Prise en main rapide du Canon 7D

sept 02, 2009 29 Commentaires

Hier, j’ai profité de mon passage à Visa 09 à Perpignan pour prendre en main le nouveau Canon 7D. Je ne vais pas vous rejouer le communiqué de presse de Canon, ni même la traduction de DP Review… Juste quelques lignes pour confirmer ce que la fiche technique laisse entrevoir. Sur le stand canon Pro tout était prêt pour l’évènement… sauf la presse et les professionnels de la photo. Il était d’ailleurs étonnant de ne pas voir une longue file d’attente pour mettre la main sur le nouveau joujou.

Profitant du manque de concurrence de la part de mes confrères, il ne fût dès lors pas très difficile d’empoigner un de ces boitiers et de le porter à hauteur de mes lunettes. Quel plaisir ! Sans être du niveau de celui d’un Alpha 900, la différence entre un 5D de première génération et ce 7D est flagrante. C’est lumineux, large et la notion de confort s’en voit nettement améliorée.

L’obturateur

Dans la foulée, on ne résiste pas à enfoncer l’obturateur. Oups, le bruit est complètement différent de ce que l’on avait l’habitude d’entendre. Je ne saurais vous le décrire, mais ce qui est évident c’est qu’un un gros effort a était produit pour offrir une plus grande discrétion. Rare dans cette gamme d’appareil et notamment chez canon, la vélocité de l’obturateur.  Avec un cadence à 8 images/secondes, ça déménage. D’ailleurs sur le modèle essayé, j’ai trouvé le déclencheur un peu sensible et le moteur s’emballait rapidement. A vérifier sur d’autres modèles. Pour finir, l’obturateur serait donné pour 150 000 déclenchements. Mais ne prenez pas cette donnée pour argent comptant car l’obturateur est une pièce d’usure et s’il vous abandonne à 100 000 vous pourriez avoir du mal à faire valider son remplacement par le SAV.

L’autofocus

Un petit coup d’oeil sur la configuration de l’AF que je passe rapidement en mode de suivi. Petit déplacement du boitier en translation pour valider si les ingénieurs ont bien travaillé… Là encore, même si les essais furent rapides, ils confortent la fiche technique. L’AF est particulièrement réactif, et ce, malgré la faible lumière ambiante et l’utilisation un objectif n’ouvrant pas une ouverture à 2,8 (nouveau 15-85  f/3,5-5,6 IS USM).

Pour en finir avec l’AF, j’ai choisi un des capteurs latéraux le plus excentrés pour vérifier la pertinence de la précision de ceux-ci. Surprise : résultat excellent. Alors que dans la même configuration, il est quasiment impensable d’avoir une mise au point rapide d’un des capteurs excentrés de mon 5D, ici, avec le 7D, c’est du sans fautes. Même si la plage de détection reste encore un peu centrée (il faut bien trouver à redire…) ce nouveau module est franchement réussi. Restera à confirmer tout ça dans des tests terrains poussés.

Côté mesure d’exposition, ne pouvant mettre une carte Compact Flash (les représentants Canon anglais qui avaient apporté les boitiers nous surveillaient de prêt) , il est dès lors très délicat de juger de sa pertinence… Et il en est forcément de même pour la qualité des images !

_MG_3918

Prise en main

Ce qui plait tout de suite, ce sont les détails de prise en main. Cette fois-ci les utilisateurs on réellement étaient écoutés. Et on retrouve ça dans des détails tels que le déplacement du commutateur ON-OFF qui se retrouve maintenant sous la molette de choix des modes de prise de vue. Il n’aura fallu que quelques années pour se rendre compte que le positionnement juste sous la roue codeuse faisait qu’il pouvait être accroché par la ceinture et basculer trop facilement d’un état à un autre. La remarque valant aussi pour le verrouillage de cette roue codeuse et l’ancien système laisse place à  un bouton en translation horizontale. Dans le même genre, les boutons d’activation de la mémorisation de prise de lumière ou de sélection des capteurs AF sont plus saillants et du coup plus facile à trouver et évite de quitter l’oeil du viseur pour les activer.

Autre point qui va plaire à ceux qui viennent de chez Nikon,c’est une touche supplémentaire configurable située juste à gauche du déclencheur. Mais, il y en a pour tout le monde et les éventuels anciens « Pentaïstes » se réjouiront de voir un bouton permettant de choisir de shooter en RAW sans avoir à passer par le menu de base.

Le menu… justement, parlons-en. Si les boitiers canon ont pour réputation de pouvoir être facilement et rapidement pris en main, le menu de configuration avec l’implémentation de nouvelles fonctions (affichage d’un niveau en mode Live View, gestion du groupement des capteurs AF…) demandera à ce que vous jetiez au moins un rapide coup d’oeil à la documentation. Mais là encore, on n’en est pas au niveau d’autres marques et avec le manuel en support vous vous en sortirez très bien. Notez qu’un menu personnalisé peut être créée permettant alors une rapide configuration des fonctions que vous utilisez le plus souvent.

Petit regret, je n’ai pas pû tester la compatibilité du pilotage d’un flash à l’aide du flash interne. Je ne doute pas que cela fonctionne très bien avec des flashs de la marque, mais j’aurais voulu savoir comment se comportait mon Metz AF1… Toujours coté flash, Canon annonce une synchro au 250ème.

Canon 7D

Juste pour finir, j’ai aussi monté le tout nouveau 100 Macro IS Hybrid. L’objectif est beau, relativement léger, en tout cas pas vraiment plus lourd que le modèle non IS. Bien que l’environnement qui m’entourait ne se prêtait pas franchement à ce type de cliché, jetez un oeil à l’image ci-dessus. J’ai fait la mise au point sur le logo Canon de l’objectif. La vitesse d’obturation est au 1/15s.

Pour conclure, je remercie chaleureusement le service pro Canon France pour son accueil et sa disponibilité. C’est à souligné ;-)

Autres articles intéressants

,

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible

29 commentaires pour le post “Prise en main rapide du Canon 7D”

  1. Cédric Girard says:

    Arrggghhh ben là je suis assez jaloux ^_^

    Perpignan faisait un peu loin de chez moi… Il me faudra attendre Montier pour pouvoir mettre la main dessus !

  2. Seb says:

    ^_^ J’ai eu du nez de décider de faire un tour à Visa ce mardi :-)

    Par contre j’ai eu moins de temps pour visiter les diverses expositions. Des obligations professionnelles ne m’ont pas permis d’y rester plus longtemps et je le regrette grandement.Je vais tâcher d’y retourner avant que la semaine Pro ne laisse place à la semaine grand public.

    A Montier, il y a de fortes chances que ce soit un peu plus le rush…

    Canon a fait un gros effort pour se mettre à la page. La suite logique voudrait que l’on voit arriver un remplaçant au 1D MkIII avant que toutes ces nouveautés ne soient disponibles sur un prochain 5D Mk III ;-)

    Le 100 Macro m’a aussi fait une grosse impression et il y a fort à parier (avec moi même…) qu’il fasse rapidement partie de mon équipement.

  3. Phil says:

    Ca à l’air nickel !
    Merci pour la revue, c’est sacrément alléchant (j’ai le 50D)…

  4. Seb says:

    Bonjour,

    Les apports entre 50D et 7D sont considérables. cette arrivée va faire plaisir à ceux qui trouvaient le 50D trop cher :-)

  5. Gilles says:

    La finition du boîtier a l’air somptueuse.

  6. Seb says:

    Oui, c’est franchement pas mal. Même le 15-85 est très bien fini. Coté « tropicalisation », on ne trouve pas autant de joint que sur les reflex PRO. D’ailleurs, le terme « tropicalisation » s’applique réellement aux boîtiers haut de gamme. Ici, (pour chipoter) on parlera de protection à l’intrusion de micro-particules ;-)

  7. Phil says:

    D’ailleurs, à quand un 15-55 F2.8 IS USM pour remplacer le 17-55 ? Cela ne serait pas dépourvu de logique… Probable qu’on le voit arriver un jour, peut-être pas non plus demain.

  8. Gilles says:

    Je pense qu’ à la place de tropicalisation ou intrusion de particules, le bon vieux terme technique « protection anti-ruissellement » fera l’affaire…

  9. Seb says:

    Mais celui-là, je ne l’aime pas non plus… Je trouve le terme ruissellement pas forcément approprié…

  10. Jean Louis says:

    Bonjour
    Et bien je l’ai déjà bien en main !! Après un 350D j’ai l’impression d’avoir une Ferrari en main !

  11. Yvon Boulay says:

    Je possède un 50D et suis présentement en indécision face au choix entre le 7D et le 5D Mark II. J’y pense, je lis et ne me décide pas, :-)))

  12. Seb says:

    Bonjour Yvon,

    Si vous avez les moyens, il n’y a aucun doutes à avoir. J’ai eu le 50d et le 7D et bien plus performant.

  13. Yvon Boulay says:

    Donc, si je comprend le message, tu opterais pour le 7D avant le 5D Mark II?

    Si oui pourquoi?

  14. Seb says:

    J’ai eu le 5D Mark II et je ne l’ai pas gardé… C’est un très bon appareil. Il fait de belles photos, mais il mise tout sur son capteur. A coté de ça, ça reste fade. Effectivement, c’est important car des photographes doivent faire des photos. Mais j’aime les boitier qui distillent aussi une notion de plaisir. L’avantage du 7D, c’est que malgré son format APS-C, il est plus universel que le 5D Mk II. Ca changera certainement avec le 5D MK III.
    Après, ça dépend du type et du style de photo que l’on fait. Mais avec le recul et à choisir, il y de bonnes chances pour que dans ta situation, j’opte pour un 7D. La différence de prix, même si elle diminue, joue en faveur du 7D et permettra de lui adjoindre des compagnons de route de qualité.

  15. Seb says:

    Maintenant, si tu veux d’autres avis, Cédric Girad, dont tu trouveras le lien en début de commentaires, possède les deux et a aussi eut un 50D. Disons, que sa femme a le 7D et lui le 5D MK II. Je ne crois pas qu’il veuille s’en séparer ;-) Mais de ce que je sais, il apprécie le 5D MK II. Mais comme il emprunte de tant à autres le 7D à sa femme (est-ce qu’elle est au courant…? On ne caftera pas), il pourra t’aiguiller un peu plus.

    Certains te diront que le FF est roi, mais par exemple en macro, je pense que le 7D à tout son intérêt.

    Amicalement

    Seb

  16. Yvon Boulay says:

    Je ne fais pas de macro, mais de l’animalier, du paysage et un peu d’urbain ( architecture et instantanés ) Si tu as le temps j’ai quelques photos sur ce lien et p-e pourras-tu me dire si le 7D me conviendrais.
    http://www.flickr.com/photos/54207906@N03/

  17. Seb says:

    Très bien cette galerie Yvon :-)
    Il n’y aurait pas de photos animalières pour lequel le rapport APS-C reste très intéressant, je conseillerai plutôt un 5D Mark II. Là, de ce que j’ai pu voir, le 7D restera le plus polyvalent.
    Le problème de l’APS-C c’est d’avoir assez de recul en paysage, ce qui nécessite l’utilisation d’un ultra grand angle, qu’en tout état de fait tu possèdes. Donc, oui pour le 7D. La réactivité de l’AF fera merveille, car entre 50D et 5D MK II, il n’y a pas de différences en terme de réactivité, pas plus que de précision….

    PS: J’adore le Canada et sa cote Est :-)

  18. Yvon Boulay says:

    Merci pour la galerie, :-)

    Oui je possède 2 grand-angles et un 100-400mm tous des Canon série L.
    La raison de ne pas avoir de photos animalière réactive ( en mouvement ou en vol ) est que je ne les réussis que rarement avec le 50D.

    Donc je crois que pour le moment la solution serait de me procurer le 7D en complément du 50D qui fait t-bien l’affaire pour les paysages et portrait. Et aussi prendre en main le 7D pour le paysage en attendant la sortie du 5D Mark III et laissé les gens en faire l’essai.

    Qu’en penses-tu?

    PS: Afin de ne pas perturber ton site et de ne pas embêter les membres avec mes commentaires tu devrais p-e me répondre par e-mail.

  19. Seb says:

    Yvon,

    Oui, le 5d ne sera pas plus réactif que le 7d, c »est certain, et puis le 7D se revendra toujours bien et en attendant, il s’apairera très bien avec le 100-400. Et l’économie faite profitera ultérieurement au financement d’un 5d Mark III.

    Ça ne me dérange pas de poursuivre sur le site. Comme ça les lecteurs profitent de nos réflexion, même si je ne suis pas contre de poursuivre par email perso. A ta convenance. :)

  20. Cédric G. says:

    Bonjour

    Je surveille les échanges du coin de l’oeil depuis quelques jours et je me suis donc décidé à intervenir…

    Pratiquant la photo animalière depuis disons un certain temps, je réserve le 7D (puisque je possède 7D et 5D mark II) exclusivement à deux types de sujets :
    - ceux nécessitant une grande célérité en suivi dynamique / mise au point
    - certains sujets « lointains » (concerne les PETITS oiseaux mais aussi… la macro puisque petit capteur = plus de grossissement au final !)

    Dans TOUS les autres cas je prends le 5D mark II, car je préfère privilégier la qualité d’image au dynamisme (et dans une moins mesure au fait qu’un capteur APS-C apporte un « grossissement » supplémentaire, au détriment du rendu…)

    À l’usage, je préfère déclencher une fois (ou deux) et avoir les photos prises au bon moment, que de me fier à une rafale qui me donnera une hypothétique bonne photo dans le lot…

    Bien évidemment il y a toujours des exceptions (rafales avec 90% d’images correctes) mais de manière générale, la « lenteur » relative d’un 5D (mark II ou pas) ne m’a jamais trop gêné dans ma pratique : il suffit de connaître son sujet :)

  21. Cédric G. says:

    RHOOOOOO je viens de lire une énormité ^_^

    Seb : « entre 50D et 5D MK II, il n’y a pas de différences en terme de réactivité, pas plus que de précision…. »

    Autant sur la réactivité, ça se discute un peu (il y a eu un progrès entre 5D – de la même génération que le 50D – et le 5D mark II) autant sur la précision, cela n’a RIEN, mais alors RIEN à voir !

    Le 5D était précis, le 5D mark II est un véritable rasoir ! Là où la série 10D-20D-30D-40D (et dans une moindre mesure, grâce au micro-ajustement, le 50D) peine fortement en matière de régularité !

    Historiquement les DSLR Canon à « petit capteur » ont toujours été très en retrait en matière de précision de mise au point face aux Full frame, c’est indéniable.

    Sur ce type de photo : http://www.aube-nature.com/photo,pie-grieche-ecorcheur,2978,186.php, avec un APS-C (même le 7D, même s’il a fait d’énormes progrès face à ses ancêtres) j’ai un taux de déchet du à l’imprécision de l’AF oscillant entre 20 et 50%.

    Avec 5D ou 5D mark II, c’est 5% de déchets (et je suis gentil…)

    Si le 5D mark II a bien une qualité, c’est sa précision !

    • Seb says:

      Non non Cédric, tu as bien lu. Et je persiste. Je suis peut être pinailleur moi aussi, mais mon passage du 5D au 5d ii ne m’a pas réglé tout mes problèmes de précision. Travaillant souvent à très petite ouverture, je confirme que l’AF n’est pas véritablement plus précis qu’avec le 50D.
      Malheureusement, mon passage chez Nikon ont confirmé ce qui semblait être plus q’une sensation.
      Il se peut aussi que d’un modèle à l’autre cela puisse varier… Si c’est le cas, cet encore plus grave. J’avais même acheté un verre de visée pour m’astreindre de l’AF…

      J’ai une liste de photos où la map sur les yeux révèle un point net sur les oreilles… Superbe effet !

  22. Yvon Boulay says:

    Je vais continuer le fil sur le site.

    Merci Cédric pour ton intervention très constructive.

    Malgré la valeur de vos opinions et commentaires qui sont absolument réaliste je suis toujours indécis, :-) la meilleure solution serait de me procurer les deux, :-))
    Mais impossible pour le moment car je reviens de voyage en Europe et je ne peux me procurer les deux.

    Alors j’apprécierais un opinion très ferme afin de me convaincre de faire le choix le plus tôt possible.

    Je garde le 50D pour les paysages et me procure un 7D pour l’animalier, car je rate toujours mes photos d’action animalière avec le 50D. Mais j’adore faire du paysage et je crois que celui-ci se comporte t-bien dans ce domaine.

    Alors allez, pas de gêne, :-)

  23. Yvon Boulay says:

    Et voilà, la batterie du 7D est sur la charge. Je vais regarder l’appareil ce soir et faire les essais demain.

    Pour le 5D Mark, j’attend la sortie du III qui d’ailleurs est retardé jusqu’en début 2012.

    Voilà,
    À suivre

  24. Seb says:

    Yvon,

    Quitte a vouloir du FF, pourquoi ne pas troquer le 50D contre un 5D de première génération ? Vu la négo en occasion, tu ne risques pas grand chose…

    Félicitation pour le 7D. J’espère que tu viendras nous voir pour nous faire un retour sur ton expérience avec :-)

    Amicalement

    Seb

  25. Yvon Boulay says:

    Oui, je reviendrai d’ici quelques jours.

    Merci encore pour la discussion et le partage.

    Amicalement

    Yvon

  26. Yvon Boulay says:

    Bonjour Seb, comme promis je reviens te donner mes impressions sur la prise en main du 7D. Pour débuter je confirme que la prise en main de l’appareil fut un réel plaisir. Mais probablement que j’ai déjà l’habitude des fonctions et boutons ayant travaillé 2 and avec un 50D. J’apprécie énormément le déplacement des boutons qui sont sur la gauche de l’écran LCD plutôt qu’en bas, le verrouillage de la molette de réglage. Ensuite en ce qui concerne l’AF et les choix de collimateurs ce fut une autre histoire, donc de la lecture et des essais m’ont permis de comprendre vraiment le fonctionnement et leurs utilités en certaines situations. Mais j’ai besoin encore d’entraînement pour complètement maîtriser celles-ci. Je me permet d’ajouter le confort du boîtier lorsqu’en main et le petit son lors du déclenchement qui permet de sentir la qualité de fabrication.
    Piqué, rendu des couleurs et des lumières très supérieurs à mon 50D. Il faut que je mentionne aussi que je ne prend que mes photos en format RAW et déjà à ce stade, la photo est déjà nette à + 50% comparativement à mon autre appareil.

    Je n’ai pas eu le temps de faire tous les essais voulu, ( mais non il pleut tellement souvent ces derniers temps ) . En conclusion, je suis plus que satisfait de cet appareil et il me donne l’impression de me suivre en tout temps.

    Au plaisir.
    Yvon

    • Seb says:

      Bonjour Yvon et merci de ce retour :)

      Effectivement, c’est presque le jour et la nuit avc le 50d. Une fois le 7d en main, l’autre semble « lourdeau ».

      Pour les collimateurs, évidemment un prise en main et nécessaires. C’est le prix à payer :)

      Bonne photos :)

      Amicalement

      Seb

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.