Paris monuments

août 30, 2011 Pas de commentaire

Un Paris-Visite en image. Voilà comment pourrait se résumer l’une des dernières mise en presse des Editions Parigramme. Attention, il ne faut pas se méprendre, Paris Monuments Splendeur de la ville de lumière, n’est pas un guide touristique, mais plutôt l’un de ces livres que l’on achète en souvenir d’un voyage, pour se remémorer les beaux moments d’une escapade ou pour avoir en image ce que l’on n’a pas eut le temps de découvrir ou que l’on n’avait pas la possibilité de capturer. A la différence que l’on a à faire à une édition de qualité.

La robe

Flatteuse au touché, la couverture rigide mat rappelle les papiers photos Fine Art « Heavyweight ». Malheureusement, sa texture ne se prête pas aux voyages et si vous devez l’offrir, pensez à l’emballer avant de le balader dans votre valise… La reliure est aussi très propre et les feuillets cousus et collés inspirent la confiance. Les détails de finission laisse transparaitre que l’éditeur veut inscrire l’ouvrage dans une collection de qualité. D’ailleurs, un rapide coup d’oeil au site de l’éditeur confirme nos sentiments, puisqu’on le trouve dans la section Beaux Livres

Le contenu

Comme nous l’écrivions au début de cette chronique, Paris Monuments est à la fois un livre d’art et un guide touristique, voire pédagogique. Pour chaque monument présenté et photographié, vous trouverez une partie de son histoire avec parfois quelques anecdotes. Bien que j’eusse trouvé quelques photos un peu banales, il en est qui sont magnifiques, et notamment celles prises de nuit, comme en exemple celle de la page 138 qui illustre le musée du quai Branly avec des couleurs étonnantes, ou la superbe vue du Grand Palais en page 33. On félicite en tout état de cause l’assiduité des photographes à proposer des images aux angles de vue originaux qui laissent apparaitre la ville lumière sous un autre jour. En bonus, vous trouverez en fin d’ouvrage, deux pages consacrées aux astuces pour photographier Paris…

Si j’ai relevé des points négatifs comme l’absence d’une carte de géolocalisation, j’attribue au final une bonne note à Paris Monuments, qui est un livre à s’offrir en souvenir d’une virée parisienne, d’autant que pour 19€ il ne dépareillera pas dans votre bibliothèque.

L’interview

Je ne pouvais pas conclure cette chronique sans concrétiser mon envie d’interroger nos co-auteur sur leurs motivations et les contraintes photographique et administratives qu’on put engendrer la préparation de ce livre. Arnaut Chicuret, n’étant pas disponible, il a confié le soin à Pascal Ducept de répondre en leur nom à ma petite interview. Merci à nos deux co-auteurs pour leur disponibilité et leur amabilité.

FOTOPASSION: Bonjour Pascal, et félicitations pour vos clichés. Comment décririez-vous Paris Monuments ?

Pascal Ducept: Paris est la ville la plus visitée au monde et des dizaines de livres photo sur Paris et ses monuments ont déjà été publiés. On pourrait donc croire que le sujet a été épuisé, ce que je croyais mois aussi au début. En fait Paris est une ville à la richesse architecturale inépuisable.Le but de «Paris Monuments» est de montrer qu’avec des efforts, il est toujours possible detrouver des angles de vue originaux et étonnants qui mettent en valeur chaque monument et la ville en général. La spécificité du livre est également de comporter une majorité de vues enhauteur de jour et de nuit.

FOTOPASSION: Quel est le cliché que vous préférez dans Paris Monuments ?

Pascal Ducept: Le cliché que je préfère est celui des pages 24-25 montrant la tour Eiffel coincée entre la cathédrale Notre-Dame et le clocher de l’église Saint-Germain avec le dôme des Invalides juste à gauche. Avant toute chose, je veux préciser que cette photo est réelle et que ce n’est pas un photomontage. En règle générale quand j’ai accès à un site en hauteur, je sais exactement ce que je vais photographier, mais ce n’était pas le cas pour cette photo. J’avais prévu de photographier un monument dans une direction opposée et c’est en regardant autour de moi que j’ai immédiatement vu cet alignement parfait et j’ai instantanément réalisé que j’avais une photo au potentiel incroyable sous les yeux. Je tiens d’ailleurs à préciser qu’il faut être positionné au mètre près pour que cet alignement se réalise. Cependant j’étais venu la première fois de jour et j’ai tout de suite su que je devais faire cette photo de nuit, les monuments éclairés étant tels des phares lumineux au-dessus des toits de la capitale. Il a ensuite fallu que j’attende presque un mois pour avoir une météo favorable avant que je puisse enfin faire la photo.

FOTOPASSION: Quel est celui qui vous a posé le plus de problèmes ?

Pascal Ducept: Au niveau administratif, Paris est un enfer bureaucratique et je ne m’étendrais pas trop là-dessus. Au plan technique ce sont les photos de nuit qui pose le plus de problèmes, car se conjuguent souvent plusieurs difficultés comme le contraste extrême entre les parties éclairées des monuments et les parties plus sombres de la ville, le trafic urbain souvent chaotique quand la vue comporte un axe de circulation et bien sûr les conditions météo (vent notamment).
Le panoramique du Sacré-Cœur et de la tour Eiffel p98 n’a pu être réalisé qu’en combinant plusieurs images (HDR) afin de préserver les détails dans les hautes lumières, mais aussi pour avoir un peu de détails au niveau des immeubles et des rues.

FOTOPASSION: Avez-vous une anecdote à nous raconter, qui vous serez arrivé lors de la prise de vue ?

Pascal Ducept: Malgré toute la préparation que l’on peut apporter à une prise de vue, Paris, comme toutes les grandes villes, présente toujours des imprévus, parfois positif par fois négatifs. La photo du Louvre p60 en est un exemple. L’aspect bleuté de la pyramide avec les deux faisceaux qui sortent de la pointe (en contraste avec l’éclairage jaune-orange habituel) illustre ce point.
Ceci n’était bien évidemment pas planifié, mais il s’est avéré que cette prise de vue s’est faite le jour de fermeture du Louvre (le mardi), la pyramide avait été louée par EDF pour un séminaire et des projecteurs bleus avaient été installés pour éclairer la pyramide.

FOTOPASSION: Quel est l’équipement matériel avec lequel vous avez préféré travailler et pourquoi ?

Pascal Ducept: En général, je n’attache pas trop d’importance au matériel, car le niveau actuel des réflex numériques est devenu excellent et même un reflex d’entre de gamme permet de faire des photos de qualité professionnelle. J’ajouterai que le plus important est de bien choisir ses objectifs en fonction du type de photo que l’on veut réaliser et de connaître leurs atouts et faiblesses (notamment au niveau du piqué).
Le plus important pour réaliser les photos qui correspondent à ma vision de Paris est d’être au bon endroit au bon moment, car rien ne remplace une belle lumière. Cependant, je dois dire que cela fait deux ans que j’utilise un Canon 5D Mark II et que j’en suis très satisfait tant au niveau de la qualité des images jusqu’à ISO 1600 que de sa versatilité dans toutes les conditions de lumière. Pour finir, et je vais sûrement surprendre, l’accessoire indispensable sans lesquels aucune des photos de nuit dans ce livre n’aurait été possible est mon trépied carbone Gitzo. Donc si j’avais un conseil à donner, c’est de ne jamais sous-estimer l’importance du trépied (et de la rotule) si votre objectif est de faire les meilleures photos de nuit possible de la Ville Lumière.

FOTOPASSION: Outre Paris quel est le type de sujet qui vous inspire le plus ?

Pascal Ducept: Pour « Paris Monuments », seule une partie des images dont nous disposons a été utilisée pour le projet. Nous avons donc assez d’images inédites dans nos archives pour réaliser d’autres livres sur Paris tout en gardant la même exigence au niveau de la qualité et de l’originalité des images. Cependant les prochains livres sur Paris seront sans doute plus focalisés sur un thème précis.
Plus généralement, nous sommes intéressés par des sujets touchant au tourisme (paysage, architecture, nature). En dehors de Paris, un livre sur les Châteaux de la Loire avec des vues aériennes devrait sortir en 2012. À plus long terme d’autres projets sont à l’étude sur d’autres régions Françaises et étrangères. Comme on dit en anglais « Stay tuned ».

Informations

Titre : Paris Monuments
Auteurs : Arnaut Chicurel – Pascal Ducept
Editions: Parigramme (http://www.parigramme.com)
Pages : 160 pages
Prix et distribution : 19€ en librairie

Au sujet de no co-auteurs, sachez qu’ils sont tous deux diffusés par l’agence Hemis (www.hemis.fr) et que vous trouverez une biographie complète à la fin de l’ouvrage.

Autres articles intéressants

, ,

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible
Pas de commentaire pour le post “Paris monuments”

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.