Archives par étiquette : Tutoriels DPP

DPP Magic Rule : le premier plugin pour Canon DPP

DPP Magic Rule est ce que l’on pourrait appeler un Plug-in pour DPP. Vous avez bien lu: un plugin pour DPP. Premier du genre, ce petit logiciel est validé pour fonctionner avec DPP 3.8 (version Windows), et permet d’effectuer un redressement en parfait alignement avec une ligne droite présente sur votre cliché, sans avoir à jouer à la balançoire… Exactement ce qu’il nous manquait.

Télécharger et installer

L’installation (comme l’utilisation) est un jeu d’enfant. Après avoir téléchargé le programme, placez-le dans le répertoire Program Files de Windows et créez un raccourci sur le bureau. Lancez ensuite  l’exécutable. Un icône dans la barre des tâches indique que le logiciel est en veille (Fig.1).

Fig.1

Utiliser

DPP Magic Rule se présente sous la forme d’une règle repositionnable au moyen de deux carrés blancs situés de part et d’autre de cette même règle. Pour valider, cliquez sur l’un des 2 carrés verts. Les 2 autres carrés rouges masquent ladite règle.

Fig.2

Alignez la règle…

Fig.3

Cliquez sur l’un des carrés verts pour visualiser le redressement dans la fenêtre de DPP, puis cliquez sur OK pour confirmer.

Astuce : cliquez sur la touche Shitf en même temps que vous déplacez l’un des carrés blancs pour faire pivoter la régle autour de son axe. Ce même axe, permet de déplacer la règle ;-)

Sources

Vous trouverez DPP Magic Rule sur le site ICI. L’auteur précise qu’il est ouvert à toute proposition d’amélioration sur cet outil ou d’éventuel plug-in que vous jugerez opportun de lui demander.

En savoir plus

Paru en juin 2009, la première édition de DPP pour les photographes est disponible aux Edition Eyrolles en version ebook.

DPP pour les photographes
DPP pour les photographes

DPP pour le Photographes est le premier ouvrage en français sur le sujet.
Informations: Aux Éditions Eyrolles – Par Sébastien Abric – 118 pages – 15€

Canon DPP 3.8 vers de nouveaux horizons

Trouvé sur le forum Dpreview, Digital Photo Profesional (DPP) 3.8 est téléchargeable pour Windows et Mac OS X. Et… enfin… on trouve le redressement des horizons !!!

Les utilisateurs vont réellement apprécier cette commande qu’ils attendent, pour certains, depuis plusieurs années. Il existait bien des alternatives, mais cela impliquait obligatoirement de sortir du flux de traitement RAW. Si la liste des nouveautés est courte (prise en charge du Canon 550D, corrections des aberrations du nouveau 70-200/2,8 II IS), il est certain que cette version restera dans les annales.

Prise en main

Je vous présente en détail la nouvelle fonction.

Fig.1 Ci-dessus : Sélectionnez là ou les images à redresser, puis appelez la fonction par le menu Outils>Démarrer l’outil Recadrage/Réglage de l’angle ou plus rapidement par les raccourcis clavier Atl+Cmd+T sous Mac Os ou Alt+C sous Windows.

Fig.2 Ci-dessus : La nouvelle commande se présente sous forme d’un curseur appelé Angle (en vert). Avant de chercher à redresser l’image, cochez Afficher grille (en rouge).

Fig.3 Ci-dessus : Lorsque vous déplacez le curseur Angle, DPP ajuste automatiquement le cadre de l’image pour offrir le meilleur rapport possible. A vous de voir si le cadrage automatique proposé par DPP vous convient. Dans le cas contraire, il suffira de le modifier. Dans ce cas, il est possible de ne pas utiliser le curseur Angle pour affiner votre redressement…

Fig.4 Ci-dessus : 1/ Placez la souris hors du nouveau cadre. un curseur avec 2 flèches apparait (en rouge) . 2/ En maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé, déplacez-là de gauche à droite pour ajuster l’angle de redressement. 3/ Enfin cliquez sur Ok pour validez les modifications.

Sources

En savoir plus

Paru en juin 2009, la première édition de DPP pour les photographes est disponible aux Edition Eyrolles en version ebook.

DPP pour les photographes
DPP pour les photographes

DPP pour le Photographes est le premier ouvrage en français sur le sujet.
Informations: Aux Éditions Eyrolles – Par Sébastien Abric – 118 pages – 15€

Utiliser Viveza comme Editeur externe avec DPP !!!

L’affaire m’a travaillé toute la nuit… Et pour une fois que j’avais la possibilité de dormir et de ne pas travailler, j’ai attendu d’achever mon sommeil plus que mérité avant de tester ma nouvelle illumination.

Vous avez sans doute lu mon article et celui de Gilles au sujet de Viveza pour Lightroom ? Pour les mauvais élèves, je vais en faire un bref récapitulatif. Nik’ Software, célèbre éditeur de Capture Nx a récemment sorti un plug-in qui permet d’utiliser Viveza comme éditeur externe utilisable avec Lightroom.

DPP%20et%20Viveza.jpg

Montage ou réalité ?

Continuer la lecture

Francisez DDP 3.5.1

Rapidement, une petite information qui peut s’avérer fort utile… Si tout le monde sait à cette heure où trouver DPP 3.5.1 en anglais, trouver la version française n’est pas toujours aisé et le chemin qui y mène peu s’avérer ardu.

Franciser DPP
Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de placer le bon fichier au bon endroit…

Continuer la lecture

Canon DPP corrige les yeux rouges

Aujourd’hui nous allons voir comment corriger les yeux rouges avec DPP. L’entêtement de canon à ne pas fournir d’outil de correction des horizons ne doit pas faire oublier la richesse fonctionnelle de Digital Photo Professional. Même s’il ne propose pas autant d’option qu’un Lightroom, un LightZone ou encore un Capture NX, il n’est pas si à la traîne que ça ;-)

Avant-Après

Continuer la lecture

Tuto DPP: Workflow amélioré avec DPP 3.0

Bien que peu enthousiasmé par la nouvelle version de DPP, il faut avouer que même sans ajouter de nouveaux outils, Canon nous permet de nettement d’accélérer notre workflow grâce à la version 3.0 de Digital Photo Professional (DPP). Dans les versions précédentes pour appliquer les mêmes paramètres à plusieurs images, nous devions copier la recette puis l’appliquer à une sélection de fichiers. Tous les paramètres étaient alors appliqués. DPP3.0 nous permet maintenant de sélectionner plusieurs images, puis d’ouvrir la palette d’outils et d’effectuer des réglages qui leur seront communs. Exemple, ajustez seulement une balance de blancs sans toucher aux autres réglages. Ensuite, on pourra choisir d’autres images (ou toutes) et leur définir une accentuation de 3 et une saturation de 1… Génial! :-)

Rappels des tutoriaux toujours d’actualité même avec la version 3.0 de DPP:

Continuer la lecture

Interfacer DPP et LightZone

Traiter ses fichiers Raw avec DPP puis les peaufiner directement dans LightZone…c’est possible…et c’est très simple. La nouvelle version du dérawtiseur made in CANON -DPP 3.0- a fait des progrès, mais tout n’est pas parfait, par contre en association avec Lightzone…ça commence à être pas mal. :-)

Voici donc comment procéder pour que les Raw après traitement dans DPP soient automatiquement ouverts dans LZ.
Continuer la lecture

Donner un nom à son Reflex Canon

Si vous avez un reflex numérique CANON, vous pouvez lui donner votre nom afin que chacune de vos photos aient leur champ propriétaire déjà renseigné… :-)
Au préalable, si vous ne l’avez pas déjà fait, il vous faudra installer EVU (Eos Viewer Utility) et le pilote Twain correspondant à votre appareil (dispos le CD livré avec votre EOS ou téléchargeable sur le site de CANON).

Cela va vous prendre 5 minutes…vous pourrez saisir votre nom ou éventuellement votre email…mais attention, le nombre de caractères est limité et vous ne pourrez pas y porter votre pédigré complet ;-)

Cliquez sur l’icône pour voir comment faire =>

En savoir plus

Paru en juin 2009, la première édition de DPP pour les photographes est disponible aux Edition Eyrolles en version ebook.

DPP pour les photographes
DPP pour les photographesDPP pour le Photographes est le premier ouvrage en français sur le sujet.
Informations: Aux Éditions Eyrolles – Par Sébastien Abric – 118 pages – 15€

Développer ses fichiers Raw avec DPP (Onglet Raw)

DPP fait parti de ces « dérawtiseur » (ou développeur de fichiers numériques) dit de qualité, mais il fait aussi parti de ceux dont l’interface austère rebute bon nombre d’entre nous. Dés lors, nombreux sont ceux qui s’en détourne et cèdent aux doux champs des sirènes des Apertures, Lightroom, Bibble et autres. C’est bien dommage car avec un peu de persévérance, on arrive à obtenir rapidement et aisément de très bons résultats.
2 raisons jouent en faveur de DPP:

  • Il est gratuit
  • Il est à même d’exploiter au mieux les informations de votre boîtier…

Le but, de cette série d’articles dédiés à DPP n’est pas de vous re-expliquer ce qui est décrit dans le manuel (téléchargeable ici), ni de paraphraser les sites traitant du sujet, mais de vous en faire découvrir certaines subtilités.

A voir aussi: Développer ses fichiers raw avec DPP (Onglet JPEG)

1/ Trier vos images

Vous avez la possibilités de lancer l’outil de vérification de 3 façons différentes:

  • La barre d’icônes.
  • [Outils/Démarrer l’outil de vérification rapide] : En sélectionnant toutes les images à trier et en ouvrant l’outil.
  • Raccourci clavier [Alt] + [Q] : En sélectionnant toutes les images à trier et en ouvrant l’outil.

Je vous conseille de consulter l’excellent site Aube Nature de Cédric Girard qui explique très bien cette fonctionnalité de tri dans un de ces articles: « Workflow avec DPP » .

En alternative à ce que Cédric vous propose sur son site, le tri pourra s’effectuer en 2 étapes:

  • On affectera le [1] pour les images prises en extérieur, le [2] pour celles prisent en intérieur et le [3] pour les Jpeg et Tiff 

  • On définie la bonne balance des blancs pour chaque types de « coches » 

  • On effectue un nouveau trie sur le principe de celui de Cédric 

Effet Raccourci Effet Raccourci
Ouvrir l’outil « tri » Alt + Q Rotation à droite Ctrl + R
Plein écran ou écran normal F11 Rotation à gauche Ctrl + L
Coche 1, puis 2, puis 3 ou aucun V Faire défiler les images Flèches droite et gauche
Suppression Suppr Fermer la fenêtre Alt + S
Raccourcis claviers utiles

2/ L’onglet RAW

Apparté

Depuis la version 3.2, Canon propose d’afficher une alerte pour les zones d’ombre et de hautes lumières. Pour profiter de cette nouveauté, allez dans le menu Outils>Preferences
Dans le menu de configuration, réglez les valeurs comme indiqué ci-dessous.

Ouvrez une image et utilisez les raccourcis Alt+N et Alt+M pour activer ou désactiver l’alerte.

Présentation

  • (R2) Balance des Blancs
  • (R3) Exposition
  • (R4) Contraste (dans l’onglet « Raw » et plus finement dans l’onglet « RVB »)
  • (R1) Colorimétrie
    * Couleur: par l’onglet [Styles] (paysage, Portrait, Neutre….)
    * Noir & Blancs par l’onglet [Style], avec possibilité d’ajouter des filtres de renforcement et des effet « Sépia », « Violet » et autres.
  • (R5) Modification de la teinte (par paliers)
  • (R6) Accentuation de la netteté
  • (R7) Saturation

 

Mon workflow

Le but consiste à ajuster les paramètres dans l’ordre des N° de la présentation ci-dessus. ATTENTION, la photographie est un art et outre les notions de cadrage et d’exposition (et encore..), il n’existe pas de réglages standards et certaines images vous demanderont peut-être quelques tâtonnements. Bien que l’ordre des étapes 1 et 2 soit discutable (choix des « types » avant la BW), il est indispensable de régler la « colorimétrie » de votre image avant de poursuivre les réglages d’exposition et contraste (je n’ai pas employé le terme de luminosité pour l’espace R3 car nous le verront dans l’onglet « RVB », on peut modifier la luminosité d’une image en utilisant la courbe des tons (sans modifier la valeur du point noir et blanc), alors que la modification de l’exposition augmente ou diminue la valeur de tout les pixels).

  • Je choisis mon style, j’ajuste la BW à l’aide de la pipette (sur du gris ou blanc), puis le contraste.
  • Pour la luminosité, et sauf sur ou sous expo flagrante, j’utilise la fonction [luminosité auto] de l’onglet RVB . Cela suffit généralement pour 90% de photos.
  • Pour finir, viennent la saturation et la netteté (rarement au delà de 5 max).

Pour le reste, il faut passer à la suite…et travailler la courbe dans l’onglet RVB.

Quand vous êtes satisfait de vos réglages, et après avoir traiter quelques images, sortez du répertoire. Ca aura pour effet de sauvegarder vos modifications (si vous répondez « oui »). En effet, c’est à ce moment là que les corrections sont réellement appliquées. Ensuite, ouvrez à nouveau votre répertoire et continuez à travailler.

 

Les Styles d’images R1

Styles_DPP.png

Vous pouvez trouver 4 Styles d’images supplémentaires ==>> ICI.

 

Balance des Blancs R2


  • [Cliquer] 1: C’est la plus simple et performante que j’ai eu à utiliser. Mise à part les réglages déjà prédéfinis, sélectionner [Cliquer] pour voir s’afficher la pipette puis choisissez une zone grise ou blanche (l’effet est le même) pour la neutraliser.
  • [Inscrire] 2: Permet de sauvegarder une sélection afin de l’utiliser à nouveau
  • [Ajuster…] ouvre la roue chromatique.

  • Elle vous permettra (en déplaçant le carré du centre) de modifier la couleur dominante ou d’en ajouter une afin de créer un effet de style. 

    Pour atténuer une teinte, déplacez le point central vers la couleur opposée.

 

Modifier l’exposition R3

Pour les raisons indiquées au premier paragraphe de cet article, je préfère utiliser la fonction « luminosité » auto du mode RVB. Ensuite, je retourne sur l’onglet raw et éventuellement, ce moment là , je peaufine l’exposition. Néanmoins, nous le verrons plus loin, ce n’est pas la seule modification à réaliser sous le mode RVB…

 

Courbe de tonalité R4

En vert, l’histogramme et les curseurs permettants de régler les points noir et blanc. Habituellement, je ne déplace que le curseur de gauche afin de le placer au pied de la courbe comme l’exemple ci-contre. Sauf cas exceptionnel, je ne touche pas souvent à celui du point blanc car la surexposition arrive trop vite et je préfère donc la courbe des tons du mode RVB.

En rouge, le curseur servant à faire varier le contraste de votre image (sur 9 paliers). Il agit un peu de la même manière que les différentes courbes des tons proposées par les autres logiciels (LR, C1, Bibble…). Je n’y touche qu’après avoir réglé le point noir comme expliqué précédemment.

Concernant l’espace en bleu, cochez cette case si vous désirez appliquer une courbe de transfert dans un autre logiciel. Dans certains cas, j’ai même développer des fichiers avec cette case cochée…Néanmoins, vous pouvez cocher cette case afin d’ajuster au mieux votre exposition: Les hautes lumières brûlées apparaissent mieux! Vous placer alors votre exposition a la limite des HL…Sinon, voici une astuce proposée sur l’excellent forum d’Eos-numerique.com.

 

Teinte R5 – Saturation R6 – Netteté R7

  • R5 : Permet de corriger facilement (sans passer par la roue de couleur de la BW) une dominant verte ou magenta. ** En N&B, ce paramètre s’intitule « Effet de filtre » nous permet de mettre du « peps » à nos images en leur appliquant 4 filtres au choix: Jaune – Orange – Rouge – Vert

  • R6 : Permet parfois de donner du « punch » à vos images. A proscrire avec le style paysage et à utiliser modérément avec le mode standard. ** En N&B, ce paramètre s’intitule « Effet de tons » et donne le choix entre 4 « virages »: Sépia – Bleu – Vert – Violet

  • R7 : Ici, pas la peine d’expliquer l’effet, seulement une mise en garde: Un manque de « netteté » pourra toujours se rattraper. Un abus ne se rattrapera pas. En complément, vous pouvez accentuer sous Photoshop (souvent préférable) ==> Des Scripts ICI

Si vos images doivent être post-traitées, n’appliquez pas ces 3 derniers paramètres et faites le à la fin de votre post-traitement afin d’éviter toute dérive.

En savoir plus

Paru en juin 2009, la première édition de DPP pour les photographes est disponible aux Edition Eyrolles en version ebook.

DPP pour les photographes
DPP pour les photographes

DPP pour le Photographes est le premier ouvrage en français sur le sujet.
Informations: Aux Éditions Eyrolles – Par Sébastien Abric – 118 pages – 15€

Développer ses fichiers Raw avec DPP (Onglet RVB)

Après avoir précédemment abordé les aspects Trier et L’onglet RAW, nous allons détailler les fonctionnalités présentent dans l’onglet RVB. Celui-ci et configurable pour toutes vos images Raw, JPG et Tiff. Son atout se trouve dans la possibilité de modeler la courbe des tons afin de re-équilibrer l’histogramme.

Cet article a été revu, corrigé et adapté pour la version 3.4.1 de DPP. cette dernière semble nettement améliorer le rendu des Hautes lumières.

Continuer la lecture