1. Le rendu est flatteur, même si l’interface ne change pas fonctionnellement… Si l’on peut regretter une avancée timide, on apprécie en tout état de cause, la fin de la limitation des catalogues à 2Go ou 128.000 fichiers mais, on appréciera tout autant la prise en charge des RAW des nouveaux boitiers. Là, encore, Expression Media donnait l’impression d’avoir était placé dans une tour de verre…

Figure 1

Capture One avec son interface sobre et foncée

Figure 2

Media Pro reconnait les modifications faite à partir de Capture One et permet même de dématricer le fichier, sans toutefois modifier les réglages.

Synchro

L’arrivée de la version 6.2 de Capture One pouvait déjà annoncer les prémisses de ce qui allait suivre, à savoir la synchronisation bilatérale des métadonnées par le biais de fichiers XMP annexes. Mais à cela, plusieurs conditions.

Il faudra commencer par configurer les préférences de Capture One comme indiqué sur la Figure 3. À ce moment là, chaque fois que vous éditerez des métadonnées à partir de C1, celui-ci créera un fichier XMP contenant tout les Exifs et autres données embarquées dans l’entête du cliché. Ne croyez pas y voir les informations de traitement de C1. Celles-ci restent encore du domaine de dématriceur.

Figure 3


Maintenant, à partir de Media Pro, importez les métadonnées comme sur la figure 4. Pour les exporter, pratiquez comme indiqué sur la Figure 5. Dans l’exemple, j’ai supprimé l’annotation « Champ de pavot ». Elle reste barrée tant que la synchronisation n’est pas effectuée…

Figure 4

Figure 5


Informations

Media Pro est disponible à l’essai pendant 30 jours, ensuite vous pourrez débourser 139€ pour obtenir une licence valide ou 39€ pour une mise à jour à partir d’Expression Media 2 et 49€ si vous avez Expression Media 1 ou la version iView Media Pro.

Media Pro est compatible avec les sytèmes d’exploitation suivants :

Microsoft® Windows®:
• Intel® Pentium® 4 or better
• 2 GB of RAM
• 10 GB of free hard disk space
• Windows XP® SP3 (32bit only), Windows Vista® SP2 (32 and 64bit), Windows 7® SP1 (32 and 64bit)
• Microsoft® .NET Framework version 4.0 (will be installed if not present)

Apple® Macintosh®:
• Intel-based Mac• 2 GB of RAM
• 10 GB of free hard disk space
• Mac OS X 10.6.6, 10.5.8 or later

Télécharger Media Pro

 

Autres articles intéressants

, , , , ,

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible
Pas de commentaire pour le post “Media Pro 1: Première présentation”

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.