Archives par étiquette : Nikon

Nikon Compact V1 et J1 Mirrorless

 

La rumeur enfle, enfle, enfle… et d’après nos sources pourraient exploser prochainement et peut-être même ce mercredi 21 septembre. Buzz savamment orchestré ou réelles fuites, le site NikonRumors relate qu’une conférence de presse serait programmée le même jour (21/09/2011) dans plusieurs pays de l’Union Européenne, mais aussi sur d’autres continents tels que l’Afrique ou l’Asie avec la Chine.

Nous parlions de ce projet il y a maintenant un peu plus d’un an. Nous annoncions qu’il devait voir le jour premier semestre 2011, mais les catastrophes essuyées par le japon ont très certainement concouru dans une part importante à un glissement de calendrier.

Maquette tirée du site Nikonrumors

Toujours est-il que quelques bribes techniques voient le jour sur la toile. Parmi celles qui ont la vie dure, on en revient souvent à la taille du capteur qui équiperait ce nouveau compact à objectifs interchangeables. Si la rumeur venait à avoir raison, nous avouons que nous serions plutôt déçus. Non pas par la qualité d’images que serait apte à produire le boitier, mais surtout par les possibilités qu’il offrirait, laissant alors peut-être Sony avec ses NEX seul en tête du marché des compacts à objectifs interchangeables…

Objet de discorde…

Toujours par interpolation, le capteur annoncé pour ce « Nikon MirrorLess » serait d’un format inférieur au 4:3, soit un rapport supérieur à 2 (autour de x2,5 à x2,7). Si tel était le cas, quid de la profondeur de champ qui, comme on le sait augmente proportionnellement à ce que la taille du capteur diminue. Cela risque de poser des problèmes à certains photographes et appelle aussi à s’interroger sur le parc d’optiques.

L’autre bât qui blesse est l’espérance qu’ont les nikonistes à pouvoir monter leurs objectifs actuels…

Cette éventuelle contrainte concernant la PDC pourrait être comblée par un parc d’objectif lumineux (en deçà de f/2.8) taillé en l’espèce pour ce nouveau compact, puisque nouvelle monture oblige. Mais lorsque l’on voit le prix des ce type de cailloux, les acheteurs potentiels pourraient déchanter. La rumeur (toujours elle) parle pourtant d’objectifs ouvrant entre 2,8 et 5,6 (gamme commençant à 10mm, soit 27mm en FF si le format est confirmé). L’autre bât qui blesse est l’espérance qu’on les nikonistes à pouvoir monter leurs objectifs actuels, AF et Ais sur ce compact. Nikonrumors se veut rassurant en expliquant qu’une bague d’adaptation serait disponible.

Si le positionnement du flash le permet, le fameux objectif pancake de Nikon 45mm f/2.8 Aip serait un bon compagnon pour le nouveau mirrorless Nikon

Si le positionnement du flash le permet, le fameux objectif pancake de Nikon 45mm f/2.8 Aip serait un bon compagnon pour le nouveau mirrorless Nikon

Bien que le nouveau AFS 50mm/F1.8-G et l’ancien AFD 85mm F1.8 peuvent trouver une justification à être montés sur le Nikon V1 ou J1 (appellation supposée des modèles à venir) de par leur focale et leur luminosité, qu’en est-il des objectifs à la focale supérieure ? Bien entendu, plus la focale s’allonge et plus la PDC est faible, mais on ne gagne pas pour autant en luminosité et la réactivité du boitier risque d’en limiter l’utilisation en chasse animalière ou photo de sport.

Une nouvelle ère

Malgré ce constat, il ne faut pas oublier qu’il serait déraisonnable d’un point de vue marketing que ce compact n’intègre pas des fonctions de vidéo. Et là, une longue focale, montée sur trépied et équipant un capteur au rapport x2.5 (mini) ouvrirait certaines perspectives… Et si la qualité et au rendez-vous, ce Nikon mirrorless pourrait avoir certains avantages. Nous notions une forte prédisposition à obtenir des images avec une PDC élevée. Et bien soit. Autant travailler avec cette contrainte et s’adapter. Et puis, si les objectifs grand-angles fournis sont de qualité, pourquoi ne pas alors en faire un chouchou pour la randonnée, l’escalade et autre activité de ce type où l’on rencontre des paysages à couper le souffle et pour lesquels une PDC élevée n’est pas une contrainte, et surtout moins que le poids d’un reflex !

En attendant

Il ne reste plus qu’à ronger son frein en attendant le 21 septembre et voir si la rumeur avait raison. Et tout d’abord voir si c’est bien l’annonce de ce compact que se prépare à nous dévoiler Nikon ce jour-là.

Rendez-vous mercredi !

A lire sur Nikonrumors.

Compact à objectif interchangeables : Nikon s’y met aussi

Après Ricoh, Samsung, Panasonic, Olympus et Sony, et selon le site NikonRumors, Nikon aurait un compact à objectifs interchangeables dans ses paniers. Le site fait état de d’un brevet qui aurait été déposé concernant un système permettant de remplacer des objectifs sur un appareil photo numérique compact. Toujours selon le même site, le produit pourrait voir le jour premier semestre 2011.

En attendant, rien d’officiel de la part de Nikon. Mais la Photokina sera peut-être l’occasion d’en savoir plus…

Iconographie NikonRumors

A lire sur le site Bloomberg.com (news du 8 juillet…) une interview qui fait penser que Nikon ne s’intéresse pas qu’aux reflex, mais plus largement aux appareils à objectifs interchangeables. Personnellement, je suis très satisfait de voir de la concurrence dans ce secteur. A mi-chemin entre concept télémétrique et APN Reflex, ces compacts ne me laissent pas indifférents. Pourvu que la qualité des images suive :-)

Reste plus que Canon à se déclarer plus ou moins officiellement…

Viveza 2 téléchargeable

C’est hier soir que Nik’Software a décidé de lancer la nouvelle version de Viveza. Annoncé il y a quelques mois, Viveza2 est enfin disponible au téléchargement en version d’essai (14 jours) ou payante (199,95€). Une mise à jour de la version1 revient quant à elle à 99,95€ sauf si vous avez acquis Viveza1 après le 21 septembre, la nouvelle version vous sera offerte.

Quoi de neuf

L’interface principale ne change pas mis la liste des outils s’étoffe avec notamment la prise en compte de réglages « globaux » agissant sur l’ensemble de l’image. Dès que vous utilisez un U-Point, les réglages généraux (Global) laissent place aux réglages de sélection. Commencez donc par corriger votre cliché avec ces curseurs, puis appliquez des points de sélections aux zones qui le demandent.

Fig.1

sebabric_6Cliquez comme indiqué pour masquer ou faire apparaitre l’ensemble des réglages

Parmi les nouveauté, on trouve dans l’ordre un nouveau curseur appelé Structure (en rouge sur Fig.2). Ce curseur est équivalent à celui que l’on trouve dans Lightroom (Clarté) ou Capture One Pro  en ce sens ou il joue sur le contraste local de l’image. Son utilisation est véritablement douce et je l’utilise pour flouter un peu plus l’arrière-plan de mes macros :-)

Fig.2

Viveza2-1En vert, le réglage de la courbe des tons s’applique à l’ensemble de l’image

Autre nouveauté, le curseur Réglage des Ombres (en orange sur Fig.2). À la différence de luminosité, il n’agit que sur les ombres, pour les renforcer ou les atténuer.

Tout en haut de l’interface, deux boutons ont fait leur apparition : Grouper et Dégrouper (Fig.3). Il convient de les utiliser (surtout le premier) si vous désirez appliquer des réglages identiques à plusieurs zones de votre photo. Placez alors les U-points sur les zones du cliché à corriger, sélectionnez-les tous et cliquez sur Grouper. Dans la première version, cette possibilité existait mais tous les curseurs de réglages apparaissent en même temps à l’écran et on y perdait rapidement en lisibilité.

Fig.3

Viveza2_U-pointsTout en haut, le bouton pour poser de nouveaux U-Points

Comme auparavant, plusieurs images peuvent être sélectionnées et ouvertes dans Viveza. Par contre, je n’ai pas trouvé d’avertissement de zones sur ou sous-exposées. C’est un outil qui fait vraiment défaut et qui mériterait d’être rapidement ajouté.

Pour en savoir un peu plus, consultez l’aide en ligne où comme à son habitude Nik’Sofware à mis les petits plats dans les cadres en n’étant pas avare en vidéos et en informations diverses pour une prise en main rapide : Aide en ligne Viveza 2.

Pour qui ?

Comme pour la version 1, Viveza est configurable comme éditeur externe avec DPP (voir tuto ici), Capture One, Expression Media… C’est bon à savoir d’autant que Viveza 2 est bien plus complet que la première mouture et est un parfait complément à des logiciels tels que C1 ou DPP à qui il manque certaines fonctions…

Dpp et Viveza2

Viveza2 est disponible pour Mac (10.5 ou sup), Windows (Xp, Seven) en tant que plug-in pour Aperture, Lightroom (à partir de 2.3), Photoshop CS4 et Photoshop Elements au prix de 199,95€.

Télécharger Viveza 2 sur le site Nik’Software

Nik’Software: Viveza 2 pointe son nez

Décidément, le mois d’octobre est riche en nouveauté. Après le Canon 1D MkIV, Lightroom 3 en Beta publique, c’est au tour de Nik Software d’annoncer la prochaine mise à jour de Viveza : Viveza 2. S’appuyant sur sa technologie U-point, Nik Software pousse un peu plus loin les possibilités de réglages locaux. Interface revue, nouveaux outils (récupération des ombres, courbe des tons…), tout semble réunis pour pour que Viveza atterrisse dans votre logithèque où se voit upgrader avec cette nouvelle mouture. Viveza pour rappel n’est pas une version Standalone, in plug-in tournant sous Photoshop, Lightroom et Aperture (voir compatibilité en fin d’article).

Pour vous en convaincre, une vidéo de présentation est disponible sur le site américain, ainsi que quelques vidéos de prise en main.

Video-Viveza2.flv-1

Viveza2 sera disponible au prix de 199€. Dans le cas où vous fassiez l’acquisition de la Viveza1, vous bénéficierez de la mise à jour gratuite vers la version 2. Depuis ce jour la version 1 est d’ailleurs passée de 249,95€ à 149,65€ !

Le site Nik Software

Color Control Revolutionized

Nikon D300 et D3000

Ce n’est plus une surprise. Le D300 qui fêtera ces 2 ans cet automne va se voir paré de la vidéo. Affublé d’un s (comme « super » ?), il garde ses principales caractéristiques tout en évoluant dans le bon sens. Sur ce point le nouveau boitier possède un double logement pour le support d’enregistrement : un compartiment Compact Flash et un SD/SHDC. Bien vu d’autant que le premier pourra servir pour les photos et le second (SHDC ;-) ) pour la vidéo. Pourquoi sortir un D400 ? Le D300 était déjà étonnamment performant, son successeur poursuit sur la même lignée tout en suivant la mode… Et la demande !

Fig.1: Le nouveau et l’ancien

D300_vs_D300sLe pad arrière change de forme avec un bouton dédié à la validation (enfin!)

Dans un autre registre, la gamme amateur voit arriver un D3000 qui se cale juste sous le D5000. Tout comme le D5000, c’est un appareil d’entrée de gamme. Avec lui, il partage une grande partie de sa fiche technique à la différence qu’il ne comporte pas de fonction Live View, pas plus que la vidéo ou l’écran orientable (mais c’est un 3″). Un appareil dont le prix modéré (549€ avec un 18-55 VR) devrait faire un carton et surtout mettre les bridges aux placard.

A en croire les pratiques tarifaires, les pays hors CE n’apprécie pas l’euros… En effet, les prix en euros sont les même qu’en dollars. Encore manqué pour l’avantage sur le change :-(

Sur le site Nikon

Pour voir les appareils sous toutes les coutures, une fois sur le site de Nikon, cliquez sur la miniature de l’appareil.

Le D300s (1799€ nu)

Le D3000 (549€ avec un 18-55VR)

Livres : D700 à l’honneur

Un an après sa sortie, il faut constater que le D700 est rapidement devenu la coqueluche des experts, des professionnels et des amateurs fortunés. Quoi de plus normal que de trouver une pléthore d’ouvrage sur ce boitier d’exception. Pendant mes vacances, j’ai reçu un de ces ouvrages, ce qui m’a fait penser que j’en avais un autre qui dormait dans ma bibliothèque : Obtenez le meilleur du NIKON D700 (chez Dunod) et Nikon D700, le guide pratique (chez MAéditions).

Micro Application édite des livres photo

Depuis que photographie rime avec numérique, la société française Micro Application édite des livres sur le sujet. Dans la section dédiée de son site, vous trouverez des ouvrages sur les logiciels couramment utilisés, sur la pratique de la photo numérique ainsi que des guides sur certains boitiers Reflex.

Nikon D700, le guide pratique fait partie du lot. L’auteur, J. Dennis Thomas est un photographe professionnel américain à qui l’on doit un guide pratique sur le Nikon D60. Pour en revenir au livre en lui-même, on peut dire que c’est un très bon manuel. Les fonctions sont bien expliquées, tout y est clair et synthétique. Un paragraphe est même consacré aux techniques de prise de vue selon les différentes pratiques que vous comptez aborder (Sport, Macro, Portrait, Photo de nuit…). J’ai toutefois une petite remarque, c’est de voir que les logiciels tels que View Nx ou Capture Nx ne sont pas abordés. Mais c’est peut-être un choix volontaire (certainement), les logiciels de post-traitement tiers étant relativement nombreux, il se peut que l’auteur n’ait pas voulu s’aventurer sur ce terrain. Dommage car son cousin Canon EOS 50D, le guide pratique est quand à lui très bavard au sujet de DPP, et Canon Utility.

Souvent oublié, je tiens à souligner la parfaite traduction de l’ouvrage original par Michel Vallet.

Un petit guide qui va bien

Bien occupé par la rédaction de mon ebook sur DPP, j’avais complètement oublié ce petit guide aux éditions Dunod : Obtenez le meilleur du NIKON D700. L’arrivée de son concurrent m’a permis de le sortir et de le dépoussiérer… Malgré un format poche et quelque 80 pages de moins, ce guide est mon préféré. Il semble plus complet tout en abordant le sujet de Capture Nx et en plus il est facile à caser dans son fourre-tout. Cette compacité est surtout dûe au fait que ce livre est bien plus avare en astuce est conseils.

Conclusion

En conclusion, le guide de Dunod se veut plus pratique que celui de MA car au format poche, mais si vous ne voulez pas faire suivre ce livre un peu partout avec vous, Nikon D700, le guide pratique sera un excellent compagnon pour votre table de chevet et vous pourrez alors apprécier les nombreux conseils de l’auteur :-)

Nikon D700, le guide pratique

D700-MAeditionsEditions : MAéditions
Auteur : J. Dennis Thomas
Traduction : Michel Vallet
Prix : 25€
Divers : 266 pages, en couleur.
Site de l’éditeur : http://www.microapp.com

Obtenez le meilleur du NIKON D700

D700-DunodEditions : Dunod
Auteur : Bernard Rome
Traduction : Original en français
Prix : 19€
Divers : 192 pages, en couleur.
Site de l’éditeur : http://www.dunod.com

Après les 101 Dalmatiens, les 103 Objectifs pour D700

Oui, elle est facile, mais toute la presse y va de son petit jeu de mots et je ne pouvais pas m’en passer. Petite blague à part, je n’ai pas fait comme certains de mes confrères en parlant de cet ebook dès la note du service de presse reçue. Comme à chaque fois, j’ai attendu de pouvoir parcourir mon exemplaire pour vous en parler. Franchement, le travail réalisé par Jean-Marie Sepulchre (auteur de DxO pour les photographes) est tout simplement TITANESQUE. Imaginez le temps qu’il a dû consacrer pour passer en revue autant d’objectifs !

Continuer la lecture

Librairie : Nikon gaté

L’actualité de ces derniers mois aura gâté les « Nikonistes ». Tout d’abord, côté boitier avec la sortie du D700, puis le remplacement du D80 par le D90 mais aussi des avec l’annonce de nouveaux objectifs. Mais les heureux possesseurs du chouchou de la rentrée 2007 (Nikon D300), ne sont pas en reste avec la mise en rayon du dernier ouvrage de Vincent Luc paru aux Edition Eyrolles : Maitriser le Nikon D300.

Pour que la fête soit complète, un autre livre (de la même maison d’édition) est disponible en librairie : Capture NX2 pour les Photographes.

Continuer la lecture

Nikon D700 : un Tsunami !

Depuis le début de la bataille du numérique, il semblait bien que Canon et Nikon veillaient à ne pas se concurrencer de manière directe. Chaque APN des deux marques occupant un secteur tarifaire et technique en léger décalage l’un par rapport à l’autre. Il semblerait que la concurrence et l’arrivée de « Sony-Konica-Minolta » aient quelque peu bouleverser cette stratégie.

Consultez les caractéristiques et premières photos sur LeMondedeLaPhoto.com

Dans tout les cas, c’est ce que tend à faire comprendre l’arrivée du D700 sur les plates-bandes du Canon 5D, dont le remplaçant se fait d’ailleurs attendre. Avec l’annonce de ce nouveau boitier semi-pro (voir pro !), Nikon jette un pavé dans la mare Canon et il risque bien de provoquer un tsunami ! Et ce n’est pas la présentation de l’EOS 1000D en début juin qui va changer les choses.

Oups Canon!

Mais que fait le constructeur japonais ? Alors que tout le monde s’attendait à l’annonce de remplaçant du Canon 5D, c’est un EOS 1000D d’entrée de gamme qui déboule… Aujourd’hui, Nikon présente le concurrent direct à la coqueluche Canon ! Est-ce la communication un peu trop hâtive du 1D MARK III et ses problèmes d’AF qui ont soufflés le froid ? Toujours est-il qu’avec la présence d’un FF au catalogue Nikon à moins de 2800 Euros et une disponibilité annoncée pour fin juillet, le marché de l’occasion chez Canon risque bien de faire des heureux pour les vacances ;-)

Petite note au passage, à chaque fois que je suis en déplacement, un évènement important arrive sur la planète numérique… Petit conseil, suivez l’actualité de ces 2 prochaines semaines… ;-)