VISA 2010

août 24, 2010 Pas de commentaire

Pour sa 22e édition, VISA pour l’image innove peu. Mis à part le nouveau workshop « Transmission pour l’image», la recette du festival reste inchangée, et l’on aurait tendance à penser que c’est bien ainsi. Reconnu internationalement, VISA n’a pas à surprendre pour faire parler de lui : l’important se trouve dans le contenu.

Du 28 au 5 Septembre : Semaine professionnelle

Lors de la première semaine, si les expositions sont ouvertes au public, c’est aussi le moment privilégié où les professionnels peuvent discuter entre eux, rencontrer les agences et se retrouver autour des différents rendez-vous programmés lors de cette semaine (CF le calendrier). Tout se déroule principalement au Palais des congrès et l’accréditation est de rigueur. Cette accréditation est à télécharger sur le site Web de VISA, à renvoyer par Fax ou email, puis à retirer dans le hall de l’Hôtel Parms (18 rue Émile Zola), moyennant finance. Pour ma part, je pense y trainer le vendredi… Attention, pour l’heure, aucun évènement n’est programmé avant le mercredi.

Du 30 au 4 septembre : Soirées projections

C’est lors de ces soirées que seront remis les VISA d’or (les 2, 3 et 4 septembre). Tenues au cloitre Campo Santo, les projections seront retransmises sur la place de la république du 2 au 4 septembre. Vous assisterez à chaque fois à 2 mois d’actualité de l’année passée, puis un sujet plus ou moins médiatisé sera proposé. Pour plus de détails, consultez la page Web dédiée du site VISA.

Du 13 au 17 septembre : Semaine scolaire

Pour la seconde année consécutive, la troisième semaine du festival sera plus spécialement réservée aux groupes scolaires. Grâce à la collaboration de CLEMI des élèves de la région vont pouvoir s’appuyer sur des professionnels de l’information pour découvrir VISA. Des supports sont à disposition des enseignants et plusieurs photographes professionnels se tiendront disponibles pour animer ces visites. Une très bonne initiative !

Les Webdocumentaires… ça tourne

Cette année, le prix France 24 – RFI primant le meilleur Webdocumentaire est à nouveau à l’ordre du jour. L’année dernière, pour la première édition, c’est le journal Le Monde qui s’était vu décerné le prix avec son documentaire sur les prisons : Le corps incarcéré.

Cette année, ce sont 9 nouveaux Webdocumentaires qui vont s’affronter. Le grand gagnant se verra remettre son prix (8000€) lors de la soirée de projection du 1 septembre.

Les 9 nominés sont :

L’application iPhone

Pour vivre avec son temps, on notera la possibilité de télécharger l’application iPhone VISA 2010

Des photos, des photos…

Les expositions présentant le travail de plusieurs dizaines de photographes seront ouvertes au public du 28 août au 17 septembre avec une priorité aux groupes scolaires lors de la dernière semaine. Aucune accréditation n’est utile et les expositions sont gratuites et réparties dans de hauts lieux de la ville ancienne de Perpignan. Si vous aimez les cartes postales, les posters de coucher de soleil, venez découvrir autre chose à VISA.

Vous y verrez des clichés parfois chics, mais souvent chocs, qui ne pourront vous laisser insensible. À la vue de ces images, vous aurez ce qu’une célèbre pub décrit comme le double effet Kisscool : un effet émotionnel et un que je qualifierai de plus technique. Je me souviens l’année dernière, d’une photo d’un homme hurlant sa souffrance avec son frère mort, ensanglanté dans ses bras et les bombes qui explosent dans l’arrière-plan.

VISA, c’est le choc des photos et de l’émotion, beaucoup d’émotions…

Cette photo était véritablement poignante. J’avais eu pour réflexe de me transposer dans la scène en me demandant comment on doit bien pouvoir vivre une telle situation. Dans un contexte si difficile, on peut comprendre que cet homme ait ensuite envie de prendre les armes. J’avais été bouleversé. Une fois le choc émotionnel passé je m’étais cette fois-ci mis à la place du photographe. L’image était parfaite : cadrage (grand angle), profondeur de champ et justesse du moment. Il faut véritablement faire preuve de sang-froid et être un véritable professionnel pour faire abstraction de tout ce qu’il y a autour de soit. À cet instant, je me suis dit que photoreporter était un sacré métier. Des clichés comme ça, vous produisant cet effet, il y en a des centaines à Perpignan.

Sources

Le site Web VISA

Tout sur les Webdocumentaires concourant pour le prix France 24 – RFI

L’application iPhone VISA 2010

Autres articles intéressants

, ,

A propos de l auteur

Profil de l auteur non disponible
Pas de commentaire pour le post “VISA 2010”

Laissez un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.