Archives par étiquette : Librairie

[Beau Livre] Le livre photo autorisé de Brigitte Bardot

BB par Brigitte Bardot

Après le documentaire sur la star française diffusé ce mardi 23 septembre 2014, vous pouvez vous replonger avec nostalgie dans l’album photo autorisé de Brigitte Bardot « BB par Brigitte Bardot » aux Editions Ouest France.

Ce livre de 192 pages est largement illustré de photos de BB qu’elle commente. On y découvre, ou re-découvre la fraîcheur, le sourire et la superbe plastique de notre star Made in France.

IMG_5714

Extrait de photos issues du livre BB par Brigitte Bardot

C’est un véritable album photo avec quelques clichés vraiment empreints de douceur. Coté technique, l’ouvrage est bien relié, le choix d’un papier couché mat renforce la douceur des photos noir et blanc, mais aussi les portraits intimistes.

Un petit regret, j’ai pu constater que parfois l’impression avait un peu déteint d’une page à l’autre.

Acheter BB par Brigitte Bardot aux Editions Ouest France.

Tarif officiel : 35€.

Le gagnant de Lightroom 5 pour les photographes a été désigné

C’est ce matin que nous avons tiré au sort le gagnant du concours organiser à l’occasion de notre chronique « Quel livre pour apprendre Lightroom« . L’heureux gagnant est Fab-i1. Lightroom 5 pour les photographes lui sera donc envoyé en espérant qu’il arrive à temps pour Noël…

2013-12-19_06-59-05

Justement, nous ne pouvions pas laisser les autres participants en berne. Nous avons alors réalisé non pas un mais 4 tirages au sort (Random Number Generator a chauffé). En effet, nous avons décidé de faire gagner les exemplaires presse que nous avons chroniqués.

Voici donc les résultats :

  • Pierre Nadler se voit attribuer le 100% Visuel de JC Vallot.
  • JST récupère le Lightroom par la pratique de G. Théophile.
  • JLR recevra les Maxi travaux Pratiques de P. Moll.

En vous souhaitant à tous et à toutes de joyeuses fêtes

Quel livre pour apprendre Lightroom 5 ?

Noël approchant, nous avons décidé de vous faire une petite rétrospective des ouvrages dédiés à l’apprentissage de Lightroom. Et tant qu’à faire, autant partir sur Lightroom 5.

Parmi les 3 ouvrages, nous n’avons pas inclus le célèbre « Lightroom pour les photographes ». Non pas qu’il ne soit pas au niveau, mais un peu de chauvinisme de fait pas de mal, et surtout, il est à gagner à la fin de cet article !

Lightroom 5 par la pratique

Photoshop Lightroom 100% Visuel (J-C Vallot/MA)

 Edité chez Micro Application, au travers de ce « 100% visuel », l’auteur de ce livre, Jean-Claude Vallot se propose de vous amener à découvrir Lightroom 5 au travers de 102 fiches pratiques, ventilées en 13 chapitres.
Du point de vue du contenu, le sujet est correctement couvert et l’auteur n’est pas avare en conseils. N’hésitant pas à se mouiller comme l’on dit, pour vous aider à mettre en pratique certains usages qu’il trouve opportun d’adopter. Même si nous ne sommes pas toujours en adéquation avec ce qui est conseillé, c’est une initiative appréciée.

Retrouvez JC Vallot sur son site haddok.fr et partagez avec lui sa passion pour la photo et pour Lightroom

Retrouvez JC Vallot sur son site haddok.fr et partagez avec lui sa passion pour la photo et pour Lightroom

Pour ce qui est du contenant, la collection 100% Visuel de Micro Application se décline sous un format de poche, avec une fiche d’exercice présentée sur deux pages et une capture d’écran par page. Du coup, l’auteur se voit parfois obligé de surcharger les captures d’annotation et de zoom qui gêne la lisibilité. Surtout que les captures sont de petite taille et présentent généralement toute l’interface de Lightroom. Bigleux (comme moi), veillez à avoir les lunettes sous la main et d’être dans un espace bien éclairé ! Enfin, on mettra au crédit de l’auteur, le fait d’avoir pris soin de faire un index. Chose que l’on ne trouve ne trouve pas dans les autres ouvrages chroniqués ici.

Vite fait, pour résumer...

Photoshop Lightroom 5Titre : Photoshop Lightroom 5 (collection 100% Visuel)

Auteur : Jean-Claude Vallot

Editeur : Micro Application

Nbre de pages : 256

Format : Poche

Prix : 15,50 €

On aime : le format de poche, les exercices variés et complets, le prix, la présence d’un index en fin d’ouvrage.
On n’aime pas : Les captures d’écran parfois trop chargées, les captures d’écran trop petites, l’absence des fichiers sources pour appliquer les exemples du livre, la liste des raccourcis claviers plus que légère.

Maxi Travaux Pratiques Lightroom 5 (P.Moll/Dunod)

Avec ses 61 « Maxi travaux pratiques » pour apprendre à maitriser Lightroom, Patrick Moll (aussi auteur du livre « Le format RAW« ) et les éditions Dunod nous offre une approche différente du Micro Application avec son 100% Visuel. On a ici un format proche du A4 (un peu plus court). Du coup, la mise en page est aérée et la lecture facile. Les travaux pratiques (pour lesquels les fichiers sources sont fournis sur cédérom) ne sont pas soumis aux mêmes contraintes qu’un format de poche. Ils sont présentés sur plusieurs pages, avec à chaque fois trois captures d’écran par page. Chaque capture présente une étape dans le TP et se trouve expliquée sur une douzaine de lignes (entre 500 et 600 caractères). Echappe à cette règle l’introduction de l’ouvrage. Coté sommaire, le sujet est bien amené et suit une logique qui se respecte.

Extrait tiré du livre 61 Maxi Travaux pour Lightroom 5 de Patrick Moll aux Editions Dunod

Extrait tiré du livre 61 Maxi Travaux pour Lightroom 5 de Patrick Moll aux Editions Dunod

Pour le contenu, les sujets de base sont couverts et permettent une immersion cohérente au monde de Lightroom 5. Pour aller un peu plus loin, Patrick Moll aborde avec discernement le sujet des plug-ins externes en présentant le principe mais aussi ceux qui complètent au mieux Lightroom. Et il reproduit le même schéma avec le module Web. Deux bons points à mettre à son actif.

Vite fait, pour résumer...

Maxi travaux pratiques Lightroom 5Titre : Maxi Travaux Pratiques Lightroom 5

Auteur : Patrick Moll

Editeur : Dunod

Nbre de pages : 272

Format : 193mm x 250mm

Prix : 24,90 €

On aime : La mise en page de l’ouvrage, la profondeur des explications, la fourniture des fichiers sources sur cédérom
On n’aime pas : Pas de lien Internet pour télécharger les fichiers sources, pas de petit recueil des raccourcis claviers, absence d’un index…

Lightroom 5 par la pratique (G.Théophile/Eyrolles)

Pour la troisième fois consécutive, Gilles Théophile et les éditions Eyrolles nous décline une mise à jour de la série « Lightroom par la pratique ». Pourquoi changer une recette qui marche ?
On se trouve ici avec un ouvrage assez conséquent puisqu’il atteint 300 pages. C’est clairement le plus épais de notre sélection. Toujours iconographié par les superbes photographies de Céline Jentzsch, vous pourrez télécharger les fichiers source (au format DNG) pour mettre en application les explications des exercices proposés.
Lightroom 5 par la pratique apparait comme classieux et agréable à lire. Les photos sont superbes, la mise en page intelligente et les police de caractères fines et légères sont appropriées aux codes du moment. Quant on parle de mise en page intelligente, c’est d’abord du au fait du format du livre. Un peu moins long mais plus large que « Les Maxi Travaux Pratiques pour Lightroom 5 » de chez Dunod, il fait la part un peu plus belle aux captures d’écran. Mais cette intelligence de mise en page prévaut aussi sur les explications des différentes étapes. Il semble que l’éditeur ait consenti à se donner parfois la liberté de proposer moins d’étape par page afin de privilégier la cohérence de l’explication. Bien vue.

Retrouver les photographies de Céline Jentzsch sur son site Cfotogenic.fr

Retrouver les photographies de Céline Jentzsch sur son site Cfotogenic.com

Pour le contenu, l’auteur Gilles Théophile connait Lightroom comme sa poche (peut-être mieux même si le pantalon ou la veste sont neufs…). La table des matières est concise et ne présente aucune surprise ou fausse note. Evidemment, comme les autres auteurs, Gilles Théophile distille constamment des conseils et surtout des astuces que vous ne trouverez pas ailleurs. Avantage que son expérience avec le logiciel lui confère. Son blog http://www.utiliser-lightroom.com est né avec la version bêta publique de la première version de Lightroom.
Coté bémol, on notera peut-être comme une sensation d’être un peu plus « borné » sur le chemin que les autres recueils sur Lightroom.

Vite fait, pour résumer...

Lightroom 5 par la pratiqueTitre : Lightroom 5 par la pratique

Auteur : Gilles Théophile

Editeur : Eyrolles

Nbre de pages : 300

Format : 210mm x 330mm

Prix : 26 €

On aime : La mise en page de l’ouvrage, la fourniture des fichiers sources, la profondeur des explications, les astuces distillées, les photos de Céline Jentzsch !

On n’aime pas : Pas de recueil des raccourcis claviers, pas de cédérom contenant les fichiers sources, l’absence d’un index, la sensation d’être un peu trop borné sur le chemin…

Lequel choisir

« Cocorico », toute fierté mise à part, la bonne nouvelle est qu’il n’y a pas d’ouvrage qui démérite et surtout pas un qui ne soit bâclé ou une pâle copie du manuel. Ou alors, les mauvaises langues n’ont lu ni les ouvrages ni le manuel en ligne.

Clairement, s’il y a un recueil qui se singularise des autres, 100% visuel de Micro Application est celui-là. Son format poche le place tout de suite dans la catégorie des penses bête ou des petits guides que l’on garde précieusement près de soit. Ensuite, son prix en dessous de 20 € (15,50 €) le met en ballotage favorable pour un certain public. On mettra tut de même en garde les futurs acquéreurs. Si le format de poche est un atout, il est aussi un handicap pour une compréhension facile. A réserver tout de même aux habitués du genre, ou à ceux qui veulent un petit pense bête toujours à porté de main (ou à coté de son portable).

Patrick Moll, ce n'est pas seulement Lightroom, c'est aussi le Format RAW et de nombreux ouvrages sur les boitiers numériques SONY. Lire son actualité sur http://www.alpha-numerique.fr

Patrick Moll, ce n’est pas seulement Lightroom, c’est aussi le Format RAW et de nombreux ouvrages sur les boitiers numériques SONY. Lire son actualité sur http://www.alpha-numerique.fr

Reste à départager les ouvrages de Patrick Moll et Gilles Théophile. Contrairement au 100% Visuel de MA, ces deux livres sont au-dessus de 20€. Si tant est que ce critère soit important à vos yeux. Mais il a une explication. Déjà de part le format des livres (taille, nombre de pages) mais aussi par le fait que les fichiers source sont mis à disposition. Pourtant, tout les deux peuvent être présent ssur votre table de chevet, tellement la richesse des explications se suffit. En fait, on peut en avoir deux lectures. Une première générale, pour savoir comment fonctionne Lightroom, et une seconde lecture plus pratique avec logiciel sous les yeux (et la souris), livre et fichiers sources, ou encore en cas blocage sur un sujet en particulier.

Même s'il est un expert Lightroom, Gilles Théophile traite aussi de l'actualité de Dx0 via son blog Utiliser-Lightroom.com

Même s’il est un expert Lightroom, Gilles Théophile traite aussi de l’actualité de Dx0 via son blog Utiliser-Lightroom.com

Maintenant, s’il faut vraiment n’en retenir qu’un, nous dirons que les 61 Travaux Pratiques de Patrick Moll sont plus appropriés à ceux qui seraient désireux d’ aller au-delà de ce que propose le logiciel en le customisant (image de l’esprit) avec des éditeurs externes et plug-ins tiers. En balance, les 59 exercices pratiques de Gilles Théophile présente Lightroom de manière rationnelle et vous fera découvrir Lightroom 5 jusqu’au plus profond de ses entrailles en vous fournissant toutes les clefs pour parfaire votre découverte par vous-même.

Et la formation vidéo ?
A défaut d’avoir vu pléthore de productions, nous ne pourrons vous parler que de ce que nous connaissons… La formation vidéo de Vidéo2Brain présentée par Gilles Théophile. Ou plutôt la formation de Gilles Théophile distribuée par Vidéo2Brain.

video2brain

On est là un peu dans le même registre que ce que dispense Gilles Théophile au travers de « Lightroom 5 par la pratique », mais un peu plus complet. Sous réserve de choisir de visualiser les 6 modules de formation. Coté prix, comptez 24,80 € par module de formation (6 au total…) ou un abonnement à partir de 19,90€/mois mais valable seulement en VOD (téléchargement non autorisé). La formation sous cette forme est intéressante, si vous plusieurs vidéos vous intéressent sur le site ou si vous connaissez Lightroom 4 et que vous voulez juste profiter du module dédié aux nouveautés de Lightroom 5.

Notre concours

C’est simple, pour espérer gagner une exemplaire de Lightroom  5 pour les Photographes, laissez nous un commentaire avec votre adresse email. Vous avez jusqu’au 18 décembre 2013 18h00 pour participer.

Il y aura peut-être même une ou deux surprises à la clef…

Lightroom 5 pour les photographes est paru ce mois de novembre chez Eyrolles. Si nous ne l'avons pas chroniqué, il reste une référence. Mais chère et encombrante...

Lightroom 5 pour les photographes est paru ce mois de novembre chez Eyrolles

[Presse] Le numéro 2 de Workflow vous attend

Et de 2 ! Le premier numéro ayant était majoritairement bien accueilli, nous espérons avec ce nouveau numéro que vous serez comblé.

Ayant découvert une partie du contenu lorsque j’ai reçu mon exemplaire, je dois avouer que les sujets abordés sont d’actualité et entièrement couverts par l’équipe de MDLP.

Pour cela la rédaction a fait appel à de nombreux intervenant, tous spécialistes dans leur domaine. Encore plus que dans le premier opus, Workflow est un magazine qui porte bien son nom avec 4 volets de taille:

  • Un dossier sur le « Cloud » et de ses apports pour les photographes. Dans la parfaite lignée avec notre article traitant de ce sujet avec Lightroom 4.
  • Un dossier l’impression Fine Art qui pourrait vous faire voir que les photos sont aussi faites pour être couchées sur de beaux papiers et que dans ce domaine, l’offre est tout aussi excellente que ce qu’elle est riche.
  • Un dossier sur l’organisation de votre photothèque, qui tendra, lui à vous démontrer tout l’intérêt de s’organiser rapidement en vous présentant les options les plus judicieuses.
  • 28 pages de tutoriels (Photoshop, Aperture, Lightroom, DPP…).

DPP++ est un astucieux plug-in qui permet d’étendre les fonctionnalités de Canon DPP. À découvrir !

Ce n’est pas moins de 6 pages consacrées aux astuces applicables avec Aperture 3. Raccourcis, options cachés, copie de calques de retouches… Tout y passe.

 

 

Gagnez La gestion des Couleurs pour les photographes et une Spyder 4 Elite !

À l’occasion de la sortie de La gestion des couleurs pour les photographes, les graphistes et le prépresse de Jean Delmas, les éditions Eyrolles et Datacolor, l’un des leaders mondiaux en matière de solutions de gestion des couleurs, ont le plaisir de vous proposer un jeu-concours.

 

À remporter : le livre de Jean Delmas et la Spyder 4 Elite !

Le concours se terminera le 14 novembre, alors, ne trainez pas et rendez vous sur le site QuestionsPhoto pour participer !

WorkFlow arrive dans vos kiosques

Encore un nouveau magazine photo en kiosque ! WorkFlow, publié par le groupe Image Média (le même que MDLP) est un magazine photo destiné à aborder comme son nom l’indique le Workflow, ou flux de production photographique.

Le fil conducteur du nouveau venu est donc de traiter de tout ce qu’il y a après la prise de vue : calibrage, catalogage, post-traitement, impression, diffusion, tout y passe, même la vidéo.

Evidemment, le magazine devra trouver ses marques et son public, mais l’équipe qui l’anime et les pigistes qui y participe ont bon espoir d’y arriver. Persuadée que ce sont des sujets sur lesquels il y a un véritable besoin, les idées foisonnent au sein de l’équipe et nous espérons juste qu’une parution bimestrielle ne sera pas trop espacée.

En attendant la mise en kiosque prévue initialement pour cette fin de mois de septembre (voire première semaine d’octobre), voici le sommaire…

Toute l’équipe** vous souhaite une bonne lecture

**’Pascale Brites associée à Benjamin Favier et Laurent Katz prend les commandes de WorkFlow. Pour ce premier numéro, le comité de rédaction a été épaulé par Gilles Théophile, Didier de Faÿs, Sébastien François, Volker Gilbert, Céline Jentzsch, Patrick Lévêque, Claire Riou et moi-même.

 

[Livre] Notre coup de coeur : Les memophotos

Parues au mois de juin, les Memosphotos d’Anne-Laure Jacquart aux Editions Eyrolles nous ont enchanté et il serait malheureux de ne pas en parler. Tout autant vis à vis de l’auteur qui a réalisé un véritable travail pédagogique, que de l’éditeur qui a pris le risque de se lancer un format original, que des photographes pour qui ces fiches sont une aubaine.

Après 2 ouvrages parus chez Eyrolles, Anne-Laure récidive avec apparemment toujours autant d’envie pour vous faire progresser dans la pratique de la photo. Cette fois, ça se matérialise au travers de 2 dépliants ayant pour thème Les réglages de l’appareil et La Composition étape par étape. Composés chacun de 13 feuillets, l’auteur vous explique les bases de la prise de vue avec un appareil photo : angle de vue, cadrage, impact visuel, vitesse, obturation et exposition n’auront plus de secret.

"Composez, réglez, déclenchez !" est le premier ouvrage d'Anne-Laure Jacquart aux Editions EYrolles. Par manque de temps, nous n'avions pas chroniqué «Composez, réglez, déclenchez ! La photo pas à pas », mais nous avions pensé beaucoup de bien.

Ne vous méprenez pas et ne pensez pas avoir à faire à un simple condensé des pratiques usuelles. Le travail de vulgarisation qu’Anne-laure a effectué est vraiment remarquable. Habituellement les articles et livres traitant de ce sujet sont assez rébarbatif et pas toujours très abordables pour les novices. Ici, l’angle d’approche est parfait, rythmé par des exemples, de petits croquis et des tableaux synthétiques.

Notre Avis

Vous avez bien compris que ces fiches sont notre coup de coup de coeur de l’été et nous vous invitons à ne pas passer à coté. Comme on ne le répète jamais assez, c’est aussi une très bonne idée cadeau, qui associée ou décalé avec l’achat d’un reflex, sera grandement apprécié. Nous pensons même que les fabricants d’APN devraient s’en inspirer, et pourquoi pas les distribuer avec leur boitier.

Où les trouver ?

Les Memophotos sont disponible dans les grandes librairie ou tout simplement au travers de la boutique en ligne Eyrolles –ICI– au prix unitaire de 6,90€.

Paris monuments

Un Paris-Visite en image. Voilà comment pourrait se résumer l’une des dernières mise en presse des Editions Parigramme. Attention, il ne faut pas se méprendre, Paris Monuments Splendeur de la ville de lumière, n’est pas un guide touristique, mais plutôt l’un de ces livres que l’on achète en souvenir d’un voyage, pour se remémorer les beaux moments d’une escapade ou pour avoir en image ce que l’on n’a pas eut le temps de découvrir ou que l’on n’avait pas la possibilité de capturer. A la différence que l’on a à faire à une édition de qualité.

La robe

Flatteuse au touché, la couverture rigide mat rappelle les papiers photos Fine Art « Heavyweight ». Malheureusement, sa texture ne se prête pas aux voyages et si vous devez l’offrir, pensez à l’emballer avant de le balader dans votre valise… La reliure est aussi très propre et les feuillets cousus et collés inspirent la confiance. Les détails de finission laisse transparaitre que l’éditeur veut inscrire l’ouvrage dans une collection de qualité. D’ailleurs, un rapide coup d’oeil au site de l’éditeur confirme nos sentiments, puisqu’on le trouve dans la section Beaux Livres

Le contenu

Comme nous l’écrivions au début de cette chronique, Paris Monuments est à la fois un livre d’art et un guide touristique, voire pédagogique. Pour chaque monument présenté et photographié, vous trouverez une partie de son histoire avec parfois quelques anecdotes. Bien que j’eusse trouvé quelques photos un peu banales, il en est qui sont magnifiques, et notamment celles prises de nuit, comme en exemple celle de la page 138 qui illustre le musée du quai Branly avec des couleurs étonnantes, ou la superbe vue du Grand Palais en page 33. On félicite en tout état de cause l’assiduité des photographes à proposer des images aux angles de vue originaux qui laissent apparaitre la ville lumière sous un autre jour. En bonus, vous trouverez en fin d’ouvrage, deux pages consacrées aux astuces pour photographier Paris…

Si j’ai relevé des points négatifs comme l’absence d’une carte de géolocalisation, j’attribue au final une bonne note à Paris Monuments, qui est un livre à s’offrir en souvenir d’une virée parisienne, d’autant que pour 19€ il ne dépareillera pas dans votre bibliothèque.

L’interview

Je ne pouvais pas conclure cette chronique sans concrétiser mon envie d’interroger nos co-auteur sur leurs motivations et les contraintes photographique et administratives qu’on put engendrer la préparation de ce livre. Arnaut Chicuret, n’étant pas disponible, il a confié le soin à Pascal Ducept de répondre en leur nom à ma petite interview. Merci à nos deux co-auteurs pour leur disponibilité et leur amabilité.

FOTOPASSION: Bonjour Pascal, et félicitations pour vos clichés. Comment décririez-vous Paris Monuments ?

Pascal Ducept: Paris est la ville la plus visitée au monde et des dizaines de livres photo sur Paris et ses monuments ont déjà été publiés. On pourrait donc croire que le sujet a été épuisé, ce que je croyais mois aussi au début. En fait Paris est une ville à la richesse architecturale inépuisable.Le but de «Paris Monuments» est de montrer qu’avec des efforts, il est toujours possible detrouver des angles de vue originaux et étonnants qui mettent en valeur chaque monument et la ville en général. La spécificité du livre est également de comporter une majorité de vues enhauteur de jour et de nuit.

FOTOPASSION: Quel est le cliché que vous préférez dans Paris Monuments ?

Pascal Ducept: Le cliché que je préfère est celui des pages 24-25 montrant la tour Eiffel coincée entre la cathédrale Notre-Dame et le clocher de l’église Saint-Germain avec le dôme des Invalides juste à gauche. Avant toute chose, je veux préciser que cette photo est réelle et que ce n’est pas un photomontage. En règle générale quand j’ai accès à un site en hauteur, je sais exactement ce que je vais photographier, mais ce n’était pas le cas pour cette photo. J’avais prévu de photographier un monument dans une direction opposée et c’est en regardant autour de moi que j’ai immédiatement vu cet alignement parfait et j’ai instantanément réalisé que j’avais une photo au potentiel incroyable sous les yeux. Je tiens d’ailleurs à préciser qu’il faut être positionné au mètre près pour que cet alignement se réalise. Cependant j’étais venu la première fois de jour et j’ai tout de suite su que je devais faire cette photo de nuit, les monuments éclairés étant tels des phares lumineux au-dessus des toits de la capitale. Il a ensuite fallu que j’attende presque un mois pour avoir une météo favorable avant que je puisse enfin faire la photo.

FOTOPASSION: Quel est celui qui vous a posé le plus de problèmes ?

Pascal Ducept: Au niveau administratif, Paris est un enfer bureaucratique et je ne m’étendrais pas trop là-dessus. Au plan technique ce sont les photos de nuit qui pose le plus de problèmes, car se conjuguent souvent plusieurs difficultés comme le contraste extrême entre les parties éclairées des monuments et les parties plus sombres de la ville, le trafic urbain souvent chaotique quand la vue comporte un axe de circulation et bien sûr les conditions météo (vent notamment).
Le panoramique du Sacré-Cœur et de la tour Eiffel p98 n’a pu être réalisé qu’en combinant plusieurs images (HDR) afin de préserver les détails dans les hautes lumières, mais aussi pour avoir un peu de détails au niveau des immeubles et des rues.

FOTOPASSION: Avez-vous une anecdote à nous raconter, qui vous serez arrivé lors de la prise de vue ?

Pascal Ducept: Malgré toute la préparation que l’on peut apporter à une prise de vue, Paris, comme toutes les grandes villes, présente toujours des imprévus, parfois positif par fois négatifs. La photo du Louvre p60 en est un exemple. L’aspect bleuté de la pyramide avec les deux faisceaux qui sortent de la pointe (en contraste avec l’éclairage jaune-orange habituel) illustre ce point.
Ceci n’était bien évidemment pas planifié, mais il s’est avéré que cette prise de vue s’est faite le jour de fermeture du Louvre (le mardi), la pyramide avait été louée par EDF pour un séminaire et des projecteurs bleus avaient été installés pour éclairer la pyramide.

FOTOPASSION: Quel est l’équipement matériel avec lequel vous avez préféré travailler et pourquoi ?

Pascal Ducept: En général, je n’attache pas trop d’importance au matériel, car le niveau actuel des réflex numériques est devenu excellent et même un reflex d’entre de gamme permet de faire des photos de qualité professionnelle. J’ajouterai que le plus important est de bien choisir ses objectifs en fonction du type de photo que l’on veut réaliser et de connaître leurs atouts et faiblesses (notamment au niveau du piqué).
Le plus important pour réaliser les photos qui correspondent à ma vision de Paris est d’être au bon endroit au bon moment, car rien ne remplace une belle lumière. Cependant, je dois dire que cela fait deux ans que j’utilise un Canon 5D Mark II et que j’en suis très satisfait tant au niveau de la qualité des images jusqu’à ISO 1600 que de sa versatilité dans toutes les conditions de lumière. Pour finir, et je vais sûrement surprendre, l’accessoire indispensable sans lesquels aucune des photos de nuit dans ce livre n’aurait été possible est mon trépied carbone Gitzo. Donc si j’avais un conseil à donner, c’est de ne jamais sous-estimer l’importance du trépied (et de la rotule) si votre objectif est de faire les meilleures photos de nuit possible de la Ville Lumière.

FOTOPASSION: Outre Paris quel est le type de sujet qui vous inspire le plus ?

Pascal Ducept: Pour « Paris Monuments », seule une partie des images dont nous disposons a été utilisée pour le projet. Nous avons donc assez d’images inédites dans nos archives pour réaliser d’autres livres sur Paris tout en gardant la même exigence au niveau de la qualité et de l’originalité des images. Cependant les prochains livres sur Paris seront sans doute plus focalisés sur un thème précis.
Plus généralement, nous sommes intéressés par des sujets touchant au tourisme (paysage, architecture, nature). En dehors de Paris, un livre sur les Châteaux de la Loire avec des vues aériennes devrait sortir en 2012. À plus long terme d’autres projets sont à l’étude sur d’autres régions Françaises et étrangères. Comme on dit en anglais « Stay tuned ».

Informations

Titre : Paris Monuments
Auteurs : Arnaut Chicurel – Pascal Ducept
Editions: Parigramme (http://www.parigramme.com)
Pages : 160 pages
Prix et distribution : 19€ en librairie

Au sujet de no co-auteurs, sachez qu’ils sont tous deux diffusés par l’agence Hemis (www.hemis.fr) et que vous trouverez une biographie complète à la fin de l’ouvrage.

[Livre] Le format RAW

Sans pour autant pouvoir s’appuyer sur un standard, le format RAW acquiert au fil des années ses lettres de noblesse. Pour la France, des logiciels tels qu’Adobe Photoshop Lightroom ne sont pas étrangers à cet engouement, mais il faut aussi compter sur Volker Gilbert, qui depuis des années défend ce format et initie peu à peu les photographes aux avantages qu’il présente. Son livre «Développer ses fichiers RAW», qui en est à sa troisième édition en moins de 5 ans, et qui se trouve traduit en plusieurs langues reflète parfaitement l’attente d’information du public vis-à-vis de ce format, et qui plus est, dans des astuces et conseils portants sur le flux de production à utiliser pour le traitement de ses photos. Continuer la lecture

100 plans d’éclairage pour…

Encore une nouvelle production chez Eyrolles, 100 plans d’éclairage pour la photo de portrait de Peter Hince est un livre un peu atypique et accès sur la pratique.

Après une rétrospective des principales sources de lumière artificielle, l’auteur se penche sur une centaine de cas concrets, schémas à l’appui pour proposer plusieurs variations d’éclairage pour la photo de portrait. Chaque exemple fait l’objet d’une comparaison du rendu en image sur fond blanc, fond noir et avec des mannequins d’origines diverses (européen, asiatique, africain…).

Traduit et adapté par Dominique Dudouble, le titre original, The portrait Lightning Reference est un ouvrage fort bien réalisé et sera un très bon support pour aborder la photo en studio.

Sources

100 plans d’éclairage pour la photo de portrait (254 pages) est disponible en version papier aux éditions Eyrolles au prix conseillé de 24€.