Archives par étiquette : Bibble

Bibble est mort vive AfterShoot Pro

C’est avec tristesse que le rachat de Bibble par Corel a été annoncé ce samedi 7 janvier. Bibble n’est donc plus et ce qui pouvait être pressenti est arrivé. Un pensée pour Valery Landon qui s’est démené corps et âme pour apporter son soutien à ce logiciel.

Reste maintenant à voir comment Corel fera vivre (revivre ?) ce dématriceur qui avait l’avantage pour certain d’être porté autant sur Mac OS, que Windows et surtout Linux. Après la fin de Lightzone (dont un programme « Zombie revival » est en cours…) c’est un nouveaux convertisseur compatible avec Linux qui s’éteind…

Bibble 5.1 en vue

Après une petite année d’attente, BibbleLabs lâche les chevaux et déverrouille un peu plus son logiciel de gestion de flux de numérique. Bibble 5.1 passe en RC (Release Candidate), autant dire que la version finalisée sera pour bientôt.

A la carte, on trouve :

  • L’outil Clonage
  • Le retour du Perfectly Clear
  • La création de galeries Web
  • La prise en compte de nouveaux APN  :
    • Sony a450, NEX-3 et NEX-5
    • Olympus E-600
  • Une meilleure réactivité lors de l’utilisation de presets
  • Correction de bug divers
  • Meilleure intégration de l’interface de création de module externes ainsi qu’une installation automatisée de ces même modules externes

Clônage et suppression de poussières

Pas forcément évident à trouver, voici comment activer l’outil de clônage et de suppression des poussières.

Fig.1

Pour utiliser l’outil, cliquez sur le bouton Calques (en bas à gauche de l’interface principale). Une fenêtre flottante fait son apparition. Dans le menu déroulant, validez Add Heal/Clone Layer (ci-dessus).

De là, ajustez la zone de transition et la taille de l’outil (1). Cela vaut si vous avez choisi le détourage circulaire. Si vous utiliser les zones (2), vous n’aurez que la transition à affiner.

Pour éliminer simplement des poussières, changez de Mode : optez pour Heal (3) dans la liste proposée.

Source

A lire sur le forum Bibblelabs

Bibble 5 bientot sur les rails

Depuis 2 jours, la pression monte. Après avoir annoncé une version commerciale de B5 pour fin 2008, ce sera en fait une preview (bêta publique bridée) qui verra le jour sans doute demain ou lundi… Pour la petite histoire une version « presse » avait été envisagée mais certains contre-temps en ont voulu autrement :(

Valery Landon (traducteur officiel de la version française) travaille d’arrache pied depuis quelques jours et vous pouvez déjà découvrir des présentations vidéos de Bibble 5. Alors direction http://bibble-photos.org.

Pour lire les vidéos, le lecteur  VLC (Mac et Windows) est conseillé

Bibble 5 en video

Ils en parlent…

Distribution

La version française sera commercialisée par Application-systems.
Deux versions verront le jour.

  • Bibble Lite à 79,99€
  • Bibble Pro à 139,99€

Bibble est un logiciel de post-traitement de fichiers numériques (Raw, Jpeg, Tiff) compatible avec Linux, Mac Os et Windows.

Bibble le meilleur de tous

Valery Landon en direct du stand Bibble Labs au salon Allemand de la Photokina nous présente une exclusivité par jour ! Et aujourd’hui, nous avons droit à une capture d’écran du mode Diaporama de B5.

Diaporama%20Bibble.jpg

B5, un condensé des meilleurs softs du moment ?

A en croire ce que l’on a bien voulu nous montrer ces dernières semaines, Bibble 5 pourrait être un concurent sèrieux de Adobe Photoshop LightRoom (au moins dans les possibilité et dans le prix…). En s’inspirant de toutes les bonnes idées présentes dans d’autres logiciels (LR, Noise Ninja, PTlens, retouches locales vectorielles à la LightZone), il deviendrait une alternative à Aperture (seulement Mac OS), et LightRoom (pas disponible pour Linux).

Après le pape à Lourdes, Bibble à la Kina !

Il y a quelques mois, nous vous parlions d’une prochaine sortie de Bibble 5. Et bien, une présentation officielle aura lieu sur le stand de Bibblelabs à la Photokina. Et si vous avez la chance d’y aller vous pourrait rencontrer Valery Landon, le traducteur officiel du soft en français !

Tout le monde connaît (ou devrait connaître…) ce dématriceur, qui avec LightZone est l’un des rares logiciel de traitement Raw à être présent sur les 3 plate-formes logicielles que sont Windows, Mac Os et Linux. Après visionnage des deux nouvelles vidéos, il est évident que les corrections sélectives s’appuieront essentiellement sur le même principe que les REGIONs de LightZone, même si un pinceau ravira les réfractaires aux « fastidieux « détourages » ;-) Contrairement à son concurrent, il ne semble pas possible de faire varier l’opacité du calque ni même choisir un mode de fusion particulier (à confirmer).

Fig.1

La version 5 de Bibble risque d’être une alternative très crédible face aux DxO, Capture One et consort…

Tout comme la version actuelle, les outils de post-traitement sont complets et l’ajout de plugins et modules toujours possible pour compléter la panoplie (correction des perspective, saturation sélective, encadrement, modification sélective des teintes…). L’interface semble plus intuitive et les onglets de part et d’autre de l’affichage central, ne doivent pas y être étranger ;-)

Pour les amateurs, vous remarquerez que « Perfectly Clear » n’apparaît plus dans le panneau des ajustements de base, mais reste présent au sein du logiciel. A propos des mises à jour, il est stipulé que tout processeur d’un licence de la V4 se verra attribuer gratuitement une licence de la nouvelle version (une aubaine !).

Autre présent à la Photokina, Phase One avec ces dos numériques, mais aussi, on l’espère avec la version Pro de Capture One 4. Il n’y a rien de plus beau que de rêver…

Un Blog dédié à Bibble

Après Aperture, Lightroom et LightZone, c’est au tour de Bibble d’avoir un site en français, voué à sa cause. Au contraire des précédents, il ne reprend pas l’interface du dématriceur de BibbleLabs. Mais cela ne change rien au contenu. Le site vient récemment de faire peau neuve, mais son auteur, Valery Landon reste ouvert à toute critique constructive (sans que ça ne tourne au pugilat) permettant d’optimiser la navigation.

Vous trouverez sur le site :

  • un forum,
  • un blog avec des prises en mains de la version 4.xx ainsi que des plugins associables. Et en attendant la sortie de la version 5 (B5), des infos sur les nouveautés,
  • un flux RSS

Bibble 5 s’inspire de Lightzone ?

Il y a quelques jours, perdu au milieu des spam, un petit email anodin m’informait gentiment qu’une nouvelle version de Bibble était disponible. A première vue, rien de bien nouveau, juste la prise en charge de nouveaux Reflex. Mais attention, cette nouvelle version (4.10) est annoncée comme la dernière avant la 5.0. Rappelons que Bibble est un logiciel de post-traitement numérique au même titre que par exemple peut l’être Capture One ou Lightroom.

Fig.1 Depuis quelques mois, la rumeur enfle…tout comme le prouve d’ailleurs cette capture d’écran en date du 26 mars et qui « traîne » sur le forum BibbleLabs.com.

Quelques pistes

C‘est donc fort logiquement que BibbleLabs a officiellement confirmé que son logiciel phare serait prochainement largement mis à jour. Les captures d’écrans confortent les supputations qui parcouraient les forums, à savoir :

  • 1- Correction sélective des couleurs. Un peu à la manière de LR, mais semble-t-il pas aussi complète que LZ. -Fig.2-
  • 2- Masques vectoriels (comme Lightzone, Cf cette requête des utilisateurs…). -Fig.3-
  • 3- Utilisation de masques de retouches empilables. -Fig.3-
  • 4- Explorateur de Métadonnées complet. -Fig.3
  • 5- Gestion de plusieurs interprétations d’un même fichier et elles aussi empilables. -Fig.3-
  • 6- Application de Preset. -Fig.3-
Fig.2


Fig.3
L’oubli d’un panneau «History» serait une grave faute de goût…


N‘offrant semble-t-il pas toutes les fonctions d’un Aperture ou d’un Lightroom, une telle mise à jour risque de faire de l’ombre à des softs tel que Capture One 4 et Silkypix… Ainsi paré, la version 5.0 de Bibble risque de faire mal, trés trés mal !

Si 2007 semble avoir était l’année du capteur 14 bits sur les reflex numériques, 2008 pourrait bien être celle de la généralisation des corrections sélectives aux logiciels de post-traitement. On ne s’en plaindra pas !