Deauville à l’heure de la photo

oct 06, 2010 Pas de commentaire

Deauville n’est pas seulement une ville de cinéma, elle est aussi une ville de photographes. Cette année la ville normande est à la fête et souffle ses 150 bougies. C’est l’occasion pour cette vieille dame de mettre en exergue ses multiples facettes. Parmi elles, la photographie sera particulièrement à l’honneur en 2010.

Nombreux sont les photographes – séduits par la même lumière qui charmait Eugène Boudin et Pierre Bonnard – qui ont fréquenté l’activité sociale de Deauville.

Plusieurs actions sont initiées au cours de l’année et pour les années à venir afin de :

  • conserver la mémoire des photographies prises à Deauville ;
  • renouveler et constituer le patrimoine photographique de demain en invitant des photographes à porter leur regard sur Deauville et ses réalités ;
  • inviter de jeunes talents en résidence avec octroi d’une bourse sous forme d’ un prix de la photo décerné par un jury de professionnels ;
  • partager la photographie avec un large public.

La nouvelle manifestation Planche Contact s’inscrit dans cette optique.

Planches Contact

Planches Contact est une manifestation photographique organisée par la Ville de Deauville en collaboration avec Patrick Remy. En 2010, Lise Sarfati, Charles Fréger et six jeunes photographes de l’Ecole Cantonale d’art de Lausanne – Charles Nègre, Guillaume Collignon, Namsa Laubia, Nicolas Genta, Cédric Raccio et Noah Mokhtar – se confronteront aux réalités de Deauville.

  • Charles Fréger sera exposé du 8 octobre au 1er novembre 2010 au Club 2010 à Deauville.
  • Les étudiants de l’Ecole Cantonale de Lausanne, et Lise Sarfati seront exposés du 1er au 28 novembre 2010 au Club 2010 à Deauville.

La 25e heure


Les chasseurs d’images amateurs ou expérimentés sont invités à saisir la « 25ème heure » derrière leurs objectifs, entre minuit et une heure du matin dans la nuit du 30 au 31 octobre. A une heure, le Club 2010 réceptionnera tous les clichés qui seront imprimés au cours de la nuit. Le jury présidé par Bettina Rheims primera la meilleure photo dès le lendemain à 11h.

Deauville : 150 ans de photographie

Dès 1906, Jacques Henri Lartigue photographie les événements et la vie mondaine de Deauville : scènes de plage, courses automobiles, parties de tennis, courses de chevaux, concours d’élégance et séjours de personnalités….

A partir de 1919, les frères Séeberger, « photographes de l’élégance », se rendent régulièrement à Deauville, en août, à la demande des couturiers pour immortaliser en un haut lieu de l’élégance, les femmes habillées par Paul Poiret, Jean Patou, Chanel ou Madeleine Vionnet…Lors de leurs séjours, il se laissent aussi captiver par le yachting, les courses de chevaux et leurs rituels, le polo, les scènes de plages et le défilé des personnalités.

Après guerre, Deauville accueille, en 1950, Gisèle Freund qui réalise à Deauville des prises de vues dans la veine humaniste.

En 1951 et 1952, Robert Capa immortalise les courses, le Bar du Soleil et les folles nuits Deauvillaises.

Robert Doisneau réalisera en 1963 une campagne publicitaire pour Kodak et en profitera pour photographier les courses.

Les photographes de l’agence Magnum viendront à plusieurs reprises, Leonard Freed en 1964, Bruno Barbey en 1966, Sarah Moon en 1970 et Henri Cartier Bresson et Martine Franck en 1973.

C’est en 1980 que John Batho réalise sur la plage de Deauville, sa célèbre série de parasols, en formats carrés, sur papier Fresson.

C’est également en 1980 que Peter Lindberg réalise, pour Stern, son premier reportage à Deauville.

Carl de Keyser, avant de se révéler avec Hommo Soviéticus, réalisera en 1980 et 1981, à Deauville ses premières mises en décalage.

Dennis Stock en 1985 observe les vacanciers.

En 1991, Eliott Erwitt se livre sur les Planches de Deauville à sa souriante traque de chiens facétieux.

En 1993, Leonardo Scianna, sensible aux rituels amoureux de la plage réalisera de superbes instantanés de couples amoureux.

La photographie de mode a également attiré sur la plage de Deauville, et dans l’architecture de ses cabines de bain, Jean-Loup Sieff, Guy Bourdin, Peter Lindberg…

Source

Pour toute informations complémentaires, rendez-vous sur le site Deauville-2010.fr.

La page dédiés à Planche(s) Contact

Le dossier de presse

Expositions du 7 octobre au 30 novembre 2010

Autres articles intéressants

,

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible
Pas de commentaire pour le post “Deauville à l’heure de la photo”

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.