Archives par étiquette : Livre

[Livre] Les meilleures astuces de la photographie numérique chez MA Edition

En librairie depuis plus de deux mois, ce n’est plus une news, mais nous tenions à vous faire partager noter avis sur 2 publications de chez MA Editions. Développé au travers de 2 tomes et pas moins de 13 thèmes aussi variés que la photo de portraits ou celle de vacances, en passant par des sujets aussi précis que la prise de vue au crépuscule ou le montage de vidéos et panoramas, que le couple Sänger (Kyra et Christian) vont vous faire découvrir leurs astuces.

Brièvement…

L’homme est les vacances. Tel pourrait être le résumé du contenu du premier tome. En effet, entre portraits (en lumière naturelle ou studio), photo de groupe, photo de mariage et d’enfants, c’est à peine un peu plus de la moitié de l’ouvrage qui est consacré à l’humain. C’est à notre avis, le morceau de choix de ces deux tomes !

Plus légère, la seconde partie de l’ouvrage est presque essentiellement marquée par le sceau des vacances. Et ce n’est pas le chapitre traitant de la prise de vue animalière qui changera la donne. Les conseils qui y sont prodigués seront plus utiles à la cueillette d’image en balade ou au zoo, qu’à la véritable chasse aux animaux…

En cela, rien de dénigrant, mais juste que si cette activité vous passionne, passez votre chemin et tournez vous vers des ouvrages plus spécialisés. Ce constat prévaut aussi pour la section vidéo, pour laquelle un seul ouvrage n’y suffirait pas…

NOS ASTUCES MACRO : Pas relevé dans l’un des deux livres présenté, nous y allons nous aussi de nos petits conseils. Plus un conseil qu’une astuce, si la macro vous fait de l’oeil, commencez de préférence avec un 50mm ou un 60mm. Outre l’aspect tarifaire, vous aurez moins de déchet qu’avec un 100mm. Cela s’explique de part la focale plus petite est une profondeur de champ plus souple à maitriser. La règle est encore plus vrai avec un 150 ou un 180. En contre-partie, la distance de mise au point par rapport au sujet pour un même taux d’agrandissement sera plus faible avec un 50mm. Les sujets farouches seront plus difficiles à approche. Enfin, vérifiez que la mise au oint est interne est qu’elle ne se fait pas par allonge du tube de l’objectif, sous peine d’effrayer un peu plus vos sujet et de leur boucher la lumière.

Avec le deuxième tome des Meilleures astuces de la photographie numérique, Syka et Christian Sänger abordent tout ce qui ne l’ait pas dans le tome précédent…

«Presque une lapalissade» nous direz-vous. Mais c’est vraiment ça. Alors que le premier ouvrage était structurellement bien réalisé, on part un peu dans tout les sens avec ce second tome. Un peu comme si les astuces avaient étaient écrites avant même la table des matières, puis rangées ci et là au grès des sujets trouvés pour l’occasion. On peine à trouver du liant entre les chapitres. Dès le début du livre, on passe de la photo en intérieur à la prise de vue architecturale, puis on glisse vers le crépuscule et les photos de nuit, on en vient au paysage et à la macro pour finir sur la photo d’action, les panoramas et la HDR. Un peu difficile dans ce cas de trouver un fil conducteur !

Coté contenu, il est d’un bon niveau même si majoritairement, ces livres visent plus un large public qu’un lectorat d’expert.

L’avis de la rédaction

Globalement, on reste mitigés. Si la mise en page semble un peu brouillonne, et que le manque de transition d’un chapitre (et plus grave, d’un sous-chapitre) à l’autre dérange quelque peu, force de reconnaitre que le grand public y trouvera son compte. Les  astuces annoncées sont bien au rendez-vous et sauront jalonner votre initiation photographique.

Malgré une bonne iconographie, les exemples de la page 72 du second tome souffrent d’un manque flagrant d’exagération. Il est très difficile de voir le résultat final. Comme quoi, il y a toujours une différence entre ce qui apparait à l’écran et ce que l’on voit sur le papier…

Reste qu’à 30€ prix conseillé l’unité, si l’on pardonne la mise en page, on pourra reprocher un certain manque de qualité du papier. De surcroit, il ne met pas en valeur les photos. Pour un ouvrage consacré à cet art, c’est dommage. Il est des concurrents qui y apportent plus d’importance, tout en préservant une certaine douceur tarifaire.

Les astuces de la photographie numérique -Tome 1-
Auteurs: Kyra et Christian Sänger
Traduction : Danielle Lafarge
Parution: mai 2012
Pages: 220 pages
Format: 19cmX23cm
Prix et distribution : 30€ chez MA Editions
Les astuces de la photographie numérique -Tome 2-
Auteurs: Kyra et Christian Sänger
Traduction : Danielle Lafarge
Parution: mai 2012
Pages: 220 pages
Format: 19cmX23cm
Prix et distribution : 30€ chez MA Editions

[Livre] Notre coup de coeur : Les memophotos

Parues au mois de juin, les Memosphotos d’Anne-Laure Jacquart aux Editions Eyrolles nous ont enchanté et il serait malheureux de ne pas en parler. Tout autant vis à vis de l’auteur qui a réalisé un véritable travail pédagogique, que de l’éditeur qui a pris le risque de se lancer un format original, que des photographes pour qui ces fiches sont une aubaine.

Après 2 ouvrages parus chez Eyrolles, Anne-Laure récidive avec apparemment toujours autant d’envie pour vous faire progresser dans la pratique de la photo. Cette fois, ça se matérialise au travers de 2 dépliants ayant pour thème Les réglages de l’appareil et La Composition étape par étape. Composés chacun de 13 feuillets, l’auteur vous explique les bases de la prise de vue avec un appareil photo : angle de vue, cadrage, impact visuel, vitesse, obturation et exposition n’auront plus de secret.

"Composez, réglez, déclenchez !" est le premier ouvrage d'Anne-Laure Jacquart aux Editions EYrolles. Par manque de temps, nous n'avions pas chroniqué «Composez, réglez, déclenchez ! La photo pas à pas », mais nous avions pensé beaucoup de bien.

Ne vous méprenez pas et ne pensez pas avoir à faire à un simple condensé des pratiques usuelles. Le travail de vulgarisation qu’Anne-laure a effectué est vraiment remarquable. Habituellement les articles et livres traitant de ce sujet sont assez rébarbatif et pas toujours très abordables pour les novices. Ici, l’angle d’approche est parfait, rythmé par des exemples, de petits croquis et des tableaux synthétiques.

Notre Avis

Vous avez bien compris que ces fiches sont notre coup de coup de coeur de l’été et nous vous invitons à ne pas passer à coté. Comme on ne le répète jamais assez, c’est aussi une très bonne idée cadeau, qui associée ou décalé avec l’achat d’un reflex, sera grandement apprécié. Nous pensons même que les fabricants d’APN devraient s’en inspirer, et pourquoi pas les distribuer avec leur boitier.

Où les trouver ?

Les Memophotos sont disponible dans les grandes librairie ou tout simplement au travers de la boutique en ligne Eyrolles –ICI– au prix unitaire de 6,90€.

[Livre] 74 tests d’ojectifs pour Nikon D800/D800E

À peine les Nikon D800 arrivés sur les étagères que voilà notre ami Jean-Marie Sepulchre arrive avec son recueil de tests d’ojectifs. Bien que «recueil» reste restrictif en comparaison au réel contenu de l’ouvrage.

Objectifs…

Contrairement à la version dédiée au Nikon D700, la liste des objectifs retenus est loin de la centaine. 74, pour être plus précis. Et cette fois, seulement les meilleurs objectifs compatibles avec le D800 ont été intégrés dans l’ouvrage. À boitier d’exception, cailloux d’exception… Même l’excellent AFD 85/f1.8 a disparu de la liste. Pas assez bon ! Heureusement, le nouveau AFS 85/f1.8 arrive lui, à tirer son épingle du jeu, et de fort belle manière. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, mais il est représentatif de la sélectivité qu’impose l’imageur duD800.

Crédit: extrait Page 117 de l’ebook Le NIKON D800/D800E (Réglages, test techniques et objectifs conseillés). Par Jean-Marie Sepulchre.

Pas seulement des tests…

Comme avec ses autres recueils, vous noterez que Jean-Marie, consacre toujours un chapitre à la prise en main et à la présentation du boitier. Rapide certe, mais toujours bien venue pour celui qui voudrait se renseigner sur la bête avant de l’acheter. Celui que nous chroniquons ici, ne fait pas exception.

Sur 9 chapitres, 5 portent sur la présentation et la prise en main du Nikon D800/D800E

Acheter ou ne pas acheter ce D800 ?

La question à laquelle pourrait bien répondre le nouvel ebook de Jean-Marie pourrait bien être celle là. Plus encore que «Quel objectifs pour mon D800 ?». En effet, si le propriétaire d’un D800 trouvera son compte avec cette liste de tests, le futur acquéreur, pourra lui, pour moins de 1% de la somme du boitier, se faire une idée sur l’appareil et le budget qu’il devra y consacrer pour en tirer la quintessence…

Le Le Nikon D800/D800E – Réglages, tests techniques et objectifs
Auteur: Jean-Marie Sepulchre
Parution: juillet 2012
Pages: 273
Format: PDF (210 x 297)
Prix et distribution : 16,99€ aux Editions Eyrolles

En guise de conclusion, quelle que soit le coté de la balance où vous vous trouvez, cet ebook a sa place dans votre PC, votre Mac ou tablette tactile…

[Livre] Le guide de la photo de paysage

Il y a bientôt près de 2 mois, je vous avais fait part de mon enthousiasme pour une nouvelle publication de chez Dunod100 conseils pratiques pour mieux photographier. Aujourd’hui, sorti des cartons de mon déménagement, j’ai mis la main sur une autre publication, elle aussi récente, mais cette fois, parue aux Editions Eyrolles : Le guide pratique de la photo de paysage.

Le contenant

Généralement, sous ce type de titre, se cache un petit livre au format poche que l’on emporte un peu partout, voire que l’on laisse traîner dans sa besace, en cas de « panne » de mémoire et qu’il faille se replonger dans certaines notes. Ici, on se trouve avec un format A4, et à moins d’avoir un sac à dos et une poche pour un ordinateur portable, promener l’ouvrage sera délicat. Vous allez être obligé de l’apprendre par coeur ou de saisir quelques notes à la volée…

Concernant la qualité de fabrication, le papier s’il n’est pas glacé, reste brillant mais sans outrances et la qualité de la reliure laisse présager qu’il pourra être manipuler longuement. Un petit bémol quand à la couverture, qui bien que très rigide, laisse apparaître assez facilement des plis et points de compressions (merci La poste…).

Le contenu

Ici, pas de «chichi». Sur 160 pages, on en trouve 155 de contenu propre au sujet du livre. Considérons toutefois, que si les couvertures n’étaient pas considérées comme des pages, le ratio de contenu utile serait encore plus élevé !

Dès le sommaire, on imagine déjà un guide bien ficelé, et c’est ce qui transparait à la lecture des chapitres. Différent de certains guides, on est ici plus en présence d’un recueil de conseils qu’un d’un long monologue sur le « savoir faire ». Les paragraphes sont courts, les informations essentielles bien mises en avant et bien visibles sous forme de Post-it et l’iconographie fait a part belle aux photos et mises en situation.

Petit regret qui est purement personnel, je trouve la couverture un peu trop saturée avec des couleurs primaires trop présentes et surtout trop de pastilles parasites : «Débutant ou expert, un guide pour tous», «Maîtriser la photo à grand spectacle avec votre reflex», «Choisir votre équipement…», «Maîtriser la technique…», «Où puiser l’inspiration…». On a l’impression d’avoir à faire à une devanture de magasin en période de solde… Dommage.

Conclusion

Achetez !

Pour moins de 15€, on ne fera pas la fine bouche sur les choix de mise en page de la couverture… Le contenu étant largement à la hauteur. Plein de trucs et astuces, mais aussi d’exemples faciles à mettre en oeuvre. La photo de paysage représentant une large partie des tirages photos (avec les portraits), ce livre est fait pour tous les amateurs mais aussi photographes avertis qui pourront trouver quelques conseils utiles et se servir de ce livre comme d’un pense-bête.
Avant les vacances et avec l’arrivée du printemps, c’est une belle idée pour la fête des pères (ou des mères). Sachant que vous pourrez marier les conseils appris à d’autres pratiques de la photo.

Le guide pratique de la photo de paysage
Auteurs: Ivan Roux avec Jacques Harbonn et Alchimie médias – Texto Alto
Parution: 13/04/2012
Pages: 160
Format: 215mmX290mm
Prix et distribution : 14,90€ aux Editions Eyrolles

Pour finir, un format poche adapté au terrain avec quelques chapitre en moins (ceux portant sur le traitement des fichiers) et des photos plus petites serait peut-être une bonne idée…

[Livre] 100 Conseils pratiques pour mieux photographier avec votre reflex numérique

Enfin un livre sur l’apprentissage photo qui se distingue ! Ce n’est pas que nous jetons la pierre aux autres publications mais il faut avouer que ce guide paru aux Edition Dunod possède tout ce qu’il faut pour satisfaire les débutants et les aider à progresser.

100 Conseils pratiques pour mieux photographier avec votre reflex numérique est un livre que l'on doit au photographe et journaliste Pierrick Bourgault. Rencontrez-le sur son site http://www.monbar.net

Simple, didactique et agrémenté des très beaux clichés, 100 Conseils pratiques pour mieux photographier avec votre reflex numérique est un cadeau à offrir les yeux fermés. Nous avons presque envie d’écrire qu’il devrait être fourni avec tous les reflex amateurs. Différemment des guides classiques, qui se veulent ou trop technique ou pas assez, Pierrick a pris l’initiative (et l’intelligence) de partir sur des cas concrets. En tout état de cause, il a réussi à les commenter et en faire sortir l’essentiel en seulement quelques lignes : BRAVO.

100 conseils pratiques pour mieux photographier avec votre reflex numérique
Auteur: Pierrick Bourgault
Parution: Mars 2012
Pages: 256
Format: 220mmX150mm
Prix et distribution : 18€ aux Editions Dunod

Paris monuments

Un Paris-Visite en image. Voilà comment pourrait se résumer l’une des dernières mise en presse des Editions Parigramme. Attention, il ne faut pas se méprendre, Paris Monuments Splendeur de la ville de lumière, n’est pas un guide touristique, mais plutôt l’un de ces livres que l’on achète en souvenir d’un voyage, pour se remémorer les beaux moments d’une escapade ou pour avoir en image ce que l’on n’a pas eut le temps de découvrir ou que l’on n’avait pas la possibilité de capturer. A la différence que l’on a à faire à une édition de qualité.

La robe

Flatteuse au touché, la couverture rigide mat rappelle les papiers photos Fine Art « Heavyweight ». Malheureusement, sa texture ne se prête pas aux voyages et si vous devez l’offrir, pensez à l’emballer avant de le balader dans votre valise… La reliure est aussi très propre et les feuillets cousus et collés inspirent la confiance. Les détails de finission laisse transparaitre que l’éditeur veut inscrire l’ouvrage dans une collection de qualité. D’ailleurs, un rapide coup d’oeil au site de l’éditeur confirme nos sentiments, puisqu’on le trouve dans la section Beaux Livres

Le contenu

Comme nous l’écrivions au début de cette chronique, Paris Monuments est à la fois un livre d’art et un guide touristique, voire pédagogique. Pour chaque monument présenté et photographié, vous trouverez une partie de son histoire avec parfois quelques anecdotes. Bien que j’eusse trouvé quelques photos un peu banales, il en est qui sont magnifiques, et notamment celles prises de nuit, comme en exemple celle de la page 138 qui illustre le musée du quai Branly avec des couleurs étonnantes, ou la superbe vue du Grand Palais en page 33. On félicite en tout état de cause l’assiduité des photographes à proposer des images aux angles de vue originaux qui laissent apparaitre la ville lumière sous un autre jour. En bonus, vous trouverez en fin d’ouvrage, deux pages consacrées aux astuces pour photographier Paris…

Si j’ai relevé des points négatifs comme l’absence d’une carte de géolocalisation, j’attribue au final une bonne note à Paris Monuments, qui est un livre à s’offrir en souvenir d’une virée parisienne, d’autant que pour 19€ il ne dépareillera pas dans votre bibliothèque.

L’interview

Je ne pouvais pas conclure cette chronique sans concrétiser mon envie d’interroger nos co-auteur sur leurs motivations et les contraintes photographique et administratives qu’on put engendrer la préparation de ce livre. Arnaut Chicuret, n’étant pas disponible, il a confié le soin à Pascal Ducept de répondre en leur nom à ma petite interview. Merci à nos deux co-auteurs pour leur disponibilité et leur amabilité.

FOTOPASSION: Bonjour Pascal, et félicitations pour vos clichés. Comment décririez-vous Paris Monuments ?

Pascal Ducept: Paris est la ville la plus visitée au monde et des dizaines de livres photo sur Paris et ses monuments ont déjà été publiés. On pourrait donc croire que le sujet a été épuisé, ce que je croyais mois aussi au début. En fait Paris est une ville à la richesse architecturale inépuisable.Le but de «Paris Monuments» est de montrer qu’avec des efforts, il est toujours possible detrouver des angles de vue originaux et étonnants qui mettent en valeur chaque monument et la ville en général. La spécificité du livre est également de comporter une majorité de vues enhauteur de jour et de nuit.

FOTOPASSION: Quel est le cliché que vous préférez dans Paris Monuments ?

Pascal Ducept: Le cliché que je préfère est celui des pages 24-25 montrant la tour Eiffel coincée entre la cathédrale Notre-Dame et le clocher de l’église Saint-Germain avec le dôme des Invalides juste à gauche. Avant toute chose, je veux préciser que cette photo est réelle et que ce n’est pas un photomontage. En règle générale quand j’ai accès à un site en hauteur, je sais exactement ce que je vais photographier, mais ce n’était pas le cas pour cette photo. J’avais prévu de photographier un monument dans une direction opposée et c’est en regardant autour de moi que j’ai immédiatement vu cet alignement parfait et j’ai instantanément réalisé que j’avais une photo au potentiel incroyable sous les yeux. Je tiens d’ailleurs à préciser qu’il faut être positionné au mètre près pour que cet alignement se réalise. Cependant j’étais venu la première fois de jour et j’ai tout de suite su que je devais faire cette photo de nuit, les monuments éclairés étant tels des phares lumineux au-dessus des toits de la capitale. Il a ensuite fallu que j’attende presque un mois pour avoir une météo favorable avant que je puisse enfin faire la photo.

FOTOPASSION: Quel est celui qui vous a posé le plus de problèmes ?

Pascal Ducept: Au niveau administratif, Paris est un enfer bureaucratique et je ne m’étendrais pas trop là-dessus. Au plan technique ce sont les photos de nuit qui pose le plus de problèmes, car se conjuguent souvent plusieurs difficultés comme le contraste extrême entre les parties éclairées des monuments et les parties plus sombres de la ville, le trafic urbain souvent chaotique quand la vue comporte un axe de circulation et bien sûr les conditions météo (vent notamment).
Le panoramique du Sacré-Cœur et de la tour Eiffel p98 n’a pu être réalisé qu’en combinant plusieurs images (HDR) afin de préserver les détails dans les hautes lumières, mais aussi pour avoir un peu de détails au niveau des immeubles et des rues.

FOTOPASSION: Avez-vous une anecdote à nous raconter, qui vous serez arrivé lors de la prise de vue ?

Pascal Ducept: Malgré toute la préparation que l’on peut apporter à une prise de vue, Paris, comme toutes les grandes villes, présente toujours des imprévus, parfois positif par fois négatifs. La photo du Louvre p60 en est un exemple. L’aspect bleuté de la pyramide avec les deux faisceaux qui sortent de la pointe (en contraste avec l’éclairage jaune-orange habituel) illustre ce point.
Ceci n’était bien évidemment pas planifié, mais il s’est avéré que cette prise de vue s’est faite le jour de fermeture du Louvre (le mardi), la pyramide avait été louée par EDF pour un séminaire et des projecteurs bleus avaient été installés pour éclairer la pyramide.

FOTOPASSION: Quel est l’équipement matériel avec lequel vous avez préféré travailler et pourquoi ?

Pascal Ducept: En général, je n’attache pas trop d’importance au matériel, car le niveau actuel des réflex numériques est devenu excellent et même un reflex d’entre de gamme permet de faire des photos de qualité professionnelle. J’ajouterai que le plus important est de bien choisir ses objectifs en fonction du type de photo que l’on veut réaliser et de connaître leurs atouts et faiblesses (notamment au niveau du piqué).
Le plus important pour réaliser les photos qui correspondent à ma vision de Paris est d’être au bon endroit au bon moment, car rien ne remplace une belle lumière. Cependant, je dois dire que cela fait deux ans que j’utilise un Canon 5D Mark II et que j’en suis très satisfait tant au niveau de la qualité des images jusqu’à ISO 1600 que de sa versatilité dans toutes les conditions de lumière. Pour finir, et je vais sûrement surprendre, l’accessoire indispensable sans lesquels aucune des photos de nuit dans ce livre n’aurait été possible est mon trépied carbone Gitzo. Donc si j’avais un conseil à donner, c’est de ne jamais sous-estimer l’importance du trépied (et de la rotule) si votre objectif est de faire les meilleures photos de nuit possible de la Ville Lumière.

FOTOPASSION: Outre Paris quel est le type de sujet qui vous inspire le plus ?

Pascal Ducept: Pour « Paris Monuments », seule une partie des images dont nous disposons a été utilisée pour le projet. Nous avons donc assez d’images inédites dans nos archives pour réaliser d’autres livres sur Paris tout en gardant la même exigence au niveau de la qualité et de l’originalité des images. Cependant les prochains livres sur Paris seront sans doute plus focalisés sur un thème précis.
Plus généralement, nous sommes intéressés par des sujets touchant au tourisme (paysage, architecture, nature). En dehors de Paris, un livre sur les Châteaux de la Loire avec des vues aériennes devrait sortir en 2012. À plus long terme d’autres projets sont à l’étude sur d’autres régions Françaises et étrangères. Comme on dit en anglais « Stay tuned ».

Informations

Titre : Paris Monuments
Auteurs : Arnaut Chicurel – Pascal Ducept
Editions: Parigramme (http://www.parigramme.com)
Pages : 160 pages
Prix et distribution : 19€ en librairie

Au sujet de no co-auteurs, sachez qu’ils sont tous deux diffusés par l’agence Hemis (www.hemis.fr) et que vous trouverez une biographie complète à la fin de l’ouvrage.

Le Canon EOS 1D Mark IV

Les Edition Eyrolles dévoilent un nouvel eBook ayant cette fois pour sujet le Canon EOS 1D Mark IV. Avec au clavier Jean-Marie Sépulchre (alias JMS), découvrez ce boitier d’exception et levez les doutes sur les interrogations que vous pouvez avoir au sujet de ce reflex haut de gamme. Prise en main, rétrospective et surtout, en test un large panel de focales allant de 14 à 800mm ! Continuer la lecture

100 plans d’éclairage pour…

Encore une nouvelle production chez Eyrolles, 100 plans d’éclairage pour la photo de portrait de Peter Hince est un livre un peu atypique et accès sur la pratique.

Après une rétrospective des principales sources de lumière artificielle, l’auteur se penche sur une centaine de cas concrets, schémas à l’appui pour proposer plusieurs variations d’éclairage pour la photo de portrait. Chaque exemple fait l’objet d’une comparaison du rendu en image sur fond blanc, fond noir et avec des mannequins d’origines diverses (européen, asiatique, africain…).

Traduit et adapté par Dominique Dudouble, le titre original, The portrait Lightning Reference est un ouvrage fort bien réalisé et sera un très bon support pour aborder la photo en studio.

Sources

100 plans d’éclairage pour la photo de portrait (254 pages) est disponible en version papier aux éditions Eyrolles au prix conseillé de 24€.

L’image et le droit

Après l’excellent « Préparer des images numériques », premier ouvrage issu de l’association Eyrolles -A’sfored, c’est au tour d’un nouveau livre de voir le jour : « L’image et le droit ». Sans faire l’outrecuidance de présenter la société Eyrolles, une présentation de l’A’sfored vous éclairera sur le bien-fondé de la coopération entre ces deux-là.

Association à but non lucratif, l’A’sfored (Association nationale pour la formation et le perfectionnement professionnel dans les métiers de l’édition) oeuvre depuis 1972 à conseiller et former les entreprises, associations ou institutions aux métiers de l’édition. Elle participe d’ailleurs, en 1978 à l’élaboration du BTS Edition. Son domaine d’action est varié et multisupport qu’il touche directement l’impression (imprimés, livres) ou les techniques numériques (sites Web, ebook…).

Et la photo ?

Eyrolles au travers de cette collection spéciale offre aux photographes une approche différente, mais rudement professionnelle de certains sujets qu’il peut être emmené à côtoyer. C’était le cas avec « Préparer des images numériques » et c’est encore plus vrai avec ce dernier livre. Manuela Dourne fait véritablement le tour de la question de « l’image et le droit ». Au travers de plus de 200 pages, l’auteur dissèque les différentes situations auxquelles vous serez confrontées lorsque vous viendrez à devoir diffuser vos créations (photographies, photomontages, illustrations…), aussi bien de manière personnelle, qu’au travers d’une commande (reportage) ou en tant que salarié.

L’ouvrage est riche en conseils, et l’auteur ne fait pas l’impasse sur les différents cas de jurisprudence qui ont vu le jour lors de certains litiges. Vous trouverez aussi de nombreux exemples de contrats type que vous pourrez adapter à votre situation. Très instructif, c’est un ouvrage que je recommande grandement : un complément essentiel au « Profession Photographe indépendant » d’Eric Delamarre paru chez VM.

2 autres ouvrages vraiment incontournables

Vous l’avez compris, j’ai une nouvelle fois étais séduit. Avec ce second livre, la collection Asfored s’étoffe. Cela prend du temps, mais lorsque c’est pour produire des ouvrages dont le contenu est aussi qualitativement bon et aussi attrayant, on ne s’en pleindra pas !

Sources

  • L’image et le droit
    • Auteur : Manuela Dournes
    • Editeur : Eyrolles
    • Pages : 222
    • Prix officiel : 19€
    • Où le trouver : ICI

Lire Photoshop Elements 8

Je vais aujourd’hui vous présenter 4 ouvrages dédiés à Photoshop Elements 8.  Parus courant février, je ne les chronique que maintenant, car il a tout de même fallu que j’ingurgite pas loin de 1200 pages ! Heureusement, il y a de nombreuses illustrations.

Parmi ces livres, on en trouve certains plus accès sur la pratique, d’autres un peu plus théorique, mais c’est presque subjectif tant les deux catégories se trouvent parfois proches. Au menu, j’ai ajouté en fin d’article une vidéo et un magazine.

Entre théorie et pratique

Dans notre système d’éducation, comme dans bien d’autres, il est jugé préférable d’acquérir de solides bases théoriques avant de pouvoir se lancer dans la pratique.  Les 2 ouvrages dont je vais vous parler possèdent toutes les qualités requises pour vous mettre le pied à l’étrier.

Un Guide

Je vais commencer par vous parler du guide édité par Micro Application. Ce livre, écrit par Michel Levy est vraiment une belle surprise. Le contenu est didactique, la table des matières bien construite et l’on y apprend beaucoup. On voit que l’auteur maitrise son sujet et si le livre me fait un peu penser à Photoshop CS4 ou CS5 de Pierre Labbé (Eyrolles) il n’est pas sans rappeler la série « … pour les nuls ». Dommage, vraiment dommage de voir un tel ouvrage tiré en noir et blanc surtout quand on aborde les corrections d’exposition ou des couleurs. Bien entendu, avec une telle économie sur la production, le livre est compétitif en terme de tarif (prix conseillé : 16,50 €), mais on reste sur notre faim.

Grâce à un format semi-poche (14,8×21), et malgré ses 400, c’est un livre qui pourra aisément trainer sur le bord du bureau et vous pourrez vous y référer en cas de doutes ou à la recherche d’une fonction spécifique. Au passage, n’omettez surtout pas de parcourir le Chapitre 11 : Trucs et Astuces.

Une bible

Entre Martin Evenning et Scott Kelby, vous tenez là, deux maitres incontournables de Photoshop. Oeuvrant souvent sur CS, cette fois, Scott Kelby aidé de Matt Kloskowski vous proposent une visite dans les entrailles d’Elements 8. Comme c’est l’habitude avec les Editions Eyrolles, la mise en page ne souffre d’aucunes faiblesse, le papier couché de qualité, le collage des feuillets, et surtout la traduction est parfaite. Bravo Dominique Dudouble et Fabienne Deleplanque.  Ce n’est pas souvent que l’on félicite cette partie ingrate du travail d’adaptation d’un livre, mais quand je peux, je le fais, car en plus de traduire les textes, il s’occuper des captures, et ce n’est pas une mince affaire.

Pour le contenu, on est au même niveau qu’avec le guide de Micro-Application : riche et didactique. La majorité des images sont téléchargeables sur le site de Scott et l’attention est appréciable.

D’une taille plus importante autant en largeur-hauteur (19 x 23), qu’en épaisseur (460) et en poids (presque 1,5k), cet ouvrage aura plus sa place dans votre bibliothèque et vous y ferez appel au besoin… Sauf si vous comptez travailler d’abord tous les exercices avant de le ranger.

Forgez, forgez…

Pour apprendre, rien de mieux que la pratique. Ne dit-on pas que c’est en forgeant que l’on devient forgerons ? Encore une fois, je vais vous parler d’un ouvrage paru chez Micro-Application et d’un ouvrage paru chez Eyrolles.

200% Visuel

Photoshop 200% visuel est la réponse aux cahiers d’exercices d’Eyrolles dont la dernière déclinaison portait sur Capture Nx. Ici, Nicolas Boudier présente en image couleur cette fois, Elements 8. « Des captures larges et détaillées, des étapes claires et simples… » Oui, l’arrière du livre ne nous trompe pas quant à la présentation du contenu de l’ouvrage. Seulement, on aurait peut-être préféré, justement, que les étapes soient moins simples ou viennent à s’envoler graduellement vers un niveau un petit peu plus élevé. On est ici en présence d’un livre de présentation du logiciel et de ses fonctions, qui nous sort peu des sentiers battus du manuel lui-même, si ce n’est d’être richement illustré.

On trouve ici une mise en page propre avec cette fois, des illustration en couleur. Je regrette par contre que le début d’un exercice de présentation ne soit pas plus marqué. En effet, certains sujets s’étendent sur plusieurs pages, et rien ne laisse penser que l’on est à la fin ou au début de la présentation… Même si l’on pense que je chipote, je ne vois pas très bien ce que viens faire la page de « publicité à la fin du livre : 100 sites essentiels, avec une liste de liens vers des sites faisant référence à des hypermarchés, des jeux en ligne, des services de comptabilité. Pour ça, j’adresse un (petit) carton jaune.

Côté technique, avec un format identique au « Scott Kelby » (19 x 23) et crédité de 255 pages « utiles », l’encombrement sur le bureau est respectable.

Cahier d’exercices

Habitués de ces rendez-vous, Cyril Bruneau et Bernard Richebé, sont coauteurs des cahiers d’exercices Photoshop depuis de nombreuses années. On leur doit tout de même 6 cahiers (sur 8) dédiés à Photoshop et un spécifiquement destiné à Lightroom. Comme à l’habitude, le livre contient un CD-Rom d’accompagnement incluant toutes les captures d’écran ainsi que les originaux pour que vous puissiez correctement vous exercer. Ce qui n’est pas le cas avec le 200% visuel… Mais avec ce dernier, est-ce bien la peine ?

Avec des exemples alternants d’un niveau plus ou moins élevé, ce huitième opus reste dans la lignée des précédents cahiers. Contrairement à l’ouvrage chroniqué au paragraphe précédent, les explications sont un peu plus complètes et le format du livre (21 x 26) adapté à ce type de présentation.

N’oublions pas…

Oui, n’oublions pas la presse hebdomadaire avec Le Monde de la Photo qui a sorti il y a quelques semaines un Hors-Série sur Photoshop Elements 8, présentant le logiciel au travers d’articles de fond et d’exercices. Ce HS est aussi le seul à parler de Elements+, cet plug-in qui permet de doper PSE en lui débridant quelques fonctionnalités propres à la version CS. Nouveauté, il est possible de commander ce N° via Internet au travers des plateformes Journaux.fr et Zepresse.fr.

Enfin, la société Elephorm propose aussi une vidéo. Je n’ai pas eu l’occasion de visionner celle-ci, mais seulement celle réservée à la version 6.0 d’Elements. Présentée par Vincent Risacher (certifié Adobe), c’était une formation de qualité avec des exemples qui mettait bien en avant les fonctions du logiciel. Il n’y a pas de raison que celle destinés à la version 8 de PSE ne soit pas du même acabit. Elephorm est une société reconnu dans la distribution de ce type de média est les vidéos ont très bonne presse.

Que choisir ?

Si je devais opter pour un seul ouvrage, je pense que je parai sur Photoshop Elements pour les Photographes (Eyrolles). Pourquoi ? Parce qu’il est le parfait compromis entre la pratique et la théorie et que l’ouvrage est superbement réalisé. Pour presque 30€ (29,90€), on n’en attend pas moins !

En second lieu, je placerai le Guide Complet de Photoshop Elements (Micro-Application). Cet ouvrage me rappelle les petits dictionnaires que l’on doit toujours avoir à portée de main. Pas le Larousse illustré, mais le tout petit, celui à qui l’on peut faire appel et que l’on a toujours à porté de main. Et puis, à 16,50 €, c’est le moins cher de la sélection.

En troisième position, on trouve le fameux cahier d’exercices, qui au besoin, viendra bien compléter mon second choix, voire mon premier.

Enfin, en dernier j’opterai pour le 200% visuel. Non pas qu’il soit mauvais, loin de là, mais je le trouve en retrait par rapport aux autres et qu’il faut bien un dernier.

Mais mon coup de coup de coeur va au guide de Michel Levy et avec des captures couleurs s’aurait été l’apothéose. Et pourquoi donner accès aux captures via le site Micro-Application … ? ;-)

En conclusion, mon impression générale est que les livres de chez Eyrolles sont plus réalisés par des photographes pour des photographes alors que ceux de chez Micro-Application portent un peu plus le côté technique. Par exemple, parmi cette sélection, seuls les ouvrages de chez Eyrolles expliquent comment insérer un filigrame sur une photo… Heureusement, le guide complet Photoshop Elements, consacre un chapitre entier aux “Trucs et Astuces”.

Ressources

Mis à part le HS du Monde de la Photo, vous trouverez tout les autres supports (livres et vidéo) soit chez l’éditeur, soit via la librairie en ligne d’Eyrolles à cette adresse où vous pourrez comparez les fiches techniques propres à chacun.

Adobe Photoshop Elements 8 – Le guide complet
– Auteur : Michel Levy
– Editeur : Micro-Application
– Parution: Février 2010
– Prix public 14,90 EUR

Photoshop Elements 8 pour les photographes
– Auteurs : Scott Kelby et Matt Kloskowski
– Traduction : Dominique Dudouble et Fabienne Deleplanque (j’y tiens)
– Editeur : Eyrolles
– Parution : Février 2010
– Prix Public : 29,90 EUR

Photoshop Elements 8 – Vos photos au doigts et à l’oeil – 200% Visuel
– Auteur : Nicolas Boudier-Ducloy
– Editeur : Micro-Application
– Parution: Février 2010
– Prix public : 22 EUR

Cahiers n°8 d’exercices Photoshop Elements – Spécial débutants
– Auteurs : Bruno Richebé et Cyril Bruneau
– Editeur : Eyrolles
– Parution : Février 2010
– Prix public : 19,90 EUR

Apprendre Photoshop Elements 8 (vidéo)
– Présentation : Vincent Risacher
– Distributeur : Elephorm
Parution : février 2010
– Prix public : 39,90 EUR

Hors-Série Photoshop Elements 8
– Edition : Le Monde de la Photo
Parution : en librairie depuis le 5 mars jusqu’à mi-mai 2010
– Prix public : 6 EUR