Archives par étiquette : DxO

C’est promo chez DxO !

Attention, vous n’avez plus que quelques jours pour profiter des soldes chez DxO. Après le 31 janvier il sera trop tard ! C’est en moyenne 30% de remise que vous pouvez obtenir sur une licence de DxO Pro (V8), sur le FilmPack V3 ou DxO Viewpoint.

Cliquez sur l’image pour accéder aux promotions. 

DxO FilmPack v3.2.3

DxO propose une mise à jour de son FilmPack en apportant la compatibilité avec Photoshop Elements 11 et Windows 8.

En concurrence directe avec les plug-ins Nik Software et particulièrement Color Efex Pro 4 et Silver Efex Pro 2, le FilmPack de DxO est un petit logiciel existant sous forme de plug-in ou de version autonome qui permet de simuler le rendu et le grain de célèbres pellicules argentiques.

La version pour Mac OSx supporte l’affichage en mode plein écran

Communiqué de presse

23 janvier 2013 – DxO Labsannonce la disponibilité immédiate de DxO FilmPack v3.2.3 son logiciel de simulation de rendus argentiques et créatifs pour Mac et Windows. Cette mise à jour permet àDxO FilmPackd’étendre sa compatibilité à Adobe Photoshop Elements 11 et de supporter officiellement Windows 8.

Basé sur les technologies avancées de calibration de DxO Labs, DxO FilmPack restitue parfaitement les caractéristiques authentiques de couleur, de contraste, de saturation et de grain de plusieurs dizaines de films légendaires. 25 rendus créatifs supplémentaires et de nombreux outils de traitement permettent aux photographes d’explorer des possibilités infinies.

Compatibilité étendue

DxO FilmPack v3.2.3fonctionne en 32 et 64 bits en tant qu’application indépendante. En mode plugin, le logiciel est compatible avec :

DxO Optics Pro 6, 7, 8 (32 et 64 bits)
Adobe Photoshop CS3, CS4 (32 & 64 bits), CS5 (32 & 64 bits), CS6 (32 & 64 bits)
Adobe Lightroom 3 & 4 (32 et 64 bits)
Adobe Photoshop Elements 9, 10, 11 (32 et 64 bits)
Apple Aperture 3 (32 et 64 bits)
Désormais compatible avec Adobe® Photoshop® Elements 11, DxO FilmPack v3.2.3 s’adresse à un public encore plus large d’amoureux de la photographie.

Des émotions à partager avec les plus grands photographes

La fonction Export de rendus de DxO FilmPack permet aux photographes d’enregistrer leurs paramètres de traitement et de les partager très simplement avec d’autres utilisateurs. Il est également possible d’utiliser un style créé par un autre utilisateur en l’important dans sa bibliothèque de rendus.

DxO FilmPack est devenu un élément majeur dans le processus créatif de photographes professionnels. En intégrant DxO FilmPack dans leur processus de post-traitement, des photographes comme NyghtFalcon ou Andrea Bagnasco – Image Masters DxO – expriment toute leur créativité et donnent à leurs images une atmosphère unique. Une émotion qu’ils partagent en mettant à la disposition de la communauté des utilisateurs de DxO FilmPack des rendus créatifs exclusifs. Pour télécharger gratuitement ces rendus originaux, rendez-vous sur le site dxo.com.

Disponibilité et prix

DxO FilmPack v3.2.3 pour Mac et Windows est décliné en deux éditions – Essential et Expert – qui diffèrent en termes de nombre de rendus films et de fonctionnalités disponibles. Les deux éditions sont disponibles sur la boutique en ligne de DxO Labs (shop.dxo.com) et chez les revendeurs photo, avec une remise jusqu’au 31 janvier 2013 :

DxO FilmPack Edition Essential : 49€ au lieu de 79€
DxO FilmPack Edition Expert: 99€ au lieu de 129€
(Prix publics conseillés, incluant la TVA)
Cette mise-à-jour est gratuite pour tous les possesseurs de DxO FilmPack 3.

Une version d’essai complète de DxO FilmPack v3.2.3, valable un mois, est disponible sur le site de DxO Labs (http://www.dxo.com/fr/photo/free_trial_version).

Configuration matérielle et logicielle requise

  • PC : Microsoft® Windows® XP (32 bits), Windows® Vista® (32 ou 64 bits), Windows® 7 (32 ou 64 bits), Windows®8 (32 ou 64 bits) et processeur Intel® Pentium® 4 ou équivalent AMD®.
  • Mac : Mac OS® X 10.6 Snow Leopard, Mac OS® X 10.7 Lion, Mac OS® X 10.8 Mountain Lion et Processeur Mac Intel® (Mac OS® X 10.5 Leopard n’est plus supporté par DxO FilmPack v3.2.3).
  • 2 Go de RAM au minimum et 400 Mo disponibles sur le disque dur.

Sebastiao Salgado utilise DxO !

Petit coup marketing, mais qui va en rassurer quelques uns, Sebastiao Salgado affirme utilisé le Pack DxO FilmPack pour apporter un coté plus argentique à ses clichés numériques.

Icône du reportage en noir et blanc, le célèbre photojournaliste est passé depuis peu d’un Pentax 645 argentique à un modèle numérique. En grand amoureux du film N&B, il n’a pu se résoudre à perdre la matière que peut apporter une Tri-X.

« J’ai trouvé un système de qualité qui me correspond, j’ai choisi « l’argentico-numérique » et j’obtiens même de meilleurs résultats qu’en tout-argentique ».

D’après ce que rapporte le site DxO, Sebastiao Salgado traiterait ses images avec DxO FilmPack puis les transférerait sur film avant de les tirer sur papier baryté…

Bien que cette annonce sonne comme un petit coup de « buzz » pour le produit de la marque française, je trouve l’information intéressante et qui en décomplexera certains qui utilisent déjà le FimPack.

Sources

Pour rappel DxO FilmPack existe en version autonome ou en plug-in pour Adobe Photoshop Lightroom, Adobe Photoshop CS et Apple Aperture. Deux version existent : Edition Essential et Edition Expert. C’est cette dernière que je vous invite à acquérir si le FilmPack vous intéresse. Notez qu’avant de débourser  49€ pour l’Edition Essential ou 99€ pour la version Expert, vous pouvez télécharger une version s’essai sans aucun engagement.

Voir les photos de Sebastiao Salgado. 

Après les 101 Dalmatiens, les 103 Objectifs pour D700

Oui, elle est facile, mais toute la presse y va de son petit jeu de mots et je ne pouvais pas m’en passer. Petite blague à part, je n’ai pas fait comme certains de mes confrères en parlant de cet ebook dès la note du service de presse reçue. Comme à chaque fois, j’ai attendu de pouvoir parcourir mon exemplaire pour vous en parler. Franchement, le travail réalisé par Jean-Marie Sepulchre (auteur de DxO pour les photographes) est tout simplement TITANESQUE. Imaginez le temps qu’il a dû consacrer pour passer en revue autant d’objectifs !

Continuer la lecture

Dxo pour les Photographes

Dans la famille « pour les photographes », je demande…DxO. Après Lightroom, Photoshop CS3, Photoshop Elements 5, Le tirage jet d’encre, La gestion des couleurs, c’est au tour de DxO de compléter la série (et Lightzone…?). L’auteur, Jean-Marie Sepulchre, n’en n’est pas à son premier ouvrage, mais il s’attaque cette fois-ci à un segment plus ciblé « Expert ». Mais attention, comme il le dit lui même en introduction, ce livre n’a pas pour vocation de suppléer le manuel d’utilisation (au demeurant, relativement complet), mais d’apporter quelques points de lumière sur des fonctions essentielles ou pratiques qui auraient pu vous échapper. A noter que de nombreuses captures d’écran étayent les propos de l’auteur et s’avèrent bien utiles…

Cliquez sur l’image pour avoir accès à la présentation complète du livre

L’interview
Jean Marie a gentiment voulu répondre à une petite interview et je l’en remercie ;-)

Fotopassion Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

JMS

Je suis « tombé dans la photo » depuis plus de 40 ans, ce qui ne nous rajeunit pas, et après des expériences pros dans ma prime jeunesse j’ai concilié d’autres occupations professionnelles avec un amateurisme expert qui m’a amené à être responsable de clubs photos depuis les années 70, puis fondateur et administrateur de sites internet consacrés à la photo depuis maintenant 10 ans. « DxO pour les photographes » est mon cinquième livre consacré à la photo numérique et j’espère encore sortir deux nouveaux titres cette année, mais chut…

Fotopassion D’où est venu cette idée d’un livre sur DxO ?

JMS

J’ai été associé très tôt, comme bêta testeur ou comme photographe à l’aventure DxO, qui est formidable, puisqu’une petite équipe de scientifiques français a développé en quatre ans de nouveaux concepts d’analyse puis de traitement de l’image numérique. Mais je trouvais que la documentation était souvent insuffisante et que les réglages de base étaient parfois trop simplistes. Après avoir écrit des tutoriaux ou conseils de réglage sur le web, j’ai eu l’idée de proposer un livre à mon éditeur historique, le groupe Eyrolles, et que ce livre soit assez simple et pratique pour aider les utilisateurs de DxO Optics Pro, et surtout du Film Pack (rendus argentiques) à la mise au point duquel j’avais collaboré.

Fotopassion As-tu une anecdote ou un moment fort à nous faire partager lors de la rédaction de l’ouvrage ?

JMS
Deux anecdotes, en fait…une énervante, l’autre amusante.

J’ai commencé la rédaction du livre au cours des dernières vacances, alors que je n’avais pas encore le feu vert de l’éditeur, et porté par l’enthousiasme j’ai réalisé près de 200 copies d’écran…à la rentrée, feu vert et feu orange à la fois: la version 4.5 sur laquelle j’avais travaillé était remplacée par la version 5 ! Je me suis remis au travail sur la 5, et là bug inexplicable sur mon ordinateur habituel. Les bugs au lancement de la version 5 ont d’ailleurs ait monter la température sur les forums ! Je demande à DxO de me prêter en urgence un ordinateur sur lequel la v5 tourne, et c’est réglé en deux jours, car j’avais à refaire tests de réglage et surtout copies d’écran avec le nouveau graphisme. Une fois l’ordinateur de prêt chez moi, je désinstalle les packs « Net Framework Microsoft » de ma machine habituelle et je les recharge depuis le site US du fournisseur, car j’avais fait de nombreuses manips pour installer la beta V5 qui tourne avec ce package. Miracle, la v5 se réinstalle et fonctionne bien après cette opération, donc DxO m’avait prêté un très bel ordinateur de test pour rien ! J’ai expliqué sur mon site la manipe avec le pack Microsoft sur mon site pour les malheureux qui seraient victimes d’installations surchargées de ces DLL, car beaucoup de logiciels d’image les utilisent et parfois il se produit des conflits.

Complément d’infos

  • Le site de JMS: Beaucoup d’informations pertinentes et des tests : boitiers, objectifs, logiciels…
  • Le site d’Eyrolles: La page dédiée à cet ouvrage: présentation, sommaire, commande…

DxO propose son plug-in pour Lightroom

La nouvelle version (V4.5) de DxO comporte un plug-in externe** pour Lightroom. Cette nouvelle version est dispo au téléchargement…

L’interface de Lightroom a été conçu pour permettre à des éditeurs tiers (PtLens, Noiseware…) de créer des extensions -aussi appelés Modules- pour celui-ci. Un peu à la manière de ce qui se fait pour Photoshop CS mais en intégrant tout ça de façon cohérente et intuitive.
En attendant que le SDK soit disponible pour les éditeurs tiers, il est possible à la manière de Photoshop, LightZone et maintenant Dxo d’ouvrir ces fichiers à partir de Lightroom vers un de ces logiciels, d’y appliquer ces modifs et finir le travail sous LR…

A la différence de LightZone -qui doit être utilisé à la fin du traitement de vos fichiers avec LR, DxO recommande d’utiliser son plig-in en amont du traitement (CF Chapitre 20 de la doc ;-) )

Par contre, DxO ou LightZone, il faudra choisir car les 2 ne pourront pas être configurés dans les préférences de LR…et pour moi le choix est fait…devinez…=>LIGHTZONE off course!

Gilles THEOPHILE toujours au courant des bonnes infos vous dira tout sur cette annonce – http://utiliserlightroom.wordpress.com