Sebastiao Salgado utilise DxO !

Petit coup marketing, mais qui va en rassurer quelques uns, Sebastiao Salgado affirme utilisé le Pack DxO FilmPack pour apporter un coté plus argentique à ses clichés numériques.

Icône du reportage en noir et blanc, le célèbre photojournaliste est passé depuis peu d’un Pentax 645 argentique à un modèle numérique. En grand amoureux du film N&B, il n’a pu se résoudre à perdre la matière que peut apporter une Tri-X.

« J’ai trouvé un système de qualité qui me correspond, j’ai choisi « l’argentico-numérique » et j’obtiens même de meilleurs résultats qu’en tout-argentique ».

D’après ce que rapporte le site DxO, Sebastiao Salgado traiterait ses images avec DxO FilmPack puis les transférerait sur film avant de les tirer sur papier baryté…

Bien que cette annonce sonne comme un petit coup de « buzz » pour le produit de la marque française, je trouve l’information intéressante et qui en décomplexera certains qui utilisent déjà le FimPack.

Sources

Pour rappel DxO FilmPack existe en version autonome ou en plug-in pour Adobe Photoshop Lightroom, Adobe Photoshop CS et Apple Aperture. Deux version existent : Edition Essential et Edition Expert. C’est cette dernière que je vous invite à acquérir si le FilmPack vous intéresse. Notez qu’avant de débourser  49€ pour l’Edition Essential ou 99€ pour la version Expert, vous pouvez télécharger une version s’essai sans aucun engagement.

Voir les photos de Sebastiao Salgado. 

6 réflexions au sujet de « Sebastiao Salgado utilise DxO ! »

  1. Michel BONNET

    Bonjour à tous,

    Utilisateur du « légendaire tri-x » durant des décennies…. j’ était ravi d’ essayer le filmpack 3, mais je suis trés surpris de constater que l’on ne puisse pas traiter les fichiers raw directement, ( en direct, ou par plugin Lightroom 3.)
    Il me semble ( sauf erreur de ma part) que de passer par des jpeg , format « destrcuteur » fait perdre de la qualité ?
    Qu’en pensez vous ?
    Cordialement
    Michel Bonnet

    Répondre
  2. Seb Auteur de l’article

    Bonjour Michel,

    Le FilmPack est utilisable en plug-in mais pas pour traiter les RAW. La solution est alors de passer par un traitement via DxO.
    Effectivement, travailler sur un fichier Jpeg est un risque. Ce format ne doit être utilisé que pour de la diffusion d’images et surtout pas pour de la retouche ou quoi que ce soit d’autre venant à le modifier. Par contre, rien ne vous empêches de travailler un Tif avec le FilmPack. Ce format est parfaitement adapté à la retouche. C’est d’ailleurs ce type que fichier que crée Lightroom (et Aperture) pour appliquer les corrections du FilmPack de DxO.

    Amicalement

    Seb

    Répondre
    1. Seb Auteur de l’article

      Bonjour Nikolas,

      En ce moment je suis occupé sur d’autres projets et comme beaucoup de Médias ont annoncé la nouvelle, je préfère prendre le temps d’explorer correctement cette v7 avant d’en parler.

      Amicalement

      Seb

      Répondre
  3. Nikolas

    Bonjour Seb,

    Je suis surpris que tu n’es pas encore fait un billet de la version 7 de DxO qui vient de sortir et qui a fait des beaux progrès.

    Nikolas

    Répondre
  4. cocagne

    Citation :  » Bien que cette annonce sonne comme un petit coup de « buzz » pour le produit de la marque française, je trouve l’information intéressante et qui en décomplexera certains qui utilisent déjà le FimPack. »

    Ils n’en seront pas plus sur du résultat s’il ont besoin d’être rassuré sur la bienséance de leurs artifices.

    Cette histoire de Delgado ne n’étonne pas car ceux qui maitrisent leur rendu sans avoir besoin de rendre compte de leurs choix techniques mais sont allergiques aux séances devant un ordi sont les utilisateurs tout trouvés de cette application de prime abord amusante mais qui à l’usage est particulièrement étonnante

    Répondre

Répondre à cocagne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *