Saint Véran, les poules y picorent les étoiles…

déc 29, 2006 Pas de commentaire

Cette commune au cœur du Queyras est réellement la plus haute d’Europe. En effet, elle culmine à plus de 2000m d’altitude (2042 pour être précis mais avec l’érosion terrestre… c’est plus ou moins 2042m… :-) ).
Ce village a su garder son authenticité comme peuvent en témoigner ces anciennes maisons de bois du XVIIème-XVIIIème siècle. Elles sont réalisées en maçonnerie au RDC et les étages sont en troncs de mélèzes. Le grenier à fourrage (exposé « plein sud ») est composé de longues galeries permettant aux céréales de parfaire leur maturation. La toiture fait elle aussi appel à des matériaux du cru: schistes, mélèzes ou lauzes. Pour en savoir plus sur ces maisons de bois et la vie qui s’y organisait, je vous invite à visiter le musée du Soum qui a prit place dans la plus ancienne maison du village (1641). C’est dire si elle est riche de témoignages!!

D’ailleurs, tout le village est un musée à ciel ouvert.

Mais St Véran, c’est aussi ses cadrans solaires (on en recence plus d’une quinzaine…), son église, ses quartiers (bien séparés en 6 pour limiter les ravages des incendies), ses fontaines sculptées, son ancienne mine de cuivre, ses paysages grandioses, ses sculpteurs de bois… Il y a tant à découvrir, du printemps à l’automne en passant par l’été et même en hiver ou le petit village de 270 habitants recouvre son manteau blanc et se transforme alors en une station de ski prête à accueillir pas loin de 1800 personnes pour le plaisir de tous!


Pour les amoureux de la nature et de notre magnifique patrimoine français, n’hésitez pas – vous aussi, allez y picorer les étoiles…

Pour voir toutes les photos de St Véran, c’est par ici =>

Autres articles intéressants

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible
Pas de commentaire pour le post “Saint Véran, les poules y picorent les étoiles…”

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.